Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Quatuors - Paru le 24 février 2017 | RCA Red Seal

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 24 février 2017 | RCA Red Seal

Hi-Res
Comment ça, une première discographique mondiale d’un quatuor de Bartók ? Mais oui, gentes dames, gentils sieurs, le Quatuor en ut mineur du jeune Bartók, alors âgé de dix-sept ans mais déjà muni d’un fort nombre de dents, a longtemps été considéré comme perdu, puis le manuscrit redécouvert, publié et voilà. En cette année 1898, Bartók n’a pas encore développé tout son langage, mais il sait déjà dépasser Brahms – qui reste quand même son grand modèle. On remarquera que les emprunts « hongrois » sont plutôt de ceux que faisait Brahms lui-même, autrement dit au langage tzigane-viennois… On est encore loin des recherches ethnomusicologiques qu’entreprendra Bartók plus tard. En première partie de programme, le Quatuor Notos (qui a remporté, depuis sa fondation en 2007, le Concours Charles Hennen et le Concours international de cordes de Schoenfeld) propose le Quatuor avec piano de Dohnányi, rarement enregistré, là encore une œuvre de jeunesse puisqu’en 1894, le compositeur n’affichait lui aussi que dix-sept printemps. Brahms encore comme modèle… Et là également, un dernier mouvement quelque peu tziganisant ! Il en est tout autre chose de l’Intermezzo pour trio à cordes de Kodály, qui n’était guère plus âgé que les deux autres – 23 ans – mais dont le langage hongrois emprunte déjà vraiment aux accents folkloriques que l’on connaît. Bon, Brahms n’est pas très loin non plus… © SM/Qobuz