Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 20 mars 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
On fête en 2012 le tricentenaire de la naissance (1712-2012) de Frédéric le Grand, dont la gloire politique et militaire a souvent relégué le talent musical au rang de simple hobby… Or non seulement Frédéric II constitue la personnalité déterminante de la vie musicale berlinoise de tout le XVIIIe siècle – en témoignent les œuvres des compositeurs présentés sur ce disque, qui ont tous travaillé à sa cour à un moment de leur carrière –, mais il était aussi un excellent flûtiste et a lui-même laissé à la postérité des sonates pour flûte de grande qualité.
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Musique concertante - Paru le 21 avril 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Telemann était en prise avec son temps, y compris dans ce qu’il avait de plus moderne ; son utilisation des instruments les plus divers et les plus nouveaux n’est un secret pour personne, et l’on sait qu’il fit par exemple usage de la tout nouvelle clarinette (encore appelée chalumeau) dans nombre de ses concertos. Le présent album rassemble quelques concertos et sonates faisant appel à des instruments plus rares, tels que le calchedon (une sorte de luth), le tympanon, la harpe double, la mandoline – ou des instruments plus rarement considérés comme solistes, comme pour le Concerto pour trois cors TWV42:D2 –, et si quelques-unes des pièces sont ici présentées sous forme de transcriptions, on peut gager qu’en son temps, Telemann lui-même (ou ses contemporains) n’hésitaient pas à recourir à tout ce qui pouvait se trouver sous la main en termes d’instruments et d’instrumentistes, y compris les plus inhabituels. C’est la même démarche qui a animé les musiciens de l’Akademie für Alte Musik de Berlin. © SM/Qobuz« [...] L’Akademie für alte Musik Berlin a composé un programme qui n’admet ni monotonie ni monochromie, et joue sur les oppositions de texture. On notera la présence, en première mondiale, de la version originale de Dresde du Concerto TWV 53:H1 avec calchedon, et une transcription très séduisante du Concerto TWV 53:F1, extrait de la Musique de table. L’Akademie guide l’auditeur avec un enthousiasme communicatif dans cette galerie où s’alignent des tableaux de formats, de styles et de palettes différents. La dynamique concertante s’empare de ces pages de musique et fait triompher l’imagination sans limites de Telemann.» (Classica, novembre 2017)
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 5 février 2016 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« [...] des idées, oui, partout, parfaitement mises en scène et en œuvre. Comme le geste, le caractère, la texture se renouvellent d’une danse à la suivante ! [...] Partout, quelle précision sous ces jarrets agiles, jamais crispés par l’effort ! Les idées claires du premier violon Georg Kallweit semblent irriguer tout l’orchestre sans la moindre inertie. Et quelle discipline, quelle respiration vive unit les quinze archets et les vents ! Peu d’ensembles ont pris le risque d’une Watermusic sans «chef» au sens traditionnel du terme. Les grands paysages sonores y gagneraient-ils plus de visions et d’ampleur ? C’est possible, mais ce n’est pas vraiment le propos d’une lecture quasi da camera, qui chérit la danse sans pour autant renoncer à quelques effets spectaculaires.» (Diapason, avril 2016 / Jean-Luc Macia)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 4 mars 2011 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Akademie für Alte Musik Berlin - Raphael Alpermann, orgue
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 juillet 2017 | BR-Klassik

Livret Distinctions 4 étoiles Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
CD6,49 €

