Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Pop - Paru le 16 avril 2012 | Atlantic Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
CD9,99 €

Pop - Paru le 1 mai 2008 | Atlantic Records - ATG

Très porté sur la chair, Jason Mraz a vite compris qu'il valait mieux faire des mélodies sexy au lieu de parler de sexe dans ses chansons. Ce grand moment arrive avec la sortie de son troisième album, We Sing, We Dance, We Steal Things, sa plus belle collection de morceaux. Pour la première fois, on entend dans ses grooves une suggestion de séduction. En réalité, We Sing est le seul album de Mraz qui groove vraiment. Il a laissé de côté sa guitare acoustique sur la plus grande partie de l'album. Il livre des rythmes doux partiellement empruntés à la soul des années 1980 de Hall & Oates et Steve Winwood. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 10 août 2018 | Atlantic Records

Hi-Res
Après une longue pause de quatre années, Jason Mraz présente son sixième album. Know reste fidèle à la pop-folk moderne et ensoleillée qui l’accompagne depuis ses débuts. Mais cet opus est de loin le plus sincère. Après avoir découvert la bonne parole bouddhiste au Myanmar, beaucoup de choses ont résonné dans la tête du chanteur aux deux Grammy Awards. Partage, don et autres pensées positives, une myriade d'ondes salutaires ont influencé la fibre créatrice de Mraz. Epaulé par David Hodges et autres collaborateurs de longue date, ce nouvel effort passe par des chemins pop séduisants. Duo amoureux avec Meghan Trainor sur More Than Friends, ballade folk au milieu des songes avec Sleeping to Dream, pop sensationnelle et entraînante avec Have It All, dansante et rythmée sur Might As Well Dance. En fin de compte, Mraz fait fureur une fois de plus. © Anna Coluthe/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 19 juin 2020 | BMG Rights Management (US) LLC

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 11 juillet 2014 | Atlantic Records - ATG

Hi-Res
Bien que cette information ne soit pas mise en avant, Yes! est une collaboration entre Jason Mraz et le quatuor féminin de folk-rock Raining Jane, comme le chanteur l'annonce sans ambiguïté sur son site officiel. L'information est d'importance puisque le troubadour trouve dans cette alliance une inspiration nouvelle. Certes, Jason Mraz reste dans un univers folk-rock plutôt doux mais les quatre filles basées à Los Angeles lui apportent la solidité d'un backing band bien rôdé (ils se produisent régulièrement ensemble sur scène) et des choeurs féminins harmonieux, faisant un écho soyeux à la voix du chanteur. En dépit de ces qualités, « Love Someone » n'est pas parvenu à devenir un tube, peut-être à cause d'une construction un peu trop élaborée pour les standards de radio.Yes! est d'ailleurs le genre d'album où chaque morceau pourrait sans difficulté faire un single, tant chaque mélodie est soignée, dans un registre de folk aérien qui met immédiatement de bonne humeur. On se laisse même surprendre par la reprise inattendue de « It's Hard to Say Goodbye to Yesterday » de Boyz II Men, totalement transfigurée par Jason Mraz et ses girls de choc. Yes! peut aussi compter sur le climat précieux de « Long Drive », la ballade folk parfaite « Out of My Hands » ou la ruralité assumée de « Back to the Earth », dont les bruits d'animaux suggèrent le réveil dans une ferme.Voilà typiquement le genre de disque dont on tombe amoureux pour ne plus le lâcher. Difficile en effet de dire autre chose que Yes! à Jason Mraz et à Raining Jane, méritant une toute autre audience si l'on se réfère à ses premiers albums. © Francois Alvarez / Music-Story
CD9,99 €

Pop - Paru le 12 mai 2008 | Atlantic Records - ATG

Très porté sur la chair, Jason Mraz a vite compris qu'il valait mieux faire des mélodies sexy au lieu de parler de sexe dans ses chansons. Ce grand moment arrive avec la sortie de son troisième album, We Sing, We Dance, We Steal Things, sa plus belle collection de morceaux. Pour la première fois, on entend dans ses grooves une suggestion de séduction. En réalité, We Sing est le seul album de Mraz qui groove vraiment. Il a laissé de côté sa guitare acoustique sur la plus grande partie de l'album. Il livre des rythmes doux partiellement empruntés à la soul des années 1980 de Hall & Oates et Steve Winwood. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
CD14,99 €

Pop - Paru le 26 juillet 2005 | Atlantic Records - ATG

Au cas où vous n'auriez pas vu le jeu de mot du titre du second album de Jason Mraz, Mr. A-Z reprend son nom de famille : ça illustre tout à fait son égocentrisme. La pop souple, légèrement funky-jazzy rappelle Dave Matthews et les chanteurs/compositeurs qui ont suivi son sillage. Il adore sortir des cascades de mots à coups de rimes de type moon/june et de répétitions, et caser autant de mots que possible dans une phrase. Toutes ces caractéristiques étaient présentes sur le premier album, mais après un certain succès, Mraz se contente de se faire plaisir sur Mr. A-Z, à construire des chansons qui groovent dans le seul but d'avoir une base sur laquelle il puisse chanter à propos lui-même. Ceux qui ont aimé le premier album vont se régaler. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
CD14,99 €

