Artistes similaires

Les albums

25,49 €
17,99 €

Soul - Paru le 9 mars 2018 | Stax

Hi-Res Livret
Ce n’est guère un hasard si Nathaniel Rateliff est locataire chez Stax. Avec son groupe The Night Sweats, le natif de Denver s’impose au fil des années comme un ambassadeur sérieux et habité de cette soul moite et sudiste comme on la pratiquait sur le fameux label de Memphis à la fin des années 60. Avec sa virtuosité instrumentale, l’âme de ses chansons, la fougue de leur interprétation et l’organe de prêcheur du maître de maison, Tearing at the Seams glorifie l’esprit d’un vaste patrimoine allant d’Otis Redding à Van Morrison, en passant par Booker T. and the M.G.'s, Ray Charles et Creedence Clearwater Revival. Comme prévu, la rythmique turbine à mille à l’heure, les cuivres sont incandescents au possible et la voix de Rateliff est un râle furieux connecté aux tripes de son proprio ! Ce gang-là ne se soucie guère de regarder dans le rétro et assume sa vision nostalgique assez jouissive. © Max Dembo/Qobuz
17,49 €
12,49 €

Soul - Paru le 21 août 2015 | Stax

Hi-Res Livret
Véritable héro folk/pop de sa ville de Denver, Nathaniel Rateliff n’a jamais autant brillé depuis qu’il s’est associé avec les Night Sweats qui lui fournissent un support musical idéal. L’album sonne comme une rencontre entre les Blues Brothers et Johnny Cash, donnant lieu à un rock/folk festif baigné dans une soul retro à souhait. Gouvernées par le producteur Richard Swift, les sessions d’enregistrement de cet album s’avèrent être grandement fructueuse, capturant parfaitement la voix émotionnelle de Rateliff tout en mettant l’accent sur la musicalité des musiciens qui l’accompagnent. Les chansons se suivent mais ne se ressemblent pas, faisant successivement penser à du Van Morrison, à du Gregg Allman ou encore à du Sam Cooke. Le single S.O.B. reflète parfaitement l’état d’esprit du disque avec ses claquements de mains enjoués, ses chœurs retros et son rythme endiablé. © LG/Qobuz
12,49 €

Rock - Paru le 21 août 2015 | Stax

Véritable héro folk/pop de sa ville de Denver, Nathaniel Rateliff n’a jamais autant brillé depuis qu’il s’est associé avec les Night Sweats qui lui fournissent un support musical idéal. L’album sonne comme une rencontre entre les Blues Brothers et Johnny Cash, donnant lieu à un rock/folk festif baigné dans une soul retro à souhait. Gouvernées par le producteur Richard Swift, les sessions d’enregistrement de cet album s’avèrent être grandement fructueuse, capturant parfaitement la voix émotionnelle de Rateliff tout en mettant l’accent sur la musicalité des musiciens qui l’accompagnent. Les chansons se suivent mais ne se ressemblent pas, faisant successivement penser à du Van Morrison, à du Gregg Allman ou encore à du Sam Cooke. Le single S.O.B. reflète parfaitement l’état d’esprit du disque avec ses claquements de mains enjoués, ses chœurs retros et son rythme endiablé. © LG/Qobuz
16,49 €

Soul - Paru le 9 mars 2018 | Stax

Ce n’est guère un hasard si Nathaniel Rateliff est locataire chez Stax. Avec son groupe The Night Sweats, le natif de Denver s’impose au fil des années comme un ambassadeur sérieux et habité de cette soul moite et sudiste comme on la pratiquait sur le fameux label de Memphis à la fin des années 60. Avec sa virtuosité instrumentale, l’âme de ses chansons, la fougue de leur interprétation et l’organe de prêcheur du maître de maison, Tearing at the Seams glorifie l’esprit d’un vaste patrimoine allant d’Otis Redding à Van Morrison, en passant par Booker T. and the M.G.'s, Ray Charles et Creedence Clearwater Revival. Comme prévu, la rythmique turbine à mille à l’heure, les cuivres sont incandescents au possible et la voix de Rateliff est un râle furieux connecté aux tripes de son proprio ! Ce gang-là ne se soucie guère de regarder dans le rétro et assume sa vision nostalgique assez jouissive. © Max Dembo/Qobuz
14,99 €

