Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Classique - Paru le 17 mars 2017 | Musiques Suisses

Livret
Qui dit « violoncelle + Bloch », a priori, dit Schelomo mais cet album présente des œuvres de musique de chambre avec violoncelle de Bloch, or Schelomo, bien que son œuvre la plus célèbre pour l’instrument, est accompagné à l’orchestre. Par contre, le répertoire que Bloch a consacré au violoncelle compte, outre From Jewish Life de 1925 et la Méditation hébraïque de l’année précédente, les trois immenses Suites pour violoncelle solo qui, elles, datent de la toute fin de sa vie, 1956 et 1957. Deux considérations le poussèrent à s’essayer – et avec quel brio – à ce format : l’évocation de Bach, bien évidemment, mais aussi… l’état de sa santé qui le poussait à réduire considérablement le travail de rédaction ! Nécessité faisant loi, c’est au violoncelle qu’il confia quelques-unes de ses dernières grandes pensées (l’année suivante, ce serait le violon solo), une musique épurée, essentielle, que la violoncelliste Chiara Enderle (une disciple de Isserlis, et Premier Prix au Concours Lutosławski de Varsovie ainsi que du Pierre Fournier Award de Londres) nous donne ici avec la passion contenue qu’elle appelle. Pour les œuvres avec piano, Enderle est accompagnée de Hiroko Sakagami ; l’album s’achève avec les Trois Nocturnes pour violon, violoncelle et piano – toujours de 1924, une époque de frénétique production chez Bloch, lorsqu’il s’était installé aux États-Unis et poursuivait une double carrière de grand pédagogue et de compositeur. © SM/Qobuz