Catégories :

Les albums

CD7,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 9 février 2009 | naïve classique

Distinctions 9 de Classica-Répertoire - Prise de son d'exception
L'année 2009 commémore le 250e anniversaire de la disparition de Haendel, l’un des grands représentants du baroque finissant, qui avait su faire la synthèse de la plupart des goûts et styles de son époque. Très fortement influencé par l’écriture orchestrale italienne fondée sur la mélodie (les Concerti grossi opus 6), mais recourant régulièrement aux danses originaires de France parfois réadaptées à l’anglaise, Haendel écrivit nombre d’opéras et oratorios qui marquèrent les générations suivantes (Mendelssohn en composant Elias et Paulus se souvint autant des grandes pages chorales de l’Allemand devenu Anglais que des Passions du Cantor). « Faisons-nous plaisir ! » fut le mot d’ordre lancé par nos trois complices — la soprano Sandrine Piau, la contralto Sara Mingardo et le chef d’orchestre Rinaldo Alessandrini. Avant d’envisager la sélection et la mise en ordre des airs, les deux chanteuses avaient, avant tout, l’envie de chanter ensemble sous la direction d'Alessandrini. Il s’agissait d’un projet initialement conçu pour la spectacle vivant. Ainsi retrouve-t-on, extraits des ouvrages pas nécessairement les plus médiatiques de Haendel, et parfois plus marquants (Orlando, Alessandro, etc…), soit quelques duos passionnés chantant l’amour ou la mort, soit des plaintes d’un amant malheureux ou des serments d'amour éternel. En réalité, les quarante-deux opéras de Haendel offrent une palette infinie d’états d’âme transcendés dans des airs souvent devenus célèbres. Une célébrité qui n'exclut pas l'originalité, ce que revendique absolument le chef et claveciniste italien Rinaldo Alessandrini (par ailleurs directeur musical du renommé Concerto Italiano) : « Nous avons pris soin d’éviter les airs les plus connus et d’entretenir les contrastes de l'un à l’autre. » Tout cela ne peut qu’allécher nos petites papilles…
CD9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mars 2011 | CPO

Livret Distinctions Diapason découverte - Diamant d'Opéra Magazine
George Antheil a écrit son opéra Les Frères en 1954, basé sur l'histoire biblique d'Abel et Caïn, et l'on y retrouve les aspects motoriques de son Ballet Mécanique et les idiomes de sa musique de films. Cet album présente la première européenne de l'oeuvre, par le Bochumer Symphoniker sous la direction du chef américain Steven Sloane, avec la superbe soprano Rebecca Nelsen.
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 17 novembre 2017 | Orfeo

Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 étoiles de Classica
Il s’agit là d’enregistrements réalisés en direct et sur scène de divers grands moments wagnériens de la grande soprano dramatique suédoise Nina Stemme (née en 1963), réalisés entre 2003 et 2013, donc la période de gloire absolue pour la cantatrice, en pleine possession de tous ses moyens – on rappelle ici qu’une soprano dramatique, à la différence d’une soprano lyrique « normale », entre dans la plénitude de sa voix assez tard dans la vie musicale, eu égard à l’extravagante charge musculaire exigée par ces personnages que sont Isolde, Sieglinde ou Brünnhilde. L’Orchestre de l’Opéra de Vienne est placé sous la direction soit de Seiji Ozawa, soit de Franz Welser-Möst – donc à l’époque où l’un puis l’autre étaient directeurs musicaux de cette vénérable et ô combien traditionaliste institution. On rappellera ici que Nina Stemme fut en 1993 lauréate du Prix Operalia de Placido Domingo, et que la reconnaissance internationale lui vint avec Isolde à Glyndebourne en 2003, l’année des premiers enregistrements ici présentés. Depuis, elle incarne toute les immenses figures féminines que sont Elektra, Turandot, Lady Macbeth de Mzensk, et bien des rôles majeurs à Bayreuth. Une carrière exemplaire à laquelle cet album rend pleinement justice. © SM/Qobuz« Que restera-t-il au disque de Nina Stemme, la wagnérienne de notre époque ? [...] le studio l'aura négligée. Le concert supplée heureusement, et ce portrait capté à l'Opéra de Vienne sur dix ans ne susciterait que des regrets d'intégrales si la vidéo n'en offrait déjà [...] un pendant bienvenu. La Senta de 2003 est somptueuse de fraîcheur, et pourtant d'une vaillance extrême : aigu d'acier, timbre de velours [...] De sa Sieglinde de 2007, Orfeo avait publié l'Acte I, superbe. Voici neuf minutes du II, avec Botha, raffiné. Elle, d'une insolence rare, est la déchirure même. Brünnhilde suivit en 2008. Au finale de Siegfried, elle domine, de toute la subtilité d'un chant pénétré et triomphant tout autant, un Stephen Gould tonitruant. Legato enchanteur, fermeté de la ligne, chaleur du timbre et féminité qui l'emporte sur tout : on n'a pas entendu cela depuis Nilsson. [...] » (Classica, mars 2018 / Pierre Flinois)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 17 février 2017 | Orfeo

