Artistes similaires

Les albums

49,99 €
34,99 €

Symphonies - Paru le 27 mai 2016 | Berliner Philharmoniker Recordings

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - 4F de Télérama - Diapason d'or / Arte - Le Choix de France Musique
Il n’est pas interdit de voir dans cette intégrale des Symphonies de Beethoven, enregistrée en concert en octobre 2015, une sorte de « couronnement » des années de Sir Simon Rattle à la tête du Philharmonique de Berlin, avant qu’il ne repose la baguette berlinoise. On notera que le chef fait usage d’une édition toute nouvelle des partitions, dont on aurait tort de croire que les versions jouées pendant des décennies sont absolument gravées dans le marbre. Jonathan del Mar a repris toutes les sources, manuscrites autant qu’imprimées, ainsi que les corrections apportées par le compositeur sur certaines épreuves d’éditeur, pour établir une lecture que l’on peut considérer comme définitive – et qui ménage nombre de surprises aux auditeurs ; car bien des hardiesses orchestrales, thématiques et harmoniques furent longtemps considérées comme des erreurs, en particulier par les copistes et les éditeurs, là où Ludwig van désirait aller encore plus loin dans l’avant-garde et la nouveauté. Le livret qui accompagne le coffret précise quelques-unes des modifications, mais l’auditeur un peu curieux aurait sans doute plaisir à écouter d’abord l’enregistrement avant de se faire confirmer que les différences qu’il entend sont bien des nouvelles lectures ! Cela dit, l’édition de del Mar avait déjà été utilisée en concert par Goodman, Mackerras, Gardiner et Abbado, mais rarement enregistrée par des orchestres « modernes ». © SM/Qobuz « À la croisée d’influences a priori inconciliables, le Beethoven de Simon Rattle offre, mieux qu’une synthèse, une vision : formidablement diverse, d’une intensité ne reposant jamais sur la masse, et d’autant plus riche qu’elle projette les Philharmoniker loin de leur zone de confort. Capté en concert en octobre 2015, Simon Rattle fait franchir un nouveau palier à la légendaire histoire beethovénienne des Berlinois.» (Diapason, septembre 2016 / Rémy Louis)
44,99 €
29,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2015 | Berliner Philharmoniker Recordings

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
À en juger par les dates d’enregistrement de cette intégrale des sept Symphonies de Sibelius, elle a été réalisée lors de concerts que donnait le Philharmonique de Berlin et son chef Simon Rattle : du direct de concert donc, « tempéré » de par le fait que, sans doute, tous les concerts on été captés et l’on a pris les meilleurs mouvements de l’une ou de l’autre représentation. Rattle a toujours entretenu avec Sibelius un lien particulier, dont voici la preuve tangible : une lecture ample, sonore, sans effets de manches ni aucune grandiloquence superflue. Sibelius mérite vraiment que l’on épure son propos, ce que font parfaitement Rattle et le Philharmonique de Berlin. Àvous de voir si vous préférez désormais cette nouvelle mouture de Rattle ou sa précédente avec le City of Birmingham Symphony Orchestra dans les années 1980 (EMI). © SM/Qobuz
11,69 €

Classique - Paru le 23 août 2013 | Warner Classics

Livret
14,29 €

Classique - Paru le 5 septembre 2005 | Warner Classics

Enregistrée dans le fameux Studio n°1 d'Abbey Road, à la suite d'une mémorable série de représentations au Festival de Glyndebourne de 1988, cette version, cent pour cent noire de "Porgy and Bess", comme le souhaitait le compositeur, a été couverte de récompenses internationales à sa sortie l'année suivante. Le recul est maintenant suffisant pour faire entrer cet album dans notre discothèque idéale. Distribution rêvée avec Willard White en Porgy, Cynthia Haymon en Bess, Damon Evans en Sporting Life et Harolyn Blackwell en Clara. Simon Rattle, à l'aise dans tous les répertoires, dirige le chef-d'œuvre de Gershwin avec un mélange subtil de romantisme et de swing. Un incontournable de la discographie. FH « Rodés par la production de Glyndebourne, un Simon Rattle trentenaire et sa distribution – entièrement noire, selon le vœu de Gershwin – renouvellent leur performance deux ans après, en studio : ce Porgy and Bess grouille de vie, de couleurs crues, mais déborde aussi d’humanité, avec des personnages qui ont tous une « gueule ». Willard White et Cynthia Haymon forment un magnifique couple impossible.» (Diapason, mars 2017 / Didier Van Moere)
9,09 €

