Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Edith Mathis - Schumann : Spanisches Liederspiel - Brahms : 18 Liebeslieder Waltzes (Live)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Schumann : Spanisches Liederspiel - Brahms : 18 Liebeslieder Waltzes (Live)

Peter Schreier, Edith Mathis, Brigitte Fassbaender, Walter Berry, Erik Werba, Paul von Schilhawsky

Livret Numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Oh le disque réjouissant que voilà ! La recette en paraît simple : prenez quatre chanteurs rompus à la pratique théâtrale et qui se connaissent bien et deux pianistes de connivence, puis choisissez des œuvres rayonnantes de bonheur. Ce qui est plus rare, c’est de trouver ce bonheur chez Schumann et chez Brahms, deux compositeurs amis qui avaient en commun une certaine propension à la mélancolie, cette Sehnsucht si propre à l’âme romantique allemande.

Schumann écrivit son Spanisches Liederspiel Op. 74 en 1849, c’est une sorte d’histoire d’amour, des prémices de bonheur accompli, qui demande une interprétation théâtrale et ludique parfaitement rendue ici lors de ce concert donné à la fin du Festival de Salzbourg 1974, une fois que la presse avait déjà déserté les lieux. S’il ne reste donc que peu de traces écrites de ce concert, l’enregistrement nous l’a préservé. C’est ce petit miracle qu’Orfeo nous présente avec quatre solistes au sommet de leur art, accompagnés par deux pianistes habitués au difficile exercice de soutenir des chanteurs. Le rare recueil de Schumann est mis en regard avec les fameuses 18 valses chantées de Brahms et réunies par lui sous le titre de Liebeslieder-Walzer Op. 52. L’amour, toujours l’amour, et dans une exceptionnelle réalisation musicale. © François Hudry/Qobuz


« Salzbourg 1974, bande inédite et trésor en soi. La Pamina et le Barak de Karajan, la Dorabella et le Ferrando de Böhm se retrouvaient pour la dernière soirée de lied du Festival. Frappe d'abord la qualité d'équilibre, d'harmonie des contrastes, à laquelle parviennnent des personnalités vocales si singulières. [...] Un disque court, mais quels régals ! » (Diapason, juin 2019 / Jean-Philippe Grosperrin)

Plus d'info

Schumann : Spanisches Liederspiel - Brahms : 18 Liebeslieder Waltzes (Live)

Edith Mathis

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1 mois offert, puis 9,99€ / mois.

Spanisches Liederspiel, op. 74

1
No. 1. Erste Begegnung 00:02:03

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

2
No. 2. Intermezzo 00:01:11

Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

3
No. 3. Liebesgram 00:02:48

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

4
No. 4. In der Nacht 00:05:08

Edith Mathis, Soprano - Peter Schreier, Tenor - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

5
No. 5. Es ist verraten 00:02:23

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

6
No. 6. Melancholie 00:02:11

Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

7
No. 7. Geständnis 00:01:40

Peter Schreier, Tenor - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

8
No. 8. Botschaft 00:03:55

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

9
No. 9. Ich bin geliebt 00:04:41

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

18 Liebeslieder Waltzes, Op. 52

10
No. 1. Rede, Mädchen (Speak, maiden) 00:01:15

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

11
No. 2. Am Gesteine rauscht die Flut (The flood rushes beside rocks) 00:00:43

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

12
No. 3. O die Frauen (Oh, these women) 00:01:23

Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

13
No. 4. Wie des Abends schöne Röte (Like evening's beautiful amber) 00:00:49

Johannes Brahms, Composer - Brigitte Fassbaender, Artist - Edith Mathis, Artist, MainArtist - Erik Werba, Artist - Paul von Schilhawsky, Artist

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

14
No. 5. Die grüne Hopfenranke (The green hop-tendril) 00:01:48

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

15
No. 6. Ein kleiner, hübscher Vogel (The little, pretty bird) 00:02:46

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

16
No. 7. Wohl schön bewandt war es (Formerly it was well-ordered) 00:01:22

Edith Mathis, Soprano - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

17
No. 8. Wenn so lind dein Auge (If your eye is mild) 00:01:36

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

18
No. 9. Am Donaustrande (On the Danube shore) 00:02:08

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

19
No. 10. O wie sanft die Quelle (Oh how gentle the well) 00:01:01

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

20
No. 11. Nein, es ist nicht auszukommen (No, one can't get along) 00:00:50

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

21
No. 12. Schlosser auf, und mache Schlösser (Locksmith get up and make locks) 00:00:40

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

22
No. 13. Vögelein durchrauscht die Luft (Little bird rushes through the air) 00:00:50

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

23
No. 14. Sieh, wie ist die Welle klar (Look, how clear the wave) 00:00:55

Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

24
No. 15. Nachtigall, sie singt so schön (Nightingale, you sing so beautifully) 00:01:19

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

25
No. 16. Ein dunkeler Schacht ist Liebe (Love is a dark shaft) 00:01:13

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

26
No. 17. Nicht wandle, mein Licht (My light, don't walk) 00:02:14

Peter Schreier, Tenor - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

27
No. 18. Es bebet das Gesträuche (Bushes are trembling) 00:01:59

Edith Mathis, Soprano - Brigitte Fassbaender, Mezzo-Soprano - Peter Schreier, Tenor - Walter Berry, Bass - Erik Werba & Paul von Schilhawsky, Piano Duet - Johannes Brahms, Composer

© 2018 Orfeo - ℗ 2018 Orfeo

Descriptif de l'album

Oh le disque réjouissant que voilà ! La recette en paraît simple : prenez quatre chanteurs rompus à la pratique théâtrale et qui se connaissent bien et deux pianistes de connivence, puis choisissez des œuvres rayonnantes de bonheur. Ce qui est plus rare, c’est de trouver ce bonheur chez Schumann et chez Brahms, deux compositeurs amis qui avaient en commun une certaine propension à la mélancolie, cette Sehnsucht si propre à l’âme romantique allemande.

Schumann écrivit son Spanisches Liederspiel Op. 74 en 1849, c’est une sorte d’histoire d’amour, des prémices de bonheur accompli, qui demande une interprétation théâtrale et ludique parfaitement rendue ici lors de ce concert donné à la fin du Festival de Salzbourg 1974, une fois que la presse avait déjà déserté les lieux. S’il ne reste donc que peu de traces écrites de ce concert, l’enregistrement nous l’a préservé. C’est ce petit miracle qu’Orfeo nous présente avec quatre solistes au sommet de leur art, accompagnés par deux pianistes habitués au difficile exercice de soutenir des chanteurs. Le rare recueil de Schumann est mis en regard avec les fameuses 18 valses chantées de Brahms et réunies par lui sous le titre de Liebeslieder-Walzer Op. 52. L’amour, toujours l’amour, et dans une exceptionnelle réalisation musicale. © François Hudry/Qobuz


« Salzbourg 1974, bande inédite et trésor en soi. La Pamina et le Barak de Karajan, la Dorabella et le Ferrando de Böhm se retrouvaient pour la dernière soirée de lied du Festival. Frappe d'abord la qualité d'équilibre, d'harmonie des contrastes, à laquelle parviennnent des personnalités vocales si singulières. [...] Un disque court, mais quels régals ! » (Diapason, juin 2019 / Jean-Philippe Grosperrin)

Détails de l'enregistrement original : Live recording, 25 August 1974, Salzburg Festival

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Edith Mathis
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...