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
« [...] Krassimira Stoyanova choisit souvent des pages où s'épanche une langueur douloureuse ou nostalgique, sensuelle aussi [...] La longueur naturelle de sa voix de lirico spinto, la rondeur pulpeuse du timbre, le galbe du phrasé font merveille dans les airs de Manon Lescaut, dont l'agonie garde assez de sobriété pour que l'émotion, comme dès le "Poveri fiori" d'Adrienne Lecouvreur, ne sombre pas dans l'excès. Sa Butterfly émeut parce que son innocence échappe à la mièvrerie, sa Liu aussi [...]. C'est que la technique est souveraine, qui permet de tenir ces longues phrases qu'affectionne un Puccini, notamment dans la prière de Tosca. Quart d'heure à marquer d'une pierre blanche pour l'art de la chanteuse et celui de l'interprète : la magnifique et poignante scène où la Lodoletta de Mascagni meurt doucement dans la neige, à Paris. Bref, du vérisme bien compris [...] L'Orchestre de la Radio de Munich [...] lui offre un chatoyant écrin sonore.» (Diapason, juin 2017 / Didier Van Moere)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 2 avril 2013 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 2015 | Solstice

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio
85 ans après sa création à l’Opéra de Paris, c’est une œuvre lyrique majeure de l’entre-deux-guerres qui ressuscite enfin grâce au label Solstice : Salamine, tragédie lyrique en trois actes, d'après Les Perses d'Eschyle, dans laquelle Maurice Emmanuel, de son propre aveu, a voulu exprimer sous une forme moderne “la pensée, toujours jeune, du vieil Eschyle”. Même si certains critiques regrettent que le livret ait été si peu adéquat aux attentes contemporaines, Emmanuel reçoit de ses élèves (Messiaen, Migot) et de ses pairs des témoignages d’estime et d’admiration, en particulier de Paul Dukas. Pour servir l'œuvre d'Emmanuel, Tony Aubin s'est entouré de chanteurs qui connaissaient parfaitement le style de ce qu'on nomme habituellement "l'école française". Cet enregistrement du 22 mars 1958 à Paris fait entendre une pléiade de chanteurs français de l'époque, parmi lesquels le ténor Jean Giraudeau dans le rôle de Xerxès, la soprano Flore Wend en Reine Atossa, ou encore le baryton Bernard Demigny dans le rôle du Messager. L'Orchestre Radio-symphonique et les Chœurs de la RTF sont placés sous la direction de Tony Aubin.
CD8,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 25 mars 2008 | Naxos

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique
L'amour conjugal, opéra un acte / Tatjana Charalgina (Floreska), Cinzia Rizzone (Zeliska/Malvino), Bradley Trammell (Ardelao), Francescantonio Bille (Amorveno), Dariusz Machej (Peters... - Orch. Philhar. du Wurttemberg - Christopher Franklin, direction
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 28 mai 2013 | BR-Klassik

Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles de Classica
Elle chantait un tout petit nombre d'ouvrages lyriques et toujours en allemand, sa langue natale. Elisabeth Grümmer possédait une voix souple qui lui permettait d'aborder ses rôles avec beaucoup de naturel. Beaucoup ont chanté sa "voix d'ange" si envoûtante et émouvante. On l'a retrouve ici dans ses rôles favoris avec grand bonheur. FH
CD9,99 €

Opéra - Paru le 30 mai 2012 | Aeon

Distinctions 4 étoiles de Classica - Prise de son d'exception
CD7,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 30 octobre 2007 | Naxos

Livret Distinctions Diapason d'or - 9 de Classica-Répertoire
Œuvres de Verdi, Dvorak, Rubinstein & Bellini / Rosa Ponselle, soprano - G. Martinelli, ténor - E. Pinza, basse - M. Telva, contralto - The Metropolitan Opera Chorus - Rosario Bourdon & Giulio Setti, direction
CD9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 décembre 2014 | Myto Historical

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
Sena Jurinac (Sena Jurinac) - Hilde Rössel-Majdan (Die Fürstin) - Margarete Sjösted (Die Äbtissin) - Ilona Steingruber (Die Schwester Eiferin)... - Wiener Staatsopernchor - Wiener Sängerknaben - Wiener Symphoniker - Wilhelm Loibner, direction
CD9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 2 octobre 2008 | Phoenix Edition

Distinctions 9 de Classica-Répertoire - Prise de son d'exception
Der Vierjährige Posten D.190 - Die Zwillingsbrüder D.647 / Aga Mikolaj, soprano - Stephan Genz, baryton - Andreas Karasiakn, ténor - Thomas Jakobs, ténor - Chorus Musicus Köln - Das Neue Orchester - Christoph Spering, direction
CD7,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 31 juillet 2007 | Naxos

Livret Distinctions Diapason d'or - 9 de Classica-Répertoire
Airs de Verdi, Spontini, Tosti, Massenet, Gounod, Schubert, Rimski-Korsakov, Kahn / Rosa Ponselle, soprano
CD7,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 12 décembre 2006 | Naxos

Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Classica-Répertoire
Mozart : Exsultate, jubilate (Alleluia), Il re pastore (L’amerò, sarò costante), Noces de Figaro (Non so più - Venite, inginocchiatevi - Voi che sapete - Deh vieni, non tardar), Don Giovanni (Batti, batti - Vedrai carino) - Strauss II : Chauve-souris (Mein Herr Marquis - Spiel’ ich die Unschuld vom Lande) et airs de : Ziehrer, Berte, Heuberger, Kreisler, Josef Strauss, Benatzky, Sieczynski / Elisabeth Schumann, sop. & divers orch. & chefs
CD9,99 €

Opéra - Paru le 3 août 2015 | Bridge Records, Inc.

Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
« [...] Cette reflexion mélancolique sur le passage lancinant du temps met en scène différentes générations d'une même famille lors du repas de Noël. [...] Unité de lieu et de contexte, continuité du flux musical, mais tuilages successifs des personnages, qui entrent et sortent sans transition au fil de moments et situations qui, eux, ne sont pas continus. Dans les sections lyriques, Leon Botstein dispense un sentiment naturaliste qui ne déparerait pas chez Copland, Floyd, Barber. [...] Les voix de Janowski* sont supérieures, le chant mieux tenu, mais l'enregistrement public et la prise de son confèrent aux chanteurs américains (excellent Roderick de Jarrett Ott) une présence et une spontanéité séduisantes, en dépit de vibratos parfois appuyés (la Lucia de Camille Zamora). [...] N'hésitez pas à découvrir cette seconde... première mondiale.» (Diapason, février 2016 / Rémy Louis)* [Première mondiale discographique en 2004] 
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 31 mai 2019 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Vivaldi a eu beaucoup de chance avec la postérité. Grâce à une succession de hasards bienheureux, sa collection personnelle de manuscrits a traversé les siècles, permettant à sa musique d’être conservée puis jouée et enregistrée. C’est dans ce lot inestimable de près de quatre cent cinquante compositions que la contralto Delphine Galou et Ottavio Dantone, le directeur de l’Accademia Bizantina, ont puisé pour élaborer le programme de cet album consacré à des pièces de musique sacrée consacrés à la voix d’alto. Ce nouvel enregistrement de l’Edition Vivaldi, entamée par NAÏVE depuis de longues années, propose des cantates et des arias pour alto, pendant de l’album paru simultanément d’œuvres sacrées pour alto et chantées par la même Delphine Galou. Les textes, souvent d’auteurs inconnus, ont un intérêt littéraire assez médiocre. On y trouve un monde pastoral peuplé de bergers en mal d’amour et de nymphes cruelles et inconstantes, obéissant aux canons de l’époque. Vivaldi profite de ces personnages stéréotypés pour varier sa palette expressive de manière très subtile et introduire le style opératique dans des œuvres avant tout destinées aux salons. La qualité exceptionnelle de sa musique transcende généralement le travail de commande qu’il est bien obligé de fournir, à Mantoue comme à Venise. Ces cantates sont ici accompagnées de quelques airs tirés de ses nombreux opéras. Ils permettent à Delphine Galou d’exprimer toute la variété de son chant à travers le pathétisme de « Liquore ingrato » (Tito Manlio), la douceur de « Andrò fida e sconsolata » du même opéra ou la grâce innocente d’une chanson enfantine dans l’aria « È pur dolce ad un’anima amante » (Il Giustino). © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 27 janvier 2009 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Chandos vous propose le chef-d'œuvre dramatique de Purcell par les meilleurs chanteurs anglais d'aujourd'hui et l'orchestre "The Age of Enlightenment". C'est une version particulièrement émouvante qui permet d'entendre la noble Didon de Sarah Connolly. Cet enregistrement réconciliera amateurs d'instruments baroques et amoureux de grandes voix lyriques.
CD7,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 juillet 2013 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
Les Indispensables de Diapason N° 23« C'est la plus simplement touchante des Flute enchantée que nous vous offrons. Toute la magie du conte mozartien est là, portée par l'art vif-argent de Ferenc Fricsay et une équipe de chanteurs dont la jeunesse n'a d'égale que le génie. » (Diapason, janvier 2011 / Jean-Charles Hoffelé)
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Extraits d'opéra - Paru le 3 février 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
La soprano bulgare Sonya Yoncheva poursuit son ascension fulgurante avec ce nouvel album d’héroïnes de Haendel, des airs tirés d’opéras majeurs tels que Giulio Cesare, Rinaldo, Alcina et quelques autres – car une partie considérable de sa carrière se développe encore et toujours dans le domaine baroque, en particulier avec Les Arts Florissants de William Christie, ce qui ne l’empêche pas de se retrouver aussi dans Rossini, Offenbach, Bizet ou Janáček quand l’occasion se présente. Accompagnée de l’Academia Montis Regalis, elle termine l’album avec un air qui n’a rien d’italien ni de haendelien, puisqu’il s’agit du déchirant lamento de Didon dans Didon et Enée de Purcell, preuve que sa voix lui permet aussi d’aborder des répertoires habituellement confiés à des mezzo-sopranos. © SM/Qobuz
CD8,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 8 novembre 2010 | naïve

Livret Distinctions Diapason d'or
A la tête de sa Rolls baroque qu’est Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini dirige Ottone in villa de Vivaldi. Surtout, le maestro transalpin et ses troupes signent ici le premier enregistrement complet de cet opéra qui marqua, le 17 mai 1713, le point de départ officiel de la carrière lyrique du Prêtre Roux. Porté par les voix de Julia Lezhneva et Topi Lehtipuu, voilà un nouvel essentiel de la non moins essentielle Edition Vivaldi.

Le genre

Opéra dans le magazine