Classique - Paru le 15 avril 2013 | harmonia mundi

Distinctions 4 étoiles Classica
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Cantates sacrées - Paru le 25 mai 2018 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Les « cantates en dialogue » de Bach mettent généralement en scène le personnage de Jésus dialoguant avec l’âme de l’humain, tourmentée puis finalement rassérénée. Les trois cantates choisies par l’Akademie für Alte Musik de Berlin, qui rassemble depuis 1982 (et depuis plus d’un million de disques vendus !) des musiciens de divers orchestres de la ville – initialement ceux de la zone sous dictature soviétique, puis de tous les orchestres depuis la chute du Mur –, appartiennent à ce genre ; toutes datent de la grande époque lipsienne, en l’occurrence le troisième cycle composé par Bach pour Leipzig en 1726. On ne s’étonnera guère, considérant l’argument de ces cantates, que les premières arias soient d’essence éperdue, déchirantes ; et qu’au fur et à mesure de l’évolution, on s’oriente vers toujours plus d’apaisement et de joie. C’est dans les premiers moments que l’on découvre le Bach le plus intense, douloureux, chromatique, terriblement moderne aussi dans sa vision à la fois romantique, profondément lyrique et pourtant rigoureuse du discours musical. La plus superbement originale est sans doute la Cantate BWV 49, qui commence avec une Sinfonia avec orgue obligé – dans laquelle l’auditeur reconnaîtra le dernier mouvement du Concerto pour clavier en mi majeur, que Bach recycla une dizaine d’années plus tard –, et se poursuit avec une aria dans laquelle figure encore l’orgue solo, puis une seconde aria avec violoncelle et hautbois, tous deux solistes s’enveloppant autour de la joyeuse voix de soprano ; pour s’achever sur un magnifique choral avec aria – l’aria étant confiée à la basse enrubannée de l’orgue solo, tandis que la soprano énonce, du haut des cieux, le thème du choral : un effet d’une modernité ébouriffante. © SM/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 7 avril 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Voici un album spéculatif reposant sur une hypothèse de travail : l'extension pour orchestre à cordes ou pour instruments à vent des arrangements que Mozart réalisa (pour trio ou quatuor à cordes) de fugues du Clavier bien tempéré de Johann Sebastian Bach, pour être jouées lors de cénacles musicaux organisés par son ami le Baron van Swieten. On sait que, piqué au jeu, Mozart se mit à l'écriture fuguée dans le style de Bach et composa même des Adagios pour précéder certaines fugues. Légitimes ou pas ces arrangements sonnent fort bien grâce à l'excellente Akademie für Alte Musik de Berlin qui donne à cette musique un éclairage d'une gravité qu'on ne lui connaissait pas. FH
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 19 juillet 2019 | PentaTone

Hi-Res Livret
L'Akademie für Alte Musik envisage son interprétation des six premiers concertos de l'Opus 6 de Haendel dans un esprit chambriste, qui rapprochent parfois l'univers de Haendel de celui de son homologue continental, Georg Philipp Telemann, que les musiciens de l'ensemble berlinois ont souvent joué et enregistré (plusieurs albums pour le label français harmonia mundi, tous des indispensables). Pour ce premier volet magnifiquement enregistré de leur trilogie Haendel qui comprendra les deux Opus 3 et 6, capté dans la Nikodemuskirche de Berlin entre septembre 2018 et février 2019, l'Akademie für Alte Musik déploie des couleurs riches et extrêmement séduisantes, déjà présentes dans leur Water Music, tout en restant attentif aux polyphonies, faisant montre de phrasés toujours souples. Un plaisir de tous les instants, peut-être plus convaincant encore que leur récente Water Music. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
HI-RES35,96 €
CD23,96 €

Classique - Paru le 17 janvier 2020 | PentaTone

Hi-Res Livret
Second volume des concerti grossi de l’Opus 6 de Handel enregistrés par l’Akademie für Alte Musik de Berlin dirigée du violon solo par Bernhard Frock, il vient compléter la première partie parue en juillet 2019. On y retrouve les mêmes qualités, dont la première est peut-être la magnificence d’une prise de son naturelle qui restitue admirablement la spatialité du lieu et les timbres corsés des instruments. Parmi les nombreuses qualités de cette trilogie Handel qui commence (une troisième livraison comprendra les Concerti, Op. 3), signalons un jeu d’ensemble parfaitement concerté, sans aucune des duretés et des courses à la vitesse qui sont souvent la signature d’ensembles moins avisés sur le plan stylistique. Si le modèle avéré de Handel est le concerto grosso de Corelli importé à Londres, les musiciens berlinois en offrent une version assagie et sereine, souvent dominée par une certaine mélancolie, fruit de la maturité d’un compositeur ayant absorbé tous les styles musicaux de son temps pour en faire une synthèse absolument personnelle. © François Hudry/Qobuz
HI-RES35,96 €
CD23,96 €

Opéra - Paru le 8 mai 2020 | PentaTone

Hi-Res Livret
CD16,49 €

Classique - Paru le 1 octobre 1998 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 22 juin 2010 | harmonia mundi

CD6,49 €

Classique - Paru le 20 novembre 2008 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 27 mai 2013 | harmonia mundi

Livret
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 11 mars 2011 | harmonia mundi

Livret
Suite en ré M - Ouvertures "Les Nations" et "La Bizarre" - Concerto pour violon "Les Rainettes" / Akademie für Alte Musik Berlin
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 novembre 2008 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 11 novembre 2007 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 6 novembre 2007 | harmonia mundi

CD11,49 €

Classique - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

L'interprète

Akademie für Alte Musik Berlin dans le magazine
  • René Jacobs, entre l’âme et le corps
    René Jacobs, entre l’âme et le corps L’oratorio d’Emilio de’ Cavalieri, Rappresentatione di Anima e di Corpo, sera dirigé par René Jacobs à la Cité de la Musique le 22 juin.
  • Bach de Noël
    Bach de Noël Dirigés par Hans-Christoph Rademann, l’Akademie für Alte Musik Berlin et le RIAS Kammerchor offriront le Magnificat de Bach au public parisien du Théâtre des Champs-Elysées le 9 décembre.