Pop - Paru le 19 juin 2020 | BMG Rights Management (US) LLC

CD2,29 €

Pop - Paru le 12 février 2008 | Atlantic Records - ATG

Pop - Paru le 17 avril 2020 | BMG Rights Management (US) LLC

Téléchargement indisponible
CD33,99 €

Pop - Paru le 25 août 2014 | Atlantic Records - ATG

CD14,99 €

Pop - Paru le 6 novembre 2009 | Atlantic Records

Livret
Ce coffret CD/DVD -- le DVD comporte deux chansons en plus -- est plutôt simple, il immortalise un concert que Mraz a donné au Charter One Pavilion à Chicago en août 2009. Colbie Caillat fait une apparition dans le duo sur "Lucky" mais c'est la seule surprise du disque : Mraz est en mode "j'attire les foules", il reprend les gros tubes et les morceaux préférés, déploie des arrangements et improvise par-ci par-là, mais pas assez pour altérer ses chansons dont l'effet et la familiarité restent intactes ; il offre là un bon spectacle pour ses fans. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
CD41,99 €

Pop - Paru le 25 août 2014 | Atlantic Records - ATG

CD14,99 €

Pop - Paru le 13 avril 2012 | Atlantic Records

L’écoute du quatrième album de l’homme de San Diego est équivalente à l’absorption d’un tonneau de cocktails un peu alcoolisés et très sucrés : le lendemain matin, on se réveille affecté d’une légère migraine et parfaitement conscient de la vacuité de l’existence. Tout a pourtant bien commencé avec « I Won’t Give Up », premier single envoyé voici quelques temps déjà en avant-garde du programme : même si la mélodie ne va pas changer le monde, une guitare gracile et un refrain manifestement conçu pour être repris en chœur par des jeunes hommes barbus et des jeunes filles en robe à fleurs, offrent quelques doux souvenirs des fastes d’antan (cf. les premières productions du bonhomme, telle ce « I’m Yours » en reggae mou de la sensualité mais charmeur par son indolence). Mais, élevé à la puissance treize de chansons se nourrissant essentiellement de poncifs hippies et de déchirements immédiatement post-adolescents, le disque finit par se noyer dans le patchouli et pédaler dans le macramé. Et se résout in fine à n’offrir que le résultat insipide d’une pop de consommation courante, inoffensive et, pis que tout, jolie. Comme un Jack Johnson aux neurones considérablement endommagés par les rayons ultra-violets californiens, Jason Mraz chante des poncifs avec une tendre conviction et une franche naïveté qui effraient un peu. On pourra en outre se déclarer préoccupé qu’il vende ces chansonnettes par containers entiers. Un constat plus douloureux encore, si l’on considère qu’il y a peu de temps on considérait le chanteur comme l’un des troubadours à plus fort potentiel de sa génération : pour concrétiser les espoirs mis en lui, il est définitivement temps que Mraz convienne de s’extraire de son hamac et siffle la fin de la sieste. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
CD14,99 €

Pop - Paru le 10 août 2018 | Atlantic Records

Quelque part au fil de sa carrière, il semble s'être imposé comme une évidence pour l'auteur-compositeur-interprète américain Jason Mraz que sa spécialité résidait clairement, plus encore que dans les chansons d'amour directes, dans la chanson romantique au sens large, veine toute particulièrement creusée depuis Yes! (2014) et reprise en 2018 sous toutes formes d'atours légers et ensoleillés sur Know., son sixième effort studio. Porté par les singles "Have It All" et "Might As Well Dance", l'album s'offre une nouvelle entrée dans le Top 10 américain et dans l'essentiel des classements européens. © TiVo
CD16,99 €

Pop - Paru le 15 octobre 2002 | Elektra Records

CD2,29 €

Pop - Paru le 3 janvier 2012 | Atlantic Records

CD14,99 €

Pop - Paru le 8 juillet 2014 | Atlantic Records - ATG

Pour son cinquième album studio, l'auteur-compositeur-interprète américain Jason Mraz s'adjoint les services de la formation folk-rock Raining Jane, originaire de Los Angeles. C'est déjà ensemble qu'ils avaient coécrit le titre "A Beautiful Mess" sur l'album plusieurs fois platine de Mraz, We Sing, We Dance, We Steal Things. Enregistré à l'été 2013, Yes! voit le jour en 2014, porté par le single "Love Someone". © Olivier Duboc /TiVo
CD2,29 €

Pop - Paru le 27 avril 2018 | Atlantic Records

CD16,99 €

Pop - Paru le 24 août 2004 | Elektra Records

L'interprète

Jason Mraz dans le magazine
  • QIBUZ / Lundi 21 juin 2010
    QIBUZ / Lundi 21 juin 2010 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Les bons points 2010 de l’ASCAP
    Les bons points 2010 de l’ASCAP La société américaine des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique a distribué ses prix pour 2010 récompensant, entre autres, Patti Smith, Jason Mraz ou bien encore les Killers…