Soul - Paru le 9 mars 2018 | Stax

Ce n’est guère un hasard si Nathaniel Rateliff est locataire chez Stax. Avec son groupe The Night Sweats, le natif de Denver s’impose au fil des années comme un ambassadeur sérieux et habité de cette soul moite et sudiste comme on la pratiquait sur le fameux label de Memphis à la fin des années 60. Avec sa virtuosité instrumentale, l’âme de ses chansons, la fougue de leur interprétation et l’organe de prêcheur du maître de maison, Tearing at the Seams glorifie l’esprit d’un vaste patrimoine allant d’Otis Redding à Van Morrison, en passant par Booker T. and the M.G.'s, Ray Charles et Creedence Clearwater Revival. Comme prévu, la rythmique turbine à mille à l’heure, les cuivres sont incandescents au possible et la voix de Rateliff est un râle furieux connecté aux tripes de son proprio ! Ce gang-là ne se soucie guère de regarder dans le rétro et assume sa vision nostalgique assez jouissive. © Max Dembo/Qobuz
14,99 €

Rock - Paru le 10 novembre 2017 | Stax

13,49 €

Soul - Paru le 21 octobre 2016 | Stax

Véritable héro folk/pop de sa ville de Denver, Nathaniel Rateliff n’a jamais autant brillé depuis qu’il s’est associé avec les Night Sweats qui lui fournissent un support musical idéal. L’album sonne comme une rencontre entre les Blues Brothers et Johnny Cash, donnant lieu à un rock/folk festif baigné dans une soul retro à souhait. Gouvernées par le producteur Richard Swift, les sessions d’enregistrement de cet album s’avèrent être grandement fructueuse, capturant parfaitement la voix émotionnelle de Rateliff tout en mettant l’accent sur la musicalité des musiciens qui l’accompagnent. Les chansons se suivent mais ne se ressemblent pas, faisant successivement penser à du Van Morrison, à du Gregg Allman ou encore à du Sam Cooke. Le single S.O.B. reflète parfaitement l’état d’esprit du disque avec ses claquements de mains enjoués, ses chœurs retros et son rythme endiablé. © LG/Qobuz
2,99 €

Ambiance - Paru le 24 novembre 2017 | Stax

18,49 €
13,49 €

Soul - Paru le 18 novembre 2016 | Stax

Hi-Res Livret
Véritable héro folk/pop de sa ville de Denver, Nathaniel Rateliff n’a jamais autant brillé depuis qu’il s’est associé avec les Night Sweats qui lui fournissent un support musical idéal. L’album sonne comme une rencontre entre les Blues Brothers et Johnny Cash, donnant lieu à un rock/folk festif baigné dans une soul retro à souhait. Gouvernées par le producteur Richard Swift, les sessions d’enregistrement de cet album s’avèrent être grandement fructueuse, capturant parfaitement la voix émotionnelle de Rateliff tout en mettant l’accent sur la musicalité des musiciens qui l’accompagnent. Les chansons se suivent mais ne se ressemblent pas, faisant successivement penser à du Van Morrison, à du Gregg Allman ou encore à du Sam Cooke. Le single S.O.B. reflète parfaitement l’état d’esprit du disque avec ses claquements de mains enjoués, ses chœurs retros et son rythme endiablé. © LG/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Soul - Paru le 18 novembre 2016 | Stax

Hi-Res Livret
9,99 €

Rock - Paru le 21 octobre 2016 | Stax

1,99 €

Rock - Paru le 6 juillet 2018 | Stax

L'interprète

Nathaniel Rateliff & The Night Sweats dans le magazine