Cameron Graves Planetary Prince

Planetary Prince

Cameron Graves

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Paru le 24 février 2017 chez Mack Avenue Records

Artiste principal : Cameron Graves

Genre : Jazz

Distinctions : Indispensable JAZZ NEWS (avril 2017)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 8 pistes Durée totale : 01:18:13

  1. 1 Satania Our Solar System

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  2. 2 Planetary Prince

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  3. 3 El Diablo

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  4. 4 Adam & Eve

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  5. 5 The End of Corporatism

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  6. 6 Andromeda

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  7. 7 Isle of Love

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

  8. 8 The Lucifer Rebellion

    Cameron Graves, Main Artist - Jimmy Jack Music (BMI) Copyright : (C) 2017 Mack Avenue Records II, LLC

À propos

Lorsque Kamasi Washington publia son monumental The Epic au printemps 2015, il précisa qu’il était le fruit de trois mois intenses de séances ininterrompues avec ses amis et sidemen du West Coast Get Down, collectif dont Cameron Graves est un élément central. Le pianiste sort donc à son tour un album, son premier en tant que leader. Moins ambitieux que le triple de son ami californien, Planetary Prince n’en est pas moins aussi passionnant. Avec Kamasi au saxophone, Ryan Porter au trombone, l’allumé Stephen Bruner alias Thundercat à la basse et son frère batteur Ronald Bruner (le trompettiste Philip Dizack et le bassiste Hadrien Feraud viennent compléter le casting), il déroule une musique inspirée par son intérêt pour l’astrologie et notamment le fameux Livre d'Urantia, un ouvrage de plus de 2000 pages à vocation spirituelle et philosophique et qui aurait été écrit entre 1924 et 1955, publié par plusieurs auteurs inconnus, dont de prétendus êtres célestes ! Un pavé qui poussera Stockhausen à composer, entre 1977 et 2003, les 29 heures de son cycle de sept opéras Licht. Heureusement plus modeste (80 minutes), le disque de Cameron Graves s’inscrit dans ce jazz californien actuel ultra-énergique et habité. Une musique épique qui ne s’écarte pas totalement de celle de son camarade saxophoniste. Percussif à souhait, le piano de Graves est une vraie locomotive qui s’emporte sur des rails assez lyriques et inspirés. Mais c’est surtout l’impressionnante énergie scénique qui se dégage des improvisations de ce Planetary Prince. © MD/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le genre

Jazz dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles