Les albums

21,49 €
14,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 23 novembre 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - 5 Sterne Fono Forum Klassik - 5 étoiles de Classica
Cet album marque un double anniversaire, celui des trente années de l’étroite collaboration entre Cecilia Bartoli et le célèbre label anglais Decca, et les 20 ans d’un premier opus vivaldien qui avait fait fureur lors de sa parution. Délaissant cette fois Giovanni Antonini et son ensemble Il Giardino Armonico, Cecilia Bartoli a choisi des musiciens français rompus à la musique de Vivaldi, comme pour montrer, si besoin était, l’universalité de la musique du Prêtre roux. Jean-Christophe Spinosi et son Ensemble Matheus se sont en effet distingués dès leurs débuts dans la musique instrumentale de Vivaldi. Leur collaboration a commencé avec cinq concerts, bien sûr dédiés au compositeur vénitien, à Munich, Prague, Baden-Baden et Versailles. Pour leur premier enregistrement en commun, ils ont choisi une dizaine d’airs extraits d’opéras dont neuf ne figuraient pas sur l’album de 1999. La profusion des opéras de Vivaldi offre un puits sans fond aux récitalistes qui peuvent aisément composer, comme ici, un programme extrêmement vivant et qui réunit les plus belles perles d’un compositeur d’une extraordinaire prolixité, dont la verve mélodique est un constant sujet d’émerveillement. Une parution qui est aussi un bel objet (consultable sur votre Qobuz), avec un cahier de photos contenant de beaux portraits de Cecilia Bartoli réalisés par la photographe romaine Vivianne Purdom, qui a voué sa vie à photographier avec talent les grands musiciens de la planète classique. Joyeux anniversaire ! © François Hudry/Qobuz
35,99 €
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 16 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica
Lorsque, dans les années 1920, on découvrit les manuscrits autographes de Vivaldi, aucun de ses opéras n’était connu, pas même des spécialistes. Les manuscrits ouvraient de nouveaux horizons dans le domaine baroque et n’attendaient que d’être ressuscités, ce qui devait quand même attendre quelques années. Ses opéras (écrits entre 1713 et 1739) appartiennent au genre du « drame musical » alors très en vogue en Italie, et qui deviendrait plus tard l’« opera seria ». Le genre est caractérisé par des histoires hautement émouvantes et morales, traitant d’amour, de plaisir, de pouvoir, de mort. L’action se déroule généralement au milieu d’un somptueux appareil scénique qui la situe dans un contexte historique particulier ou dans des contrées lointaines. Vivaldi compositeur d’opéras s’attachera à donner un fort impact dramatique à l’action et aux situations, à se concentrer toujours plus sur les sentiments et les caractères de ses personnages. Le compositeur avait quitté sa Venise natale en 1722 pour tenter fortune à Rome. Giustino y fut créé pendant le carnaval de 1724. Dans les États pontificaux, interdiction était faite aux femmes d’apparaître en public sur scène. Les rôles féminins de Giustino furent donc confiés à des castrats, mais pour le présent enregistrement, Ottavio Dantone et son Accademia Bizantina préfèrent faire appel à des voix de femmes plutôt que des contreténors, eu égard au grand nombre de rôles féminins très différenciés. L’ouvrage comporte nombre de scènes spectaculaires telles que la cérémonie avec chœur qui ouvre le premier acte, le combat contre l’ours, la tempête en mer, la lutte contre le monstre marin, le tombeau « parlant » de Vitaliano l’Ancien. L’intrigue se noue autour de l’empereur Justin Ier (450-527), d’extraction très modeste, et dont l’accession au trône de l’Empire attira mille jalousies et cabales. Vivaldi déploie tout son talent pour offrir à l’auditeur un opéra d’une richesse infinie, faite de musique originale et de quelques recyclages d’ouvrages antérieurs. © SM/Qobuz
2,54 €
1,69 €

Opéra - Paru le 9 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res
2,54 €
1,69 €

Opéra - Paru le 9 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res
2,54 €
1,69 €

Opéra - Paru le 9 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res
2,54 €
1,69 €

Opéra - Paru le 9 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res
2,54 €
1,69 €

