Artistes similaires

Les albums

33,99 €

Classique - Paru le 23 novembre 2010 | Warner Classics International

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Pourquoi écouter les 9 Symphonies de Beethoven au piano ? Tout d'abord pour l'exceptionnel travail scrupuleux et respectueux de Liszt qui dédia son travail à Ingres, en remerciement du beau portrait que le peintre avait réalisé du compositeur. Ensuite pour écouter la magie de la palette pianistique de Cyprien Katsaris qui réalisa ces enregistrements à la fin des années quatre-vingt pour TELDEC. Son imaginaire sonore est tel qu'il permet d'entendre ces oeuvres si connues d'une manière absolument nouvelle avec une foule de détails que l'on entend pas dans leur version orchestrale. FH
15,99 €
13,49 €

Classique - Paru le 24 août 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Pianiste majeur doté d’une virtuosité inouïe et d’un répertoire d’une rare variété, Cyprien Katsaris continue d’ajouter de nouveaux enregistrements à une discographie stupéfiante, le plus souvent publiés sous la bannière de son propre label Piano 21. Fidèle en amitié, il avait déjà enregistré, en 2012, un album avec la pianiste franco-canadienne Hélène Mercier consacré à Schumann et à Brahms. C’est chez Warner Classics qu’ils proposent six ans plus tard ce nouvel album étourdissant consacré aux 21 Danses hongroises et au 16 Valses pour piano à quatre mains de Brahms. On y retrouve cette gourmandise et cette joie de jouer ensemble, décuplée ici par ces pièces d’inspiration populaire que Brahms « entendait » dans sa jeunesse lorsqu’il jouait dans des tavernes enfumées. Si cet album consacre l’aisance bluffante de ces deux pianistes, il souligne aussi combien Brahms pouvait être débridé et loin de sa mélancolie coutumière au gré de ces pièces qu’il ne considérait pas vraiment comme siennes, mais plutôt comme des transcriptions de la musique tzigane (en tous cas pour les Danses hongroises). Quant aux 16 Valses, elles représentent une sorte de catalogue de ce que le musicien entendait, de la pesante valse des bords de la Mer du Nord, jusqu’aux valses de Strauss qu’il admirait tant, en passant par l’écho des ländler du Tyrol ou de la Bavière profonde. © François Hudry/Qobuz
11,99 €
7,99 €

Classique - Paru le 5 janvier 2018 | Piano 21

Hi-Res Livret
Le pianiste franco-chypriote Cyprien Katsaris a croisé le légendaire compositeur grec Mikis Theodorakis en 1978, lors d’un concert de charité au bénéfice des réfugiés chypriotes, où il jouait alors pour la première fois sa propre Rhapsodie chypriote. Au début des années 1980, les deux artistes enregistraient un album entièrement consacré à Theodorakis. C’est à ce moment que germa chez Katsaris l’idée de composer une pièce pour piano d’un petit quart-d’heure d’après la musique du film Zorba le Grec – signée Theodorakis –, un peu dans le style du Liszt des Rhapsodies hongroises, mais quand il eut connaissance de la nouvelle partition d’un ballet Zorba élargissant considérablement le discours de la musique du film, Katsaris décida de développer sa propre idée… et la Grande Fantaisie sur Zorba dure désormais cinquante-trois minutes ! La voici, enregistrée par Katsaris lui-même, en première discographique mondiale, un véritable monument pianistique aussi foisonnant que virtuose. En complément, le pianiste a enregistré quelques improvisations spontanées sur six chansons de Theodorakis, ainsi qu’une poignée de ses pièces originales, plus « classiques » : des préludes et une Petite suite, illustrant plusieurs aspects de la grande originalité du fameux compositeur chiote. Si, si, on dit chiote, puisqu’il est né sur l’île grecque de Chios. © SM/Qobuz
16,79 €

Classique - Paru le 15 novembre 2014 | Piano 21

9,99 €

Classique - Paru le 15 février 2018 | Piano 21

Livret
16,79 €

Classique - Paru le 15 novembre 2014 | Piano 21

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 2 janvier 2017 | Piano 21

Hi-Res Livret
10,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2014 | Piano 21

10,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2014 | Piano 21

L'interprète

Cyprien Katsaris dans le magazine