Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Pharcyde - Bizarre Ride II The Pharcyde

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bizarre Ride II The Pharcyde

The Pharcyde

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Devenu l'un des albums incontournables de l'histoire du hip-hop, Bizarre Ride II the Pharcyde tranche avec le son gansta rap de l'époque par une fraîcheur assez incroyable pour un album West Coast. Au G-funk de Dr Dre, The Pharcyde répond avec des instrumentaux mélangeant jazz et funk dans une incroyable énergie créatrice et un esprit tourné vers le fun. Bien loin de la violence du ghetto de Los Angeles, les quatre breakers livrent une partition drôle et fantaisiste, à l’image de la pochette de l'album, entrée elle aussi dans l'histoire. On y voit les quatre lascars complètement hilares (!), à bord d'un wagon de montagne russe s’apprêtant à rentrer dans un palais du rire. En ouvrant totalement le livret, on découvre un roller-coaster immense et totalement délirant.

Produit en quasi intégralité par J-Swift, avant qu'il ne soit éjecté du projet pour des problèmes récurrents de drogue, Bizarre Ride II the Pharcyde est avant tout marqué par un son très jazzy et funk. On y retrouve des samples de James Brown, Sly and the Family Stone, The J.B's, John Coltrane, The Jimmy Hendrix Experience,.... Le producteur a également utilisé de vrais instruments, technique rare dans le rap du début des 90's. « Passin' Me By », dont l'ouverture à l'orgue est devenu un summum, contient un sample de « Summer in The City » de Quincy Jones et fait surfer l'auditeur sur la vague du cool. Le titre raconte des histoires d'amours d'enfance déçus. Un peu dans le même esprit, « Otha Fish » fait résonner la flûte fluide et calme du jazzman Herbie Mann et « Pack The Pipe » la basse d'un morceau de Coltrane.

The Pharcyde excelle pourtant dans le délire potache comme sur « Ya Mama », battle impayable de « dozen » à l'encontre des mères des autres rappeurs. « Oh Sh*t » donne d'ailleurs le ton dès l'ouverture de l'album, détaillant les fantasmes des garçons se terminant la plupart du temps par la masturbation. Plus pédagogique, « 4 Better or 4 Worse » souligne le besoin d'éducation de la communauté. Du côté des titres survitaminés, « Soulflower », enregistré au départ pour un album de Brand New Heavies, mélange allègrement l'acid-jazz et le hip-hop à la sauce super rythmée. Du même tonneau, « I'm That Type of Nigga » est un pure moment funk. Clin d’œil appuyé à Public Ennemy, « Officer » se moque gentiment de « Black Steel in The Hour of Chaos ». L'album se clôt sur un morceau beaucoup plus avant-gardiste, « Return Of The B-Boy » qui a certainement influencé un autre quatuor new-yorkais, les Beastie Boys. Indémodable, même après 20 ans d'existence, Bizarre Ride II the Pharcyde, fait partie de ces albums cultes dépassant le simple cadre restrictif du rap en entrant au panthéon de la musique nord-américaine.
© ©Copyright Music Story Benjamin Mathieu 2015

Plus d'informations

Bizarre Ride II The Pharcyde

The Pharcyde

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
4 Better Or 4 Worse (Interlude)
00:00:36

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - David Porter, ComposerLyricist - Lou Donaldson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

2
Oh Shit
00:04:29

The Pharcyde, Composer, MainArtist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

3
It's Jiggaboo Time (Skit)
00:01:26

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Rahsaan Jackson, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

4
4 Better Or 4 Worse
00:05:03

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - David Porter, ComposerLyricist - Lou Donaldson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

5
I'm That Type Of Nigga
00:05:16

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Rahsaan Jackson, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

6
If I Were President (Skit)
00:01:01

The Pharcyde, MainArtist, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

7
Soul Flower Remix
00:04:23

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Andrew Levy, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Jan Kincaid, ComposerLyricist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Simon Bartholomew, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

8
On The DL
00:04:27

Joseph Modeliste, ComposerLyricist - George Porter, ComposerLyricist - Arthur Neville, ComposerLyricist - Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Leo Nocentelli, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Rahsaan Jackson, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

9
Pack The Pipe (Interlude)
00:00:21

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Quinton Howze, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

10
Officer Album Version
00:04:00

John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Emandu Imani Rashaan Wilcox, ComposerLyricist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Trevant Jermaine Hardson, ComposerLyricist

℗ 1992 Delicious Vinyl

11
Ya Mama
00:04:20

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

12
Passin' Me By
00:05:03

E. Wilcox, ComposerLyricist - T. Hardson, ComposerLyricist - J. Boone, ComposerLyricist - D. Stewart, ComposerLyricist - J. Martinez, ComposerLyricist - J. Sebastian, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - R Robinson, ComposerLyricist - M Sebastian, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

13
Otha Fish
00:05:21

John Barnes, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

14
Quinton's On The Way (Skit)
00:02:09

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Quinton Howze, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

15
Pack The Pipe
00:05:03

Emandu Wilcox, ComposerLyricist - John Martinez, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist - Quinton Howze, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