Opéra - Paru le 9 novembre 2018 | naïve classique

Hi-Res
29,99 €
19,99 €

Opéra - Paru le 21 septembre 2018 | Dynamic

Hi-Res
2,49 €

Opéra - Paru le 5 février 2018 | Marco Velocci

29,99 €
19,99 €

Opéra - Paru le 1 décembre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Dorilla in Tempe, créé à Venise en 1726, dégage une délicieuse ambiance agreste. Le livret propose une intrigue pastorale ayant pour cadre une vallée de Thessalie. Entre péripéties amoureuses et sacrifice monstrueux, les mésaventures de cette Dorilla offrent à Vivaldi l’occasion de déployer une palette lumineuse où les cors de chasse et les flûtes soutiennent souvent chœurs et solistes. Il reprendra l’œuvre en 1728, toujours à Venise, puis en 1732 à Prague, et une dernière fois, en 1734, à « son » théâtre Sant’Angelo. Seule cette version de 1734 nous est parvenue, et elle sert donc de base au présent enregistrement. Il s’agit d’un « pasticcio », pour lequel Vivaldi a eu recours à différents compositeurs – en l’occurrence Hasse, Giacomelli, Sarri et Leo – dont les airs remplacent certains de ses propres airs ; environ un tiers des airs sont empruntés aux collègues. Loin de Vivaldi l’idée de pratiquer du recyclage en douce ou de faire dans la facilité : le principe du « pasticcio » était des plus répandus alors, et fort goûté du public. On remarquera l’effectif vocal particulièrement rare : presque exclusivement des voix graves, dont trois mezzos, un baryton et – du moins à l’époque de Vivaldi – deux castrats graves, remplacés de nos jours par des contraltos, nettement plus faciles à dégoter. Toute la partition dégage une énergie folle ; une délicieuse particularité vient orner l’une des parties de l’ouverture, dans laquelle Vivaldi a repris l’un des mouvements de ses Quatre saisons, avec ajout de chœur – preuve que cette musique, pourtant si riche à la base, pouvait encore être enrichie, pour peu que l’on s’appelle Vivaldi et qu’on soit un génie. Diego Fasolis et son ensemble I Barrochisti nous donnent l’une des très, trop rares interprétations discographiques de ce chef-d’œuvre négligé. © SM/Qobuz
39,99 €

Opéra - Paru le 18 août 2017 | Bongiovanni

23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 19 octobre 2004 | Naive

Veronica Cangemi (Angelica), Jennifer Larmore (Alcina), Marie-Nicole Lemieux (Orlando), Lorenzo Regazzo (Astolfo), Ann Hallenberg (Bradamente), Philippe Jaroussky (Ruggiero) - Ensemble Matheus - Jean-christophe Spinosi, direction
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 5 janvier 2009 | Naive

Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Classica-Répertoire - Prise de son d'exception
Premier enregistrement de l'intégrale de l'opéra en trois actes "La Fida Ninfa", RV 714 / Sandrine Piau, soprano - Lemieux Marie Nicole, contralto - Veronica Cangemi, soprano - Philippe Jaroussky, contre-ténor - Jean-Christophe Spinosi, direction etc.
8,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 8 novembre 2010 | Naive

Livret Distinctions Diapason d'or
A la tête de sa Rolls baroque qu’est Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini dirige Ottone in villa de Vivaldi. Surtout, le maestro transalpin et ses troupes signent ici le premier enregistrement complet de cet opéra qui marqua, le 17 mai 1713, le point de départ officiel de la carrière lyrique du Prêtre Roux. Porté par les voix de Julia Lezhneva et Topi Lehtipuu, voilà un nouvel essentiel de la non moins essentielle Edition Vivaldi.
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 21 septembre 2009 | Opus 111naïve

Livret Distinctions 5 de Diapason - 10 de Répertoire
Antonio Vivaldi : Farnace / Furio Zanasi, baryton - Adriana Fernández, soprano - Sara Minguardo, contralto - Le Concert des Nations - Chœur du Teatro de la Zarzuela - Jordi Savall, direction
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 29 avril 2003 | naïve classique

Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - 9 de Répertoire
Philippe Jaroussky (Zelim), Sara Mingardo (Melindo), Gemma Bertagnolli (Rosane), Anthony Rolfe Johnson (Mamud), Laurens Guillemette (Rustena), Nathalie Stutzmann (Damira) - Ensemble Matheus - Jean-christophe Spinosi, direction
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 5 décembre 2011 | Opus 111

Livret
Après Farnace, publié dans le cadre de l’Édition Vivaldi en 2009, Jordi Savall nous propose un nouvel opéra de Vivaldi, composé en 1719, un dramma per musica en trois actes, sur un livret d'Apostolo Zeno, dont l'action se déroule en Chine, une Chine qui se pare toutefois de teintes très byzantines. Cette épopée politique et amoureuse, qui se nourrit d’intrigues, manœuvres, faits d’armes et trahisons, déclarations d’amour poignantes et œillades trompeuses, faux-testament et vraie parodie de procès, mises aux fers et condamnation à mort, est défendue avec une grande puissance par le chef catalan, dont l'amour pour cette musique reste méconnu.
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 octobre 2002 | Naive

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or
Antonio Vivaldi : L'Olimpiade / Sara Mingardo, soprano - Concerto Italiano - Rinaldo Alessandrini, direction
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 29 août 2006 | Naive

Antonio Vivaldi : Griselda RV718 / Marie-Nicole Lemieu, contralto - Stefano Ferrari, ténor - Philippe Jaroussky, contre-ténor - Ensemble Matheus - Jean-Christophe Spinosi, direction
35,99 €
23,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 26 août 2013 | Naive

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio

Le genre

Opéra dans le magazine