Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Paul Lay - Alcazar Memories / The Party

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Alcazar Memories / The Party

Paul Lay

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Très gourmand ce Paul Lay qui entame l’année 2017 avec non pas un mais deux albums qu’il publie simultanément : Alcazar Memories et The Party. Le premier est construit autour de son piano, d’une voix (celle d’Isabel Sörling) et d’une contrebasse (tenue par Simon Tailleu). « C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la Nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique aussi dense qu’aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette Nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’Homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. » Paul Lay réunit ici des compositions personnelles mais aussi des pièces signées notamment Gershwin ou Vincent Scotto. Fascinante chanteuse suédoise vivant entre Göteborg et Paris, Sörling irradie ces Alcazar Memories. Paul Lay ne se contente pas de l’accompagner et chaque thème est véritablement conçu à trois. A trois aussi pour le second album, The Party. « J'ai élaboré ce répertoire comme une illustration sonore de scènes cinématographiques qui se déroulent lors d'une fête. De la joie, de la légèreté, de l’inattendu. L'exaltation de se retrouver. Chaque pièce caractérise un personnage, une situation, ou encore un échange de regards, une danse, et bien d’autres mouvements. Une fête, c’est également l’occasion d'observer le jeu des masques : l’ego de chacun, complexe, miroite différemment en fonction des situations, afin d’obtenir l’adhésion du groupe. Ces moments de rassemblement nous renvoient à notre identité propre, aux multiples facettes qui constituent notre personnalité, à notre image, nos fêlures, nos refoulements, nos projections, nos fantasmes, confrontant notre réalité à celle des autres. » À la suite de l’album Mikado paru en 2014, Paul Lay avait en fait souhaité approfondir son travail de composition avec Clemens Van Der Feen et Dré Pallemaerts. Une rythmique naturelle et puissante, subtile et délicate, toujours au service de l’émotion et de la sensation. Entendre ce trio est assez jubilatoire. La complicité proposée, la richesse des improvisations et la grande musicalité des thèmes joués, Lay signe ici son disque le plus impressionnant. A l’arrivée, l’union de ces deux projets est la preuve flagrante du calibre du pianiste, grand interprète et grand compositeur de sa génération. © MD/Qobuz

Plus d'informations

Alcazar Memories / The Party

Paul Lay

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Blue Roses (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:05:08

