Novus Quartet Webern, Beethoven, Yun

Webern, Beethoven, Yun

Novus Quartet

Paru le 13 mai 2016 chez Aparté

Artiste principal : Novus Quartet

Genre : Classique > Musique de chambre > Quatuors

Distinctions : 4 étoiles de Classica ( septembre 2016)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24 Bit – 96.00 kHz

Écoutez cet album en illimité avec nos abonnements streaming. Dès 9,99 € / mois.

Profitez de cet album de Novus Quartet sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

9,49 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Singulière juxtaposition que propose le Quatuor Novus : un Mouvement lent de Webern écrit, encore dans un langage très romantique, plusieurs années avant la Passacaille Op. 1 ; un des grands quatuors de Beethoven, en guise d’incontournable pivot dans l’art du quatuor ; puis le Premier Quatuor du compositeur coréen Isang Yun, écrit en 1955 dans un langage… centre-européen ! On croirait entendre un Dvořák qui se serait intéressé à certains modes mélodiques extrême-orientaux, mais dont la modalité s’accommoderait très bien à celle des Balkans – y aurait-il des ponts cachés ? Yun avait par la suite pris une certaine distance vis-à-vis de ce quatuor, en particulier à partir de son installation en Europe (Conservatoire de Paris en 1956 et 57, Musikhochschule de Berlin de 57 à 59), lorsqu’il se lança dans l’exploration des techniques dodécaphoniques appliquées aux thématiques nationales coréennes en particulier et asiatiques en général. D’ailleurs, le Quatuor Novus termine par le court mais enchanteur Arirang qui reprend une chanson populaire coréenne, dans ce genre nouveau de Yun. Enregistré en octobre 2015 à l’église Saint-Pierre, Paris. © SM/Qobuz

« [...] ce jeune quatuor coréen, lauréat de plusieurs prix internationaux, a pour professeur Heime Müller, ancien violoniste du Quatuor Artemis : la virtuosité, la fougue, l'autorité naturelle des Novus rappellent celles de leurs aînés à leurs débuts. La démonstration instrumentale impressionne, bien évidemment ; mais plus encore, c'est leur étonnante homogénéité qui surprend. Une telle sonorité pleine, une telle densité de jeu, sans faiblesse, sont tout à fait remarquables de la part d'un si jeune ensemble. [...] Il ne fait aucun doute qu'avec de tels moyens, une grande carrière s'annonce pour le jeune Quatuor Novus.» (Classica, septembre 2016 / Antoine Mignon)

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 9 pistes Durée totale : 01:08:11

    Langsamer Satz (Anton Webern)
  1. 1 Langsamer Satz

    Novus Quartet - Anton Webern, Composer Copyright : Aparté 2016

  2. String Quartet in F Minor “Quartetto Serioso”, Op. 95 (Ludwig van Beethoven)
  3. 2 I. Allegro con brio

    Novus Quartet - Anton Webern, Composer Copyright : Aparté 2016

  4. 3 II. Allegretto ma non troppo

    Novus Quartet - Anton Webern, Composer Copyright : Aparté 2016

  5. 4 III. Allegro assai vivace ma serioso

    Novus Quartet - Anton Webern, Composer Copyright : Aparté 2016

  6. 5 IV. Larghetto espressivo - Allegretto agitato

    Novus Quartet - Anton Webern, Composer Copyright : Aparté 2016

  7. String Quartet No. 1 (Isang Yun)
  8. 6 I. Allegro moderato

    Novus Quartet - Isang Yun, Composer Copyright : Aparté 2016

  9. 7 II. Andante phantastique

    Novus Quartet - Isang Yun, Composer Copyright : Aparté 2016

  10. 8 III. Allegro giocosamente

    Novus Quartet - Isang Yun, Composer Copyright : Aparté 2016

  11. Arirang (Unknown)
  12. 9 Arirang

    Novus Quartet - Unknown, Composer - Sung-Min Ahn, Arranger Copyright : Aparté 2016

  • Descriptif de l'album
  • Singulière juxtaposition que propose le Quatuor Novus : un Mouvement lent de Webern écrit, encore dans un langage très romantique, plusieurs années avant la Passacaille Op. 1 ; un des grands quatuors de Beethoven, en guise d’incontournable pivot dans l’art du quatuor ; puis le Premier Quatuor du compositeur coréen Isang Yun, écrit en 1955 dans un langage… centre-européen ! On croirait entendre un Dvořák qui se serait intéressé à certains modes mélodiques extrême-orientaux, mais dont la modalité s’accommoderait très bien à celle des Balkans – y aurait-il des ponts cachés ? Yun avait par la suite pris une certaine distance vis-à-vis de ce quatuor, en particulier à partir de son installation en Europe (Conservatoire de Paris en 1956 et 57, Musikhochschule de Berlin de 57 à 59), lorsqu’il se lança dans l’exploration des techniques dodécaphoniques appliquées aux thématiques nationales coréennes en particulier et asiatiques en général. D’ailleurs, le Quatuor Novus termine par le court mais enchanteur Arirang qui reprend une chanson populaire coréenne, dans ce genre nouveau de Yun. Enregistré en octobre 2015 à l’église Saint-Pierre, Paris. © SM/Qobuz

    « [...] ce jeune quatuor coréen, lauréat de plusieurs prix internationaux, a pour professeur Heime Müller, ancien violoniste du Quatuor Artemis : la virtuosité, la fougue, l'autorité naturelle des Novus rappellent celles de leurs aînés à leurs débuts. La démonstration instrumentale impressionne, bien évidemment ; mais plus encore, c'est leur étonnante homogénéité qui surprend. Une telle sonorité pleine, une telle densité de jeu, sans faiblesse, sont tout à fait remarquables de la part d'un si jeune ensemble. [...] Il ne fait aucun doute qu'avec de tels moyens, une grande carrière s'annonce pour le jeune Quatuor Novus.» (Classica, septembre 2016 / Antoine Mignon)

Détails de l'enregistrement original :

Recorded in October, 2015, Paris (Eglise Saint-Pierre)

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Aparté

En 1989, Nicolas Bartholomée créait Musica Numeris - dont il est maintenant détaché -, une société dédiée à l'enregistrement et la postproduction de musique classique, qui a réalisé des centaines de disques et est devenue, à la fin des années 90, l'un des producteurs exécutifs les plus prolixes, au service d'un nombre important d'éditeurs phonographiques. En 1999, il fonde Ambroisie - aujourd'hui propriété de Naïve -, un label qu'il a animé pendant dix ans avec enthousiasme, en s'impliquant dans le lancement de jeunes talents, puis en 2008 il recrée un studio d'enregistrements, Little Tribeca, et un nouveau label, Aparté. Elaborer des liens forts et stratégiques av...

Voir la page Aparté Lire l'article

Le genre

Quatuors dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

  • Les Arts Flo ont 40 ans ! Les Arts Flo ont 40 ans !

    Fondé en 1979, l'ensemble baroque de William Christie et Paul Agnew magnifie depuis quatre décennies les œuvres de Lully, Charpentier, Rameau, Monteverdi, Purcell, Haendel et bien d'autres génies d...

    Lire l'article
  • Schiff et Schubert, à la folie...

    Le grand pianiste hongrois András Schiff poursuit son exploration de la musique de Franz Schubert et consacre son nouveau disque aux quatre Impromptus D 899 et aux compositions datant de 1828...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles