Artistes similaires

Les albums

5,99 €

Classique - Paru le 18 juillet 1996 | Naxos

Distinctions 5 de Diapason
5,99 €

Classique - Paru le 30 mai 2000 | Naxos

Distinctions 5 de Diapason
5,99 €

Classique - Paru le 26 novembre 1998 | Naxos

Distinctions 5 de Diapason
11,99 €

Classique - Paru le 27 mai 2014 | Naxos

Livret Distinctions 5 de Diapason
Idil Biret, piano
5,99 €

Classique - Paru le 15 avril 1997 | Naxos

5,99 €

Classique - Paru le 19 août 1999 | Naxos

Comment peut-ton enregistrer tant de disques et rester ainsi quasi inconnu ? C'est le mystère de Georg Tintner. Ce chef-d'orchestre autrichien né en 1917 a souffert de l'Histoire. Né au sein d'une famille juive, il étudie avec Felix Weingartner et doit émigrer au moment de l'Anschluss et de l'arrivée au pouvoir de Hitler et de ses sbires monstrueux. Il rejoint alors la Nouvelle-Zélande où il ne dirige pratiquement plus, n'arrivant plus à pratiquer son métier. Il se remet en selle difficilement après la guerre, aussi bien dans sa patrie d'adoption que dans les pays du Commonwealth britannique, au Canada, en Irlande et en Ecosse. C'est dans ce dernier pays qu'il enregistre pour NAXOS une passionnante intégrale des Symphonies de Bruckner dans les dernières années de sa vie. Façonnant une orchestre peu rompu au style viennois et à ce répertoire, il laisse des versions pleines de force et d'élan mystique. Une intégrale qui n'a pas à rougir à côté de celles, prestigieuses et bien connues, de Wand ou de Jochum. FH
5,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 mars 2001 | Naxos

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 8 septembre 2017 | Aruna Records

5,99 €

Classique - Paru le 9 juin 2017 | Unclassified

9,99 €

Classique - Paru le 21 avril 2017 | Chandos

Livret
La grande majorité des marches de John Philip Sousa ont été conçues pour un grande ensemble de vents élargi à la percussion ; par conséquent, les présents enregistrements joués à l’orchestre symphonique complet sont des réorchestrations, dont la majorité sont signées du célèbre « bandleader » Keith Brion. Mais l’album propose également quelques pièces sorties des opérettes de Sousa, des œuvres que l’on aimerait volontiers entendre aussi sur les scènes françaises… Derrière la vigueur évidemment militaire de ces marches se cache une intense joie de vivre, un art consommé de la surprise, des thèmes plus que mémorables, et très souvent une tendresse mélodique bien plus straussienne (Strauss côté Johann II, s’entend), voire parfois même schubertienne quand on pense à ses Ländler. Les amateurs de Monty Python reconnaîtront, en particulier, Liberty Bell dont le célèbre groupe persifleur a saisi quelques mesures pour en faire son générique. Et, bien, sûr, on entendra The Stars and Stripes Forever qui a été fait « Marche nationale des États-Unis d’Amérique »… en 1987 seulement. Attention, c’est la marche nationale, pas l’hymne national ! Qui, lui, n’est pas de Sousa. © SM/Qobuz
8,99 €
5,99 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | Naxos

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2015 | Chandos

Hi-Res Livret
Sa Marche des gladiateurs est l’une des œuvres les plus célèbres au monde, et pas seulement auprès des mélomanes… car il n’est pas un cirque qui ne l’utilise, sous n’importe quelle forme, pour annoncer les clowns ou une attraction de premier plan. Mais sait-on qu’elle a été écrite par Julius Ernest Wilhelm Fučík en 1899 ? Bien que Tchèque de naissance et d’éducation – il étudia avec Antonín Dvořák, excusez du peu – Fučík ne fut pas l’un de ces compositeurs de la chose bohémienne ou morave. Son langage s’apparente volontiers aux viennoiseries telles que valses, polkas, marches, destinées souvent à des ensembles de musique militaire. Certains ont vu en lui le Sousa tchèque, et ils ont bien raison, car Fučík a su inventer un nombre de thèmes plus que mémorables et entraînants… Mais que l’on ne s’imagine pas que son langage se suffit de quelques idées géniales : le compositeur sait trouver d’innombrables tournures orchestrales des plus originales, que l’on n’imagine pas dans des marches, des polkas ou des valses. Outre la mondialement célèbre Marche des gladiateurs, ce délicieux enregistrement présente une belle brochette de pièces toutes plus réjouissantes les unes que les autres, irrésistibles en diable, et jouées avec truculence par le Royal Scottish Orchestra avec Neeme Järvi à la baguette. © SM/Qobuz
5,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2015 | Naxos Special Projects

L'interprète

The Royal Scottish National Orchestra dans le magazine