Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sophie Karthäuser - Michel Richard Delalande : Leçons de Ténèbres

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Michel Richard Delalande : Leçons de Ténèbres

Sophie Karthäuser, Correspondances, Sébastien Daucé

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

En imaginant qu’il existe un « bel canto » français, il ne procéderait en rien de l’art lyrique, ni n’appartiendrait au XIXe siècle : il serait religieux et né du Grand siècle, sous la plume de compositeurs tels que Michel Lambert, Marc-Antoine Charpentier, François Couperin, Michel Corrette, Nicolas Bernier ou Michel-Richard de Lalande, tous d’immenses créateurs de « beau chant », tout particulièrement dans leurs Leçons des ténèbres. Et pourquoi, demanderez-vous, tant de musiciens se sont-ils penchés sur le genre ? C’est tout simplement que dès le début du Crème et jusqu’à la Semaine sainte, les spectacles d’opéra étaient interdits, de sorte que les chanteurs se seraient trouvés sans emploi pendant quarante jours. Or, il était encore permis de donner de la musique sacrée, et quel meilleur argument musical que les Lamentations de Jérémie pour donner libre cours à l’imagination mélodique sans fin de tous ces grands bonshommes ? Certes, l’accompagnement se limite à la basse continue, mais le contenu vocal des Leçons sont du plus grand « opéra » monodique qui se puisse imaginer. Personne ne devait être dupe, d’ailleurs, car rien de plus éloigné de l’austère Grégorien (qui serait toujours utilisé lors de certains services divins) et des riches enluminures mélismatiques des Leçons. Sophie Karthäuser nous donne celles de Lalande, entrecoupées précisément de quelques passages grégoriens qui permettent de les remettre en perspective historique et musicale. Une superbe réalisation, sous tous les plans : prise de son, qualité vocale, accompagnement, et architecture du CD. © SM/Qobuz



"Le chef-d'œuvre de Sophie Karthäuser et Sébastien Daucé fera-t-il sortir Lalande de son purgatoire ? [...] Karthäuser abordait ce répertoire en novice et c'est une chance, car elle se l'est approprié sans préjugé, par un travail profond, quand bien des spécialistes trop sûrs de leur fait se contentent de saupoudrer trois ornements sur un déchiffrage. Subtilement guidée par Daucé, elle donne un sens, un élan, un poids à chaque mot comme les plus grands évangélistes aux Passions de Bach. À la palette de sa voix répond l'accompagnement très ouvragé." (Diapason, avril 2015 / Gaëtan Naulleau)



" C'est avec l'intensité et l'intelligence dramatiques qu'on lui connaît que Sophie Karthäuser appréhende cette musique [...] À chaque instant les artifices du chant soutiennent l'éloquence d'une oratrice convaincue qui n'aurait pu rêver tribune plus idoine que les voix féminines et les instrumentistes de l'Ensemble Correspondances. Une telle réussite devrait maintenir pour longtemps ces pages de Lalande hors des ténèbres de l'indifférence." (Classica, mai 2015 / Philippe Venturini)

Plus d'informations

Michel Richard Delalande : Leçons de Ténèbres

Sophie Karthäuser

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

O mors, ero mors tua (Michel-Richard Delalande)

1
O mors, ero mors tua
00:00:29

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Miserere (Michel-Richard Delalande)

2
I. Miserere mei Deus - Et secundum multitudinem miserationem tuarum
00:01:52

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

3
II. Amplius lava me - Tibi soli peccavi
00:02:30

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

4
III. Ecce enim in iniquitatibus - Ecce enim veritatem dilexisti
00:02:07

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

5
IV. Asperges me hyssopo - Averte faciem tuam
00:04:06

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

6
V. Cor mundum - Ne projicias me
00:02:14

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

7
VI. Redde mihi lætitiam - Docebo iniquos vias tuas
00:01:36

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

8
VII. Libera me de sanguinibus - Quoniam si voluisses sacrificium
00:03:12

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

9
VIII. Sacrificium Deo spiritus contribulatus - Benigne fac Domine
00:02:44

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

10
IX. Tunc acceptabis
00:02:14

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Tristis est anima mea (Michel-Richard Delalande)

11
Tristis est anima mea
00:01:24

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Troisième Leçon du Mercredy Saint (Michel-Richard Delalande)

12
I. Manum suam misit hostis (Jod)
00:01:58

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

13
II. Omnis populus ejus (Caph)
00:02:37

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

14
III. Vide Domine
00:00:58

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

15
IV. Lamed
00:00:39

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

16
V. O vos omnes
00:02:35

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

17
VI. De excelso (Mem)
00:02:26

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

18
VII. Vigilavit (Nun)
00:01:17

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

19
VIII. Infirmata est
00:01:18

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

20
IX. Jerusalem
00:01:57

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Ecce vidimus eum (Michel-Richard Delalande)

