Artistes similaires

Les albums

8,99 €

Bandes originales de films - Paru le 17 mars 2017 | Editions Milan Music

Livret
Au regard du succès de Whiplash et La La Land, la bande originale de Guy & Madeline on a Park Bench refait surface. Première réalisation de Damien Chazelle et donc première collaboration avec son ami musicien Damien Hurwitz, cette comédie musicale jazz de 2009 fut réalisée alors que les deux jeunes virtuoses étaient encore étudiants sur les bancs d’Harvard. Pour cette histoire d’un jeune couple – une star de la trompette en devenir et une introvertie désorientée – dont la relation s’étiole malgré leur amour naissant, Chazelle a écrit des paroles exquises mises en musique avec raffinement par Hurwitz. Le tandem installe une ambiance jazz du milieu du XXe siècle qu’il mêle subtilement à une sorte d’hommage à l’âge d’or de la comédie musicale. Mais leur partition garde un pied dans son époque et ne joue jamais la carte 100% rétro. Petite formation jazz ici, grand orchestre là, embardée de swing puis séquence romantique à souhait, la palette sonore de Guy & Madeline on a Park Bench est d’une rare richesse. Bref, une bande originale essentielle pour comprendre la genèse du succès du tandem Chazelle/Hurwitz. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Bandes originales de films - Paru le 9 décembre 2016 | Interscope

Hi-Res
On avait compris avec ses deux premiers films, Guy and Madeline on a Park Bench et Whiplash, que la musique était un élément essentiel de l’univers du jeune metteur en scène américain Damien Chazelle. La chose se confirme avec La La Land, brillante comédie-musicale réunissant notamment Ryan Gosling et Emma Stone. Il est bien loin le temps où Hollywood était une impressionnante et géniale usine à comédies-musicales. Tombé en désuétude, le genre pointe régulièrement le bout de son nez (Moulin Rouge, Mamma Mia, Chicago…) avant de s’éclipser. Aussi bien influencé par Stanley Donen que Jacques Demy, Chazelle réalise un vrai tour de magie en rendant hommage à la tradition tout en signant un film de son temps. Il est épaulé ici par le compositeur Justin Hurwitz, ami rencontré sur les bancs d’Harvard et avec lequel il a travaillé sur ses précédents longs-métrages, qui lui aussi rend une copie magistrale, alternant entre séquences romantiques belles, colorées et jamais mièvres et interludes plus vifs. Son score pour La La Land (les chansons du film sont disponibles sur l'autre album qui parait simultanément) est un beau feu d’artifice qui peut aussi se déguster sans les images. © CM/Qobuz

L'interprète

Justin Hurwitz dans le magazine