Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Metal - Paru le 1 juin 2018 | Concord Loma Vista

Hi-Res Livret
On ne peut s’empêcher de voir en Ghost et Tobias Forge, son omnipotent leader « multitâche », un digne héritier du shock-rock cher à Alice Cooper. Plus qu’un groupe, c’est une immersion dans un spectacle total où tout est lié. Mais, à l’instar de Cooper, rien n’est à négliger, surtout pas le son. Si l’édifice tient debout, c’est essentiellement grâce à une musique diablement efficace, où rien n’est laissé au hasard dans les compositions soignées de Forge. C’est ce qui fait que Ghost réussit là où quelques rares groupes téméraires ont échoué ces trente dernières années : on pense notamment au groupe Demon, qui s’est essayé à une formule relativement similaire dès 1983. On lui reproche de ne pas avoir inventé la poudre, mais combien de groupes parviennent aussi bien à mélanger les genres sans obtenir une bouillie indigeste ? En quatre albums et deux EP, Ghost a non seulement su se forger un style identifiable dès la première écoute, mais il ne cesse de progresser en intégrant de façon réfléchie et astucieuse des ingrédients de plus en plus variés. Jusqu’à se mettre au saxophone ou convier un spécialiste de la discipline (Gavin Fitzjohn, sur Miasma).Sur ce Prequelle, on pensera cette fois beaucoup moins à Blue Öyster Cult qu’à nombre de groupes qui ont fait les grandes heures de ce genre baptisé AOR (pour album oriented rock, devenu ensuite adult oriented rock) aux États-Unis ou hard FM de ce côté de l’Atlantique. Surtout ceux qui avaient une pointe de progressif, comme Zebra, Triumph, Styx, ou de pop, comme Cheap Trick, Def Leppard, Bon Jovi, Toto, Winger et enfin de pomp à la Queen, Meat Loaf et autres Ambrosia… Plus que jamais, Forge, alias Cardinal Copia, a su varier les plaisirs, même si sa fibre metal s’exprime plus en qualité qu’en quantité. Sorti du puissant et contagieux Rats, avec ses airs d’avatar d’Ozzy période The Ultimate Sin, Faith plutôt dans une veine Dio façon The Last in Line et le Scorpionesque Dance Macabre (qui évoque le Big City Nights des Germains), l’album privilégie les morceaux plus légers mélodiques, voire les instrumentaux atmosphériques sans être soporifiques. On retiendra notamment ce Helvetesfonster, proche de Storm Corrosion, le projet de Steve Wilson et Mikael Åkerfeldt, et pour cause, celui-ci y ayant apposé des parties de guitare acoustique de toute beauté. Ghost est même devenu un expert en ballades finement ciselées, avec en tête ce Pro Memoria quasi symphonique. Au sortir de Life Eternal, l’autre ballade plus sobre, Prequelle laisse l’impression d’être trop court, ce qui n’est pas forcément mauvais. Avec dix morceaux pour plus de quarante minutes, soit une de moins que Meliora, il est pourtant dans la bonne moyenne. Certains avanceront qu’il manque peut-être un ou deux titres accrocheurs dans la lignée de l’imparable Square Hammer. Mais l’ensemble ne manquera pas de convertir une foule de nouveaux adeptes tout en comblant les anciens. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Rock - Paru le 21 août 2015 | Concord Loma Vista

Hi-Res Livret
L’énigmatique groupe de metal suédois Ghost peut se vanter d’être adoubé aussi bien par Fenriz du duo Darkthrone que par Dave Grohl (qui a produit leur EP If You Have Ghost). Avec ce troisième album, les musiciens sans noms et aux costumes inquiétants reviennent vers un son plus brutal et plus heavy que sur l’opus précédent. Ce dernier comportait en effet des sonorités plus légères pouvant faire penser à Blue Öyster Cult…sur Meliora c’est plutôt une forte influence de Deep Purple qui se fait ressentir. Les chansons sont bien construites et viennent créer avec brio une ambiance macabre et tortueuse dont les Ghost se sont imprégnés au fil de leur carrière. La production d’Andy Wallace est exactement ce dont le groupe avait besoin et les aide à atteindre des sommets et à se hisser petit à petit comme l’un des chefs de file du metal moderne. © LG/Qobuz
A partir de :
CD10,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2013 | Concord - Loma Vista - Caroline

A partir de :
CD9,99 €

Rock progressif - Paru le 18 octobre 2010 | Rise Above Records

A partir de :
CD13,49 €

Metal - Paru le 16 septembre 2016 | Concord Loma Vista

L’énigmatique groupe de metal suédois Ghost peut se vanter d’être adoubé aussi bien par Fenriz du duo Darkthrone que par Dave Grohl (qui a produit leur EP If You Have Ghost). Avec ce troisième album, les musiciens sans noms et aux costumes inquiétants reviennent vers un son plus brutal et plus heavy que sur l’opus précédent. Ce dernier comportait en effet des sonorités plus légères pouvant faire penser à Blue Öyster Cult…sur Meliora c’est plutôt une forte influence de Deep Purple qui se fait ressentir. Les chansons sont bien construites et viennent créer avec brio une ambiance macabre et tortueuse dont les Ghost se sont imprégnés au fil de leur carrière. La production d’Andy Wallace est exactement ce dont le groupe avait besoin et les aide à atteindre des sommets et à se hisser petit à petit comme l’un des chefs de file du metal moderne. © LG/Qobuz
A partir de :
CD13,49 €

Metal - Paru le 8 décembre 2017 | Concord Loma Vista

A partir de :
CD4,99 €

Metal - Paru le 16 septembre 2016 | Concord Loma Vista

Paru en 2016 et également disponible sur l'édition Deluxe de Meloria, dernier opus studio du groupe en date, Popestar est le second maxi des suédois de Ghost, emmenés par Papa Emeritus III et ses Nameless Ghouls à l'heure du méfait. Si l'introductif "Square Hammer" aurait trouvé sans peine sa place sur Meloria, les quatre autres nouveaux titres ont une nouvelle fois de quoi inquiéter les fans du côté hard rock de Ghost, proposant notamment une reprise du "Missionary Man" de Eurythmics et faisant pencher l'ensemble très largement du côté pop, ce qui constitue manifestement le but de l'opération à en juger par le titre du maxi. Alors démons déguisés en pop stars ou pop stars déguisés en goules? Popestar continue d'entretenir l'ambiguïté avec une malice évidente. © TiVo
A partir de :
CD2,49 €

Metal - Paru le 13 septembre 2019 | Loma Vista Recordings

A partir de :
CD4,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2013 | Concord - Loma Vista - Caroline

A partir de :
CD13,49 €

Metal - Paru le 1 juin 2018 | Concord Loma Vista

On ne peut s’empêcher de voir en Ghost et Tobias Forge, son omnipotent leader « multitâche », un digne héritier du shock-rock cher à Alice Cooper. Plus qu’un groupe, c’est une immersion dans un spectacle total où tout est lié. Mais, à l’instar de Cooper, rien n’est à négliger, surtout pas le son. Si l’édifice tient debout, c’est essentiellement grâce à une musique diablement efficace, où rien n’est laissé au hasard dans les compositions soignées de Forge. C’est ce qui fait que Ghost réussit là où quelques rares groupes téméraires ont échoué ces trente dernières années : on pense notamment au groupe Demon, qui s’est essayé à une formule relativement similaire dès 1983. On lui reproche de ne pas avoir inventé la poudre, mais combien de groupes parviennent aussi bien à mélanger les genres sans obtenir une bouillie indigeste ? En quatre albums et deux EP, Ghost a non seulement su se forger un style identifiable dès la première écoute, mais il ne cesse de progresser en intégrant de façon réfléchie et astucieuse des ingrédients de plus en plus variés. Jusqu’à se mettre au saxophone ou convier un spécialiste de la discipline (Gavin Fitzjohn, sur Miasma). Sur ce Prequelle, on pensera cette fois beaucoup moins à Blue Öyster Cult qu’à nombre de groupes qui ont fait les grandes heures de ce genre baptisé AOR (pour album oriented rock, devenu ensuite adult oriented rock) aux États-Unis ou hard FM de ce côté de l’Atlantique. Surtout ceux qui avaient une pointe de progressif, comme Zebra, Triumph, Styx, ou de pop, comme Cheap Trick, Def Leppard, Bon Jovi, Toto, Winger et enfin de pomp à la Queen, Meat Loaf et autres Ambrosia… Plus que jamais, Forge, alias Cardinal Copia, a su varier les plaisirs, même si sa fibre metal s’exprime plus en qualité qu’en quantité. Sorti du puissant et contagieux Rats, avec ses airs d’avatar d’Ozzy période The Ultimate Sin, Faith plutôt dans une veine Dio façon The Last in Line et le Scorpionesque Dance Macabre (qui évoque le Big City Nights des Germains), l’album privilégie les morceaux plus légers mélodiques, voire les instrumentaux atmosphériques sans être soporifiques. On retiendra notamment ce Helvetesfonster, proche de Storm Corrosion, le projet de Steve Wilson et Mikael Åkerfeldt, et pour cause, celui-ci y ayant apposé des parties de guitare acoustique de toute beauté. Ghost est même devenu un expert en ballades finement ciselées, avec en tête ce Pro Memoria quasi symphonique. Au sortir de Life Eternal, l’autre ballade plus sobre, Prequelle laisse l’impression d’être trop court, ce qui n’est pas forcément mauvais. Avec dix morceaux pour plus de quarante minutes, soit une de moins que Meliora, il est pourtant dans la bonne moyenne. Certains avanceront qu’il manque peut-être un ou deux titres accrocheurs dans la lignée de l’imparable Square Hammer. Mais l’ensemble ne manquera pas de convertir une foule de nouveaux adeptes tout en comblant les anciens. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz
A partir de :
CD2,49 €

Metal - Paru le 24 août 2018 | Loma Vista Recordings

A partir de :
CD13,49 €

Rock - Paru le 21 août 2015 | Concord Loma Vista

L’énigmatique groupe de metal suédois Ghost peut se vanter d’être adoubé aussi bien par Fenriz du duo Darkthrone que par Dave Grohl (qui a produit leur EP If You Have Ghost). Avec ce troisième album, les musiciens sans noms et aux costumes inquiétants reviennent vers un son plus brutal et plus heavy que sur l’opus précédent. Ce dernier comportait en effet des sonorités plus légères pouvant faire penser à Blue Öyster Cult…sur Meliora c’est plutôt une forte influence de Deep Purple qui se fait ressentir. Les chansons sont bien construites et viennent créer avec brio une ambiance macabre et tortueuse dont les Ghost se sont imprégnés au fil de leur carrière. La production d’Andy Wallace est exactement ce dont le groupe avait besoin et les aide à atteindre des sommets et à se hisser petit à petit comme l’un des chefs de file du metal moderne. © LG/Qobuz
A partir de :
CD4,99 €

Metal - Paru le 4 août 2017 | Concord Loma Vista

A partir de :
CD1,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2015 | Concord Records, Inc.