21
Ecce vidimus eum
00:01:53

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Troisième Leçon du Jeudy Saint (Michel-Richard Delalande)

22
I. Ego vir videns (Aleph)
00:02:21

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

23
II. Me minavit (Aleph)
00:01:53

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

24
III. Tantum in me vertit (Aleph)
00:01:50

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

25
IV. Vetustam fecit (Beth)
00:01:33

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

26
V. Aedificavit in gyro meo (Beth)
00:02:16

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

27
VI. In tenebrosis (Beth)
00:02:38

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

28
VII. Circum ædificavit (Ghimel)
00:01:57

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

29
VIII. Sed, et cum clamavero (Ghimel)
00:01:39

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

30
IX. Conclusit vias meas (Ghimel)
00:01:38

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

31
X. Jerusalem
00:01:59

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Vinea mea electa (Michel-Richard Delalande)

32
Vinea mea electa
00:01:11

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Troisième Leçon du Vendredy Saint (Michel-Richard Delalande)

33
I. Incipit oratio
00:00:41

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

34
II. Recordare
00:01:40

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

35
III. Pupilli facti sumus
00:00:52

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

36
IV. Cervicibus nostris
00:00:22

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

37
V. Lassis non dabatur
00:01:43

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

38
VI. Recordare
00:00:18

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

39
VII. Ægypto dedimus manum
00:01:19

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

40
VIII. In animabus nostris
00:00:37

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

41
IX. Pellis nostra
00:00:41

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

42
X. Mulieres
00:01:26

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

43
XI. Jerusalem
00:02:00

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Plange quasi virgo (Michel-Richard Delalande)

44
Plange quasi virgo
00:01:17

Sophie Karthäuser, dessus - Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé, Conductor - Michel Richard Delalande, Composer

2015 harmonia mundi

Descriptif de l'album

En imaginant qu’il existe un « bel canto » français, il ne procéderait en rien de l’art lyrique, ni n’appartiendrait au XIXe siècle : il serait religieux et né du Grand siècle, sous la plume de compositeurs tels que Michel Lambert, Marc-Antoine Charpentier, François Couperin, Michel Corrette, Nicolas Bernier ou Michel-Richard de Lalande, tous d’immenses créateurs de « beau chant », tout particulièrement dans leurs Leçons des ténèbres. Et pourquoi, demanderez-vous, tant de musiciens se sont-ils penchés sur le genre ? C’est tout simplement que dès le début du Crème et jusqu’à la Semaine sainte, les spectacles d’opéra étaient interdits, de sorte que les chanteurs se seraient trouvés sans emploi pendant quarante jours. Or, il était encore permis de donner de la musique sacrée, et quel meilleur argument musical que les Lamentations de Jérémie pour donner libre cours à l’imagination mélodique sans fin de tous ces grands bonshommes ? Certes, l’accompagnement se limite à la basse continue, mais le contenu vocal des Leçons sont du plus grand « opéra » monodique qui se puisse imaginer. Personne ne devait être dupe, d’ailleurs, car rien de plus éloigné de l’austère Grégorien (qui serait toujours utilisé lors de certains services divins) et des riches enluminures mélismatiques des Leçons. Sophie Karthäuser nous donne celles de Lalande, entrecoupées précisément de quelques passages grégoriens qui permettent de les remettre en perspective historique et musicale. Une superbe réalisation, sous tous les plans : prise de son, qualité vocale, accompagnement, et architecture du CD. © SM/Qobuz



"Le chef-d'œuvre de Sophie Karthäuser et Sébastien Daucé fera-t-il sortir Lalande de son purgatoire ? [...] Karthäuser abordait ce répertoire en novice et c'est une chance, car elle se l'est approprié sans préjugé, par un travail profond, quand bien des spécialistes trop sûrs de leur fait se contentent de saupoudrer trois ornements sur un déchiffrage. Subtilement guidée par Daucé, elle donne un sens, un élan, un poids à chaque mot comme les plus grands évangélistes aux Passions de Bach. À la palette de sa voix répond l'accompagnement très ouvragé." (Diapason, avril 2015 / Gaëtan Naulleau)



" C'est avec l'intensité et l'intelligence dramatiques qu'on lui connaît que Sophie Karthäuser appréhende cette musique [...] À chaque instant les artifices du chant soutiennent l'éloquence d'une oratrice convaincue qui n'aurait pu rêver tribune plus idoine que les voix féminines et les instrumentistes de l'Ensemble Correspondances. Une telle réussite devrait maintenir pour longtemps ces pages de Lalande hors des ténèbres de l'indifférence." (Classica, mai 2015 / Philippe Venturini)

Détails de l'enregistrement original : Recording/Enregistrement : July/juillet 2014, La Courroie, Entraigues-sur-la-Sorgue (Provence, France)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Sophie Karthäuser
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...