Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Herbert Blomstedt|Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Gewandhausorchester Leipzig, Herbert Blomstedt

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Doyen des chefs d’orchestre encore en activité, Herbert Blomstedt avait 94 ans et le printemps dans les veines au cours de cet enregistrement des deux dernières symphonies de Schubert réalisé au Gewandhaus de Leipzig, en novembre 2021. Pour ses « débuts » sous pavillon Deutsche Grammophon, le chef suédois avait choisi de répéter et d’enregistrer les deux œuvres en public, mais l’épidémie de coronavirus en a décidé autrement – le travail et l’enregistrement se sont finalement déroulés à huis clos.

Blomstedt connaît bien ce prestigieux et historique orchestre allemand dont il fut le chef de 1998 à 2005 et dont il reste le chef émérite. Cet enregistrement est une leçon de musique autant qu’une leçon de vie. La mélancolie de Schubert est ici transfigurée par un lumineux message d’espoir dès les premières mesures de la Symphonie « Inachevée » prises dans un tempo souple et allant sans ce climat morbide que la plupart des chefs impriment à cette œuvre.

C’est cette même éternelle jeunesse qui domine toute l’interprétation de la grande Symphonie en ut majeur dont les redites et les longs développements sont gommés par la grâce de tempos allants et sans aucune lourdeur. Les musiciens chantent dans tous les pupitres, particulièrement le hautbois solo du merveilleux Andante con moto qui prend sous cette baguette magique des allures de simple ländler. Le Scherzo, bondissant à souhait, prépare un Allegro vivace final (avec toutes ses reprises !) pétaradant, d’une joie de vivre particulièrement communicative. L’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig est ici au meilleur de sa forme, soignant les nuances et les brusques crescendos voulus par Schubert avec une petite harmonie frondeuse, des cuivres éclatants et une section de cordes tour à tour soyeuse et puissante. Le « cher Franz » est ici plus fraternel que jamais. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Herbert Blomstedt

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphony No. 8 in B minor, D. 759 "Unfinished" (Franz Schubert)

1
I. Allegro moderato
Gewandhausorchester Leipzig
00:14:48

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
II. Andante con moto
Gewandhausorchester Leipzig
00:11:06

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Symphony No. 9 in C major, D. 944 "The Great" (Franz Schubert)

3
I. Andante - Allegro ma non troppo
Gewandhausorchester Leipzig
00:15:20

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
II. Andante con moto
Gewandhausorchester Leipzig
00:14:37

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
III. Scherzo. Allegro vivace
Gewandhausorchester Leipzig
00:15:10

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
IV. Allegro vivace
Gewandhausorchester Leipzig
00:16:22

Franz Schubert, Composer - René Möller, Recording Engineer, StudioPersonnel - Herbert Blomstedt, Conductor, MainArtist - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Eike Boehm, Recording Engineer, StudioPersonnel - Toni Schlesinger, Recording Engineer, StudioPersonnel - Bernhard Guettler, Producer, Mixer, Editor, StudioPersonnel

℗ 2022 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

Doyen des chefs d’orchestre encore en activité, Herbert Blomstedt avait 94 ans et le printemps dans les veines au cours de cet enregistrement des deux dernières symphonies de Schubert réalisé au Gewandhaus de Leipzig, en novembre 2021. Pour ses « débuts » sous pavillon Deutsche Grammophon, le chef suédois avait choisi de répéter et d’enregistrer les deux œuvres en public, mais l’épidémie de coronavirus en a décidé autrement – le travail et l’enregistrement se sont finalement déroulés à huis clos.

Blomstedt connaît bien ce prestigieux et historique orchestre allemand dont il fut le chef de 1998 à 2005 et dont il reste le chef émérite. Cet enregistrement est une leçon de musique autant qu’une leçon de vie. La mélancolie de Schubert est ici transfigurée par un lumineux message d’espoir dès les premières mesures de la Symphonie « Inachevée » prises dans un tempo souple et allant sans ce climat morbide que la plupart des chefs impriment à cette œuvre.

C’est cette même éternelle jeunesse qui domine toute l’interprétation de la grande Symphonie en ut majeur dont les redites et les longs développements sont gommés par la grâce de tempos allants et sans aucune lourdeur. Les musiciens chantent dans tous les pupitres, particulièrement le hautbois solo du merveilleux Andante con moto qui prend sous cette baguette magique des allures de simple ländler. Le Scherzo, bondissant à souhait, prépare un Allegro vivace final (avec toutes ses reprises !) pétaradant, d’une joie de vivre particulièrement communicative. L’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig est ici au meilleur de sa forme, soignant les nuances et les brusques crescendos voulus par Schubert avec une petite harmonie frondeuse, des cuivres éclatants et une section de cordes tour à tour soyeuse et puissante. Le « cher Franz » est ici plus fraternel que jamais. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Herbert Blomstedt

Brahms: Symphony No. 2 & Academic Festival Overture (Live)

Herbert Blomstedt

Brahms: Symphony No. 1 & Tragic Overture

Herbert Blomstedt

Mozart : Symphonies Nos. 40 & 41

Herbert Blomstedt

Mozart & Voříšek: Orchestral Works

Herbert Blomstedt

Beethoven: Symphony No. 7

Herbert Blomstedt

Beethoven: Symphony No. 7 Herbert Blomstedt

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 3

Francesco Corti

Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Clara Schumann, entre artiste et épouse

Pianiste la plus renommée de son siècle, enfant prodige, compositrice, pédagogue… Elle reste surtout connue comme « la femme de Robert Schumann ». Avec sa musicalité et sa virtuosité sans précédents, Clara Schumann a ouvert une nouvelle ère et compte aujourd’hui parmi les plus grandes représentantes du romantisme. Et pourtant, ses œuvres sont toujours nettement moins mises en lumière que celles de ses contemporains, et en particulier de son époux. Jetons un œil sur la vie et l’œuvre de Clara Wieck/Schumann, artiste et compositrice qui était aussi une femme en avance sur son temps.

Bernard Haitink, prophète en son pays

Le grand chef d’orchestre néerlandais nous a quittés le 21 octobre 2021 à l’âge vénérable de 92 ans. Reconnu par ses pairs et dans son pays dès sa jeunesse, Bernard Haitink accomplira la majeure partie de son immense carrière aux Pays-Bas, d’abord à la tête de l’Orchestre de la Radio néerlandaise puis du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam pendant vingt-sept ans, avec lequel il enregistrera de nombreux disques devenus légendaires.

Dans l'actualité...