Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2015 | Phi

Hi-Res Livret
Les Cantigas de Santa Maria sont une collection de 419 chansons de dévotion en gallego-portugais, la langue de prestige du lyrisme médiéval européen, compilée entre les années 1260 et l’an 1284 à la cour d’Alphonse X El Sabio (« le Savant »), roi de León et de Castille. Il s’agit de la plus importante collection médiévale de chansons mariales en langue vernaculaire. Mais, surtout, c’est également le deuxième plus grand corpus conservé de chansons médiévales avec notation musicale là où tant de chansons de ce temps ne nous sont arrivées que sous forme de texte, à charge des musiciens d’improviser la musique selon les modes de l’époque… Il semble même que quelques-unes des pièces furent écrites par le Roi en personne ! Ces chansons illustrent les deux caractères principaux de l’écriture du manuscrit, lyrique et narratif, les unes louant les qualités et les actions de la Vierge Marie, les autres relatant ses miracles ; au vu du contexte historique, on ne s’étonnera guère de l’influence musicale arabo-andalouse. Cet enregistrement propose un éventail de tous les genres présents dans le manuscrit. Les chanteurs s’accompagnent sur la harpe gothique, la petite harpe romane, le psaltérion, la doulcemelle – tous quatre instruments à cordes pincées – et aux discrètes percussions. Retournez trois quarts de millénaire en arrière pour découvrir la musique de cette époque telle qu’elle se jouait et chantait, aussi précisément que possible. © SM/Qobuz

Le label

Phi dans le magazine
  • Philippe Herreweghe, une rencontre-podcast
    Philippe Herreweghe, une rencontre-podcast Son Orchestre des Champs-Elysées a 20 ans. Une aventure que raconte Philippe Herreweghe, tout en évoquant les répertoires qui l’inspirent actuellement et les difficultés vécues par la sphère classi...
  • Rencontre avec Philippe Herreweghe
    Rencontre avec Philippe Herreweghe Rencontre avec le grand chef d’orchestre belge Philippe Herreweghe qui publie la Symphonie n°4 de Mahler sur un nouveau label, le sien : Phi.