16
Return Of The B-Boy
00:03:32

Prince Nelson, ComposerLyricist - Emandu Wilcox, ComposerLyricist - Romye Robinson, ComposerLyricist - Trevant Hardson, ComposerLyricist - The Pharcyde, MainArtist - Derrick Stewart, ComposerLyricist

℗ 1992 The Bicycle Music Company

Descriptif de l'album

Devenu l'un des albums incontournables de l'histoire du hip-hop, Bizarre Ride II the Pharcyde tranche avec le son gansta rap de l'époque par une fraîcheur assez incroyable pour un album West Coast. Au G-funk de Dr Dre, The Pharcyde répond avec des instrumentaux mélangeant jazz et funk dans une incroyable énergie créatrice et un esprit tourné vers le fun. Bien loin de la violence du ghetto de Los Angeles, les quatre breakers livrent une partition drôle et fantaisiste, à l’image de la pochette de l'album, entrée elle aussi dans l'histoire. On y voit les quatre lascars complètement hilares (!), à bord d'un wagon de montagne russe s’apprêtant à rentrer dans un palais du rire. En ouvrant totalement le livret, on découvre un roller-coaster immense et totalement délirant.

Produit en quasi intégralité par J-Swift, avant qu'il ne soit éjecté du projet pour des problèmes récurrents de drogue, Bizarre Ride II the Pharcyde est avant tout marqué par un son très jazzy et funk. On y retrouve des samples de James Brown, Sly and the Family Stone, The J.B's, John Coltrane, The Jimmy Hendrix Experience,.... Le producteur a également utilisé de vrais instruments, technique rare dans le rap du début des 90's. « Passin' Me By », dont l'ouverture à l'orgue est devenu un summum, contient un sample de « Summer in The City » de Quincy Jones et fait surfer l'auditeur sur la vague du cool. Le titre raconte des histoires d'amours d'enfance déçus. Un peu dans le même esprit, « Otha Fish » fait résonner la flûte fluide et calme du jazzman Herbie Mann et « Pack The Pipe » la basse d'un morceau de Coltrane.

The Pharcyde excelle pourtant dans le délire potache comme sur « Ya Mama », battle impayable de « dozen » à l'encontre des mères des autres rappeurs. « Oh Sh*t » donne d'ailleurs le ton dès l'ouverture de l'album, détaillant les fantasmes des garçons se terminant la plupart du temps par la masturbation. Plus pédagogique, « 4 Better or 4 Worse » souligne le besoin d'éducation de la communauté. Du côté des titres survitaminés, « Soulflower », enregistré au départ pour un album de Brand New Heavies, mélange allègrement l'acid-jazz et le hip-hop à la sauce super rythmée. Du même tonneau, « I'm That Type of Nigga » est un pure moment funk. Clin d’œil appuyé à Public Ennemy, « Officer » se moque gentiment de « Black Steel in The Hour of Chaos ». L'album se clôt sur un morceau beaucoup plus avant-gardiste, « Return Of The B-Boy » qui a certainement influencé un autre quatuor new-yorkais, les Beastie Boys. Indémodable, même après 20 ans d'existence, Bizarre Ride II the Pharcyde, fait partie de ces albums cultes dépassant le simple cadre restrictif du rap en entrant au panthéon de la musique nord-américaine.
© ©Copyright Music Story Benjamin Mathieu 2015

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par The Pharcyde

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hip-hop : 8 producteurs de légende

Peut-on imaginer Guru sans DJ Premier et De La Soul sans Prince Paul ? Derrière chaque rappeur iconique et chaque groupe culte, il y a un producteur visionnaire qui a appris de ses aînés et développé son propre son. Du pionnier Marley Marl, qui posa les bases de la production moderne en exploitant les capacités des premiers samplers, à la comète J Dilla qui, avant sa mort à 32 ans, a réussi à durablement imprimer sa marque, en passant par la révolution sonique ourdie par le Bomb Squad et la domination sans partage sur la West Coast de Dr Dre, tour d’horizon des pontes de studio qui ont régné pendant trente ans sur le monde du hip-hop.

Comment le reggae a conquis la pop américaine

Jamais le reggae n’avait été aussi exposé depuis Bob Marley. Depuis trois ans, les tubes des stars de la pop américaine ont pris des saveurs jamaïcaines. De Beyonce à Rihanna en passant par Drake, Ed Sheeran ou Justin Bieber, ils sont de plus en plus nombreux à avoir posé leur voix sur un morceau de dancehall, la version « club » du reggae popularisée par le légendaire producteur King Jammy au milieu des années 80 avec le Sleng Teng, le premier reggae électronique de l’histoire. Retour sur une infiltration en douceur.

Kendrick Lamar, autopsie d’un phénomène

La plèbe comme l’underground le vénèrent. Et rarement rappeur n’aura autant fait l’unanimité. Mais comment Kendrick Lamar a-t-il pu laminer ainsi la concurrence ? Et cela risque de durer encore un certain temps…

Dans l'actualité...