Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

R&B - Paru le 27 mars 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
Oubliée la vague des divas à gorge déployée et glotte exposée, et les folkeux-bûcherons à mi-temps, le Canada domine la musique populaire depuis quelques années et c’est ainsi. Justin Bieber en charge de la pop, Drake ministre du hip-hop, Arcade Fire en U2 de l’indé… Il fallait bien que le RnB néo-soul se trouve à son tour un leader d’opinion, et Jessie Reyez semble en bonne position pour revendiquer ce statut. Du haut de ses 28 ans, cette guitariste de formation, baignant dans l’univers artistique depuis son plus jeune âge ne saurait rester plus longtemps dans l’ombre ou besogner pour d’autres artistes comme Normani ou Calvin Harris, pour qui elle a écrit le hit « One Kiss ». Après un premier EP très en vue et déjà très engagé – chargeant un producteur accusé d’agression sexuelle, elle accumule critiques dithyrambiques et récompenses, et se charge ainsi de confiance pour aborder son premier album, Before Love Came to Kill Us. D’entrée, au travers de « Do You Love Her », sa voix, flexible, puissante et expressive, saisit par sa personnalité et sa versatilité. D’une phrase à l’autre, elle peut à loisir injecter fragilité, pureté puis groove et partir sur un timbre nasal, rappelant autant Selah Sue que MIA ou Rihanna. Sur une instrumentation saisissante, elle est aussi capable de croiser le fer avec les meilleures productions hip-hop (la trap ragga de « Ankles », le rap en apesanteur de « Imported » qui accueille 6lack) et de laisser exploser son tempérament latino et ses origines colombiennes pour enflammer « Deaf ». Sa crédibilité lui vaut d’être adoubée par Eminem qui pose son flow inégalable sur un étonnant blues-soul, « Coffin ». Ce disque à de quoi décontenancer. Sans aucune espèce de considération pour l’homogénéité, elle fait profiter des son jeu de guitare soyeux sur « Intruders » aux faux airs de bossa. Un peu plus loin, elle plonge dans une sensibilité à fleur de peau avec un « Same Side » dont les mots sont plus amers que son filet de voix le laisse soupçonner. Transpirant la modernité par tous les pores, ce disque réserve même des surprises anachroniques comme « Kill Us » ou « Love in the Dark », deux splendeurs baignées de soul, de gospel et de folk. Pas de doute, un grand avenir se dessine devant cette artiste complète.  © Music-Story
HI-RES9,99 €
CD6,99 €

R&B - Paru le 21 avril 2017 | Jessie Reyez Profit Split

Hi-Res
HI-RES9,99 €
CD6,99 €

R&B - Paru le 19 octobre 2018 | FMLY

Hi-Res
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

R&B - Paru le 27 mars 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
CD5,99 €

R&B - Paru le 21 avril 2017 | Jessie Reyez Profit Split

CD1,99 €

R&B - Paru le 26 mars 2018 | Jessie Reyez Profit Split

HI-RES21,99 €
CD15,49 €

R&B - Paru le 2 avril 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

R&B - Paru le 15 novembre 2019 | FMLY

Hi-Res
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

R&B - Paru le 23 janvier 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
CD6,99 €

R&B - Paru le 19 octobre 2018 | FMLY

CD1,99 €

R&B - Paru le 9 avril 2019 | FMLY

CD1,99 €

R&B - Paru le 4 octobre 2019 | FMLY

CD1,99 €

R&B - Paru le 4 mai 2018 | Jessie Reyez Profit Split

CD1,99 €

R&B - Paru le 13 octobre 2017 | Jessie Reyez Profit Split

CD1,99 €

R&B - Paru le 23 janvier 2020 | FMLY - Island Records

CD1,99 €

R&B - Paru le 4 octobre 2019 | FMLY

CD1,99 €

R&B - Paru le 26 juin 2019 | FMLY

HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Dance - Paru le 5 mars 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

R&B - Paru le 19 janvier 2020 | FMLY - Island Records

Hi-Res
CD1,99 €

R&B - Paru le 1 décembre 2017 | Jessie Reyez Profit Split