Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Yuri Temirkanov|Anton Dvorak : Symphony No. 9 from the new world in E Minor Op. 95

Anton Dvorak : Symphony No. 9 from the new world in E Minor Op. 95

Saint Petersburg Philharmonic Orchestra - Yuri Temirkanov

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Anton Dvorak : Symphony No. 9 from the new world in E Minor Op. 95

Yuri Temirkanov

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 9 from the new world in E Minor Op. 95 (Antonín Dvořák)

1
I. Adagio - Allegro molto
00:09:13

Saint Petersburg Philharmonic Orchestra - Yuri Temirkanov, Conductor - Antonin Dvorak, Composer

2012 Mirare Mirare 2012

2
II. Largo
00:11:14

Saint Petersburg Philharmonic Orchestra - Yuri Temirkanov, Conductor - Antonin Dvorak, Composer

2012 Mirare Mirare 2012

3
III. Scherzo (Molto vivace)
00:07:20

Saint Petersburg Philharmonic Orchestra - Yuri Temirkanov, Conductor - Antonin Dvorak, Composer

2012 Mirare Mirare 2012

4
IV. Allegro con fuoco
00:11:09

Saint Petersburg Philharmonic Orchestra - Yuri Temirkanov, Conductor - Antonin Dvorak, Composer

2012 Mirare Mirare 2012

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
À découvrir également
Par Yuri Temirkanov

Yuri Temirkanov - Masterpieces of Classical Music Remastered, Vol. 4

Yuri Temirkanov

Alexander Nevsky

Yuri Temirkanov

Alexander Nevsky Yuri Temirkanov

Khachaturian: Spartacus & Gayaneh - Suites from the Ballets

Yuri Temirkanov

Prokofiev: Alexander Nevsky: Classic Library Series

Yuri Temirkanov

Yuri Temirkanov - Masterpieces of Classical Music Remastered, Vol. 6

Yuri Temirkanov

Dans la même thématique...

Vaughan Williams: Symphony No. 7 "Sinfonia Antartica" & Symphony No. 9

Halle

Visions of Prokofiev

Lisa Batiashvili

Visions of Prokofiev Lisa Batiashvili

Dvořák: Symphony No. 9, From the New World

Antonín Dvořák

Gershwin : Rhapsody in Blue, An American in Paris...

Leonard Bernstein

Grieg: Peer Gynt Suites - Sibelius: Finlandia...

Leonard Bernstein

Les Grands Angles...
Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...