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

2
Memories (Sing Song) [feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu]
00:05:04

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

3
Returning (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:05:36

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

4
Hundred Fires (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:04:38

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

5
Bereden Väg För Herran (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:06:31

Paul Lay, Performer - Anonymous, Composer

2017 LABORIE JAZZ

6
Adieu Venise provençale (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:04:26

Paul Lay, Performer - Vincent Scotto, Composer

2017 LABORIE JAZZ

7
A Question (feat. Isabelle Sörling)
00:01:27

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

8
Amour et printemps (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:04:46

Paul Lay, Performer - Emil Walteufel, Composer

2017 LABORIE JAZZ

9
Convictions (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:08:05

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

10
Haze (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:05:02

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

11
The Man I Love (feat. Isabelle Sörling & Simon Tailleu)
00:04:54

Paul Lay, Performer - Gershwin Georges, Composer

2017 LABORIE JAZZ

DISQUE 2

1
The Party Begins (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:05:36

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

2
Valse rouge (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:04:26

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

3
A Letter (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:05:37

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

4
Regards croisés (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:04:34

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

5
A distance du tumulte (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:04:18

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

6
Langueurs (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:05:43

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

7
M. Birdy (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:03:02

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

8
Dance for Three (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:09:29

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

9
Murmures (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:04:05

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

10
Droodoo (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:05:38

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

11
I Fall in Love Too Easily (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)
00:03:54

Paul Lay, Composer, Performer

2017 LABORIE JAZZ

Descriptif de l'album

Très gourmand ce Paul Lay qui entame l’année 2017 avec non pas un mais deux albums qu’il publie simultanément : Alcazar Memories et The Party. Le premier est construit autour de son piano, d’une voix (celle d’Isabel Sörling) et d’une contrebasse (tenue par Simon Tailleu). « C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la Nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique aussi dense qu’aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette Nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’Homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. » Paul Lay réunit ici des compositions personnelles mais aussi des pièces signées notamment Gershwin ou Vincent Scotto. Fascinante chanteuse suédoise vivant entre Göteborg et Paris, Sörling irradie ces Alcazar Memories. Paul Lay ne se contente pas de l’accompagner et chaque thème est véritablement conçu à trois. A trois aussi pour le second album, The Party. « J'ai élaboré ce répertoire comme une illustration sonore de scènes cinématographiques qui se déroulent lors d'une fête. De la joie, de la légèreté, de l’inattendu. L'exaltation de se retrouver. Chaque pièce caractérise un personnage, une situation, ou encore un échange de regards, une danse, et bien d’autres mouvements. Une fête, c’est également l’occasion d'observer le jeu des masques : l’ego de chacun, complexe, miroite différemment en fonction des situations, afin d’obtenir l’adhésion du groupe. Ces moments de rassemblement nous renvoient à notre identité propre, aux multiples facettes qui constituent notre personnalité, à notre image, nos fêlures, nos refoulements, nos projections, nos fantasmes, confrontant notre réalité à celle des autres. » À la suite de l’album Mikado paru en 2014, Paul Lay avait en fait souhaité approfondir son travail de composition avec Clemens Van Der Feen et Dré Pallemaerts. Une rythmique naturelle et puissante, subtile et délicate, toujours au service de l’émotion et de la sensation. Entendre ce trio est assez jubilatoire. La complicité proposée, la richesse des improvisations et la grande musicalité des thèmes joués, Lay signe ici son disque le plus impressionnant. A l’arrivée, l’union de ces deux projets est la preuve flagrante du calibre du pianiste, grand interprète et grand compositeur de sa génération. © MD/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Paul Lay

Full Solo

Paul Lay

Full Solo Paul Lay

Mikado

Paul Lay

Mikado Paul Lay

The Party (feat. Dré Pallemaerts & Clemens Van Der Feen)

Paul Lay

Deep Rivers

Paul Lay

Deep Rivers Paul Lay

Alcazar Memories

Paul Lay

Alcazar Memories Paul Lay
Dans la même thématique...

In Harmony

Roy Hargrove

In Harmony Roy Hargrove

40 Melodies

Ibrahim Maalouf

40 Melodies Ibrahim Maalouf

The Road to Ithaca

Shai Maestro Trio

The Road to Ithaca Shai Maestro Trio

Blue Note Re:imagined

Various Artists

Blue Note Re:imagined Various Artists

Planet

Isfar Sarabski

Planet Isfar Sarabski
Les Grands Angles...
La nouvelle scène jazz anglaise en 10 albums

Hard bop ou hip-hop, free ou groovy, électro ou calypso, expérimentale ou caribéenne, la scène jazz britannique contemporaine regorge d’aventuriers aux oreilles bien ouvertes. Des musiciens connaissant leurs classiques qu’ils embarquent sur tous les types de terrains possibles et dont voici 10 albums symbolisant l’éclectisme salvateur.

Kamasi Washington, le sax des Anges

Un triple album l’a placé au sommet en 2015 (“The Eric”), et il est revenu avec un double en 2018, le tout aussi réussi “Heaven and Earth” ! Kamasi Washington intrigue et charme par-delà la jazzosphère. Aux côtés de Kendrick Lamar et Snoop Dogg mais surtout à la tête du collectif West Coast Get Down, le charismatique saxophoniste de Los Angeles souffle un vent de folie sur la scène jazz contemporaine.

Jazz : où sont les femmes ?

A l’exception des chanteuses, les femmes du jazz ont dû batailler ferme pour se frayer un chemin vers le devant de la scène. De Mary Lou Williams à Jaimie Branch en passant par Geri Allen ou Alice Coltrane, elles sont finalement assez peu nombreuses à s’être imposées dans un genre resté presque exclusivement masculin. Et toujours aussi macho ?

Dans l'actualité...