Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Électronique - Paru le 17 février 2018 | Other People

Distinctions Pitchfork: Best New Music
Peu savent, même auprès des fans de Nicolas Jaar, que l’Américano-Chilien se trouve bien derrière l’alias A.A.L. (Against All Logic). Alter ego « club » de l’un des artistes électroniques les plus applaudis de ces dernières années, ce projet convoque l’esprit deep house et four-to-the-floor de ses débuts sur le label Wolf + Lamb – avant son virage plus expérimental –, quand il y signait, en 2010, l’un de ses classiques, le maxi Time for Us / Mi Mujer. Et cela doit ravir plus d’un nostalgique. Avec 2012 - 2017, on a affaire à une compilation d’inédits qui reste néanmoins la plus grosse collection de tracks que Nicolas Jaar a sorti sous cet alias A.A.L. à ce jour. Et comme souvent avec cet électron libre, c’est une surprise ainsi qu’une réussite totale. Entre deux génuflexions, kicks et coups de filtre dans les synthés et les samples de vieux funk, certains connaisseurs reconnaîtront ces mystérieux morceaux que l’artiste distille depuis des années lors de ses prestations live, immanquablement sujets aux discussions autour de l'éternelle question : mais comment se les procurer ? © Sylvain Di Cristo / Qobuz
CD9,99 €

Électronique - Paru le 7 février 2020 | Other People

Toujours aussi prolifique, Nicolas Jaar, qui a coproduit fin 2019 le dernier album de FKA twigs, Magdalene, revient sous son alias Against All Logic (A.A.L) pour une nouvelle série de titres enregistrés sur la période 2017-2019, après un premier long format en 2018 qui couvrait les années 2012-2017. Un side project qu’il considère comme la continuation de ses disques de club music signés au début des années 2010 sur les labels de house Wolf + Lamb et Circus Company. Quatre ans après l’acclamé Sirens, c’est l’occasion de redécouvrir l’autre facette de l’artiste new-yorkais, qui a largement dépassé les frontières du DJing.Et ce que propose Nicolas Jaar est tout aussi excitant, avec des perles pleines de soul comme ce If Loving You Is Wrong, beat house raffiné et épuré, synthé smooth et petit twist rigolo sur le “ouh ouh” du refrain. Les DJ’s auront de quoi faire avec la techno/house atmosphérique de Faith ou Penny, tandis que A.A.L se montre plus frontal sur le grinçant Deeeeeeefers. A retenir aussi, With an Addict, sur lequel il sample le “And you don’t stop” cher à Snoop Dogg sur un breakbeat à base de tablas furieuses, et un titre industriel avec l’égérie de la no wave Lydia Lunch (If You Can't Do It Good, Do It Hard). Du talent et de l’inspiration de bout en bout : Nicolas Jaar reste au-dessus de la mêlée. © Smaël Bouaici
CD1,49 €

Électronique - Paru le 31 janvier 2020 | Other People

CD0,99 €

Électronique - Paru le 1 février 2014 | Other People

CD0,99 €

Électronique - Paru le 24 décembre 2014 | Other People