Classique - Paru le 6 février 2006 | Warner Classics

23,39 €

Classique - Paru le 4 août 2008 | Warner Classics

Oeuvres de John Adams, Charles Ives, Elliott Carter, Leonard Bernstein (Wonderful Town), George Gerschwin (Porgy and Bess, Rhapsody in Blue, Concerto pour piano), Duke Ellington... / Orchestre de la Cité de Birmingham... - Sir Simon Rattle, dir.
18,89 €

Classique - Paru le 4 août 2008 | Warner Classics

12,99 €

Classique - Paru le 28 novembre 2005 | EMI Classics

14,29 €

Classique - Paru le 5 septembre 2005 | Warner Classics

Enregistrée dans le fameux Studio n°1 d'Abbey Road, à la suite d'une mémorable série de représentations au Festival de Glyndebourne de 1988, cette version, cent pour cent noire de "Porgy and Bess", comme le souhaitait le compositeur, a été couverte de récompenses internationales à sa sortie l'année suivante. Le recul est maintenant suffisant pour faire entrer cet album dans notre discothèque idéale. Distribution rêvée avec Willard White en Porgy, Cynthia Haymon en Bess, Damon Evans en Sporting Life et Harolyn Blackwell en Clara. Simon Rattle, à l'aise dans tous les répertoires, dirige le chef-d'œuvre de Gershwin avec un mélange subtil de romantisme et de swing. Un incontournable de la discographie. FH
10,39 €

Classique - Paru le 31 mars 1994 | Warner Classics

La création de Harmonielehre, en 1985, stupéfia le monde musical américain. Un compositeur minimaliste, dans sa première grande partition symphonique, rendait hommage au célèbre traité d'Arnold Schönberg, l'inventeur de ce dodécaphonisme honni des compositeurs américains minimalistes. L'oeuvre est pourtant un triptyque ultra lyrique et postromantique qui reflète bien l’ambiguïté qui est celle d'Adams face à Schönberg. Une manière de reprendre la tonalité là où le compositeur viennois l'avait laissée. Interprétation gorgée de sensualité de Simon Rattle à la tête de l'Orchestre de Birmingham, avant ses années berlinoises. FH
6,23 €

Classique - Paru le 21 mai 2007 | Warner Classics

8,09 €

Classique - Paru le 3 mars 2003 | Warner Classics

Barcarola - Symphonie n° 7 - Symphonie n° 9 - Three Auden Songs / City Of Birmingham Symphony Orchestra - Sir Simon Rattle, direction - Rundfunkchor Berlin - Berliner Philharmoniker - Ingo MetzmacHer, direction - Ian Bostridge, ténor - Julius Drake, piano
9,09 €

Classique - Paru le 31 mars 1994 | Warner Classics

18,89 €

Classique - Paru le 6 septembre 2010 | Warner Classics

18,89 €

Classique - Paru le 17 mars 2008 | Warner Classics

Symphonies n°3 & 4 - Concertos pour violon n°1 & 2 - Mélodies orch. - Stabat Mater - Harnasie, op.55 - Le Roi Roger / T. Robinson, t. - T. Zehetmair, violon - L. O. Andsnes, piano etc... - CBSO Chorus - Ch.&Orch. Symph. de Birmingham - S. Rattle, dir.

L'interprète

Sir Simon Rattle dans le magazine