Catégories :

Les albums

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Voilà un disque qui s'impose d'emblée comme essentiel pour entrer dans l'univers singulier de Henri Dutilleux, peuplé de rêves, de littérature et de peinture. A la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, Esa-Pekka Salonen dirige avec un soin tout particulier la musique de son confrère français. Le cycle de mélodies "Correspondances" (2003, en première mondiale au disque) est écrit d'après des lettres de Baudelaire, Rainer Maria Rilke, Vincent Van Gogh et Alexandre Soljenitsyne, abordant chacune la thématique de la foi. Dans cette œuvre subtile, Dutilleux parle sa propre langue, tout en appartenant à l'admirable tradition de la mélodie française. Barbara Hannigan (qui chanta l'œuvre en création parisienne) en offre une version très sensible à défaut d'une prononciation française impeccable. "Tout un monde lointain", le concerto pour violoncelle écrit en 1970 pour Rostropovitch, est désormais un classique, interprété ici avec autorité, souplesse et lyrisme par le violoncelliste finlandais Anssi Karttunen. Dans "The Shadow of Time" (1997), Dutilleux se souvient de son enfance marquée par la guerre. C'est une méditation sur ce terrible 20e siècle qui a vu des tragédies collectives, comme celle des enfants d'Izieu, ou personnelles comme celle d'Anne Frank. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2016 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
« Pascal Rophé et l'Orchestre national des Pays de la Loire proposent un disque riche en inédits et pages méconnues. [...] Aussi faut-il saluer l'engagement de l'orchestre et de Pascal Rophé, son directeur musical depuis septembre 2014, et du prestigieux label suédois, garant d'un travail éditorial soigné. [...] Un travail exemplaire.» (Classica, février 2016 / Stéphane Friédérich)« [...] On avoue un faible pour le ballet Le Loup, créé en 1953 par la compagnie Roland Petit, sur le thème de la Belle et de la Bête. Les musiciens de l'Orchestre national des Pays de la Loire et Pascal Rophé en proposent le premier enregistrement depuis celui, historique, de Paul Bonneau en 1954. Ils traitent là encore avec le plus grand soin cette vaste fresque, plus symphonique que chorégraphique, qui se propose de "traduire la poésie des métamorphoses comme celle des maléfices et de la peur" (Dutilleux). C'est le plat de résistance de ce florilège rempli de curiosités [...] » (Diapason, février 2016 / François Laurent)

Le genre

Opéra dans le magazine