Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Brown Sugar - Soul Jazz Records Presents BROWN SUGAR - I'm In Love With A Dreadlocks: Brown Sugar And The Birth Of Lovers Rock 1977-80

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Soul Jazz Records Presents BROWN SUGAR - I'm In Love With A Dreadlocks: Brown Sugar And The Birth Of Lovers Rock 1977-80

Brown Sugar

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le meilleur archiviste d’Angleterre, Soul Jazz, ouvre une fenêtre sur une des périodes marquantes du reggae britannique, la mode du lovers rock. Basé sur des textes “romantiques”, le genre était prédominant dans les soirées soundsystems outre-Manche à la fin des 70’s, offrant un contrepoint lascif aux revendications rastas des artistes jamaïcains au même moment. Le label de réédition revient donc avec cette compilation sur l’histoire du trio vocal féminin Brown Sugar, lancé en 1976 par trois ados originaires du South London, Pauline Catlin, Caron Wheeler et Carol Simms, qui se sépareront quatre ans plus tard.

Quatre années suffiront pourtant à marquer l’histoire du genre, grâce à une flopée de 45 tours – mais jamais d’album – produits par Denis Bovell, dont les mix forts en basse donneront de l’épaisseur et une mentalité soundsystem aux hits en puissance composés par les trois jeunes femmes, comme le soulful morceau d’ouverture Black Pride, parsemé d’effet sonores. “Notre intention était de créer un style de musique auquel ma génération pourrait s’identifier”, explique Bovell dans les notes de pochette. “Un style avec un beat et sur lequel tu pouvais danser avec ton partenaire dans un soundsystem.”

Mission accomplie avec ces treize titres ultradansables qui suffiront à faire passer Brown Sugar à la postérité. Les trois femmes se sépareront en 1980 mais ne lâcheront pas la musique pour autant. Pauline Catlin s’est relancée récemment sous l’alias Shezekiel, Carol Simms, alias Kofi, a continué dans le lovers rock avec le producteur Mad Professor, et Caron Wheeler a continué de marquer la musique anglaise en devenant la chanteuse du groupe Soul II Soul. Moralité, le reggae paye moins que le R&B. © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

Soul Jazz Records Presents BROWN SUGAR - I'm In Love With A Dreadlocks: Brown Sugar And The Birth Of Lovers Rock 1977-80

Brown Sugar

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Black Pride
00:03:27

Brown Sugar, MainArtist - John Kpiaye, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

2
Our Reggae Music
00:06:16

Brown Sugar, MainArtist - C. Wheeler, Composer - P. Catlin, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

3
Hello Stranger
00:03:27

Brown Sugar, MainArtist - Barbara Lewis, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

4
I'm In Love With a Dreadlocks
00:03:24

Brown Sugar, MainArtist - John Kpiaye, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

5
Hurtin'
00:03:40

Brown Sugar, MainArtist - Alton Ellis, Composer - Dennis Bovell, MainArtist

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

6
I'm So Proud
00:07:33

Curtis Mayfield, Composer - Brown Sugar, MainArtist

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

7
Run Away Love
00:03:31

Brown Sugar, MainArtist - G. Askey, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

8
Dreaming of Zion
00:03:31

Brown Sugar, MainArtist - P. Catlin, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

9
Loving Dreadlocks Dub
00:03:24

Brown Sugar, MainArtist - John Kpiaye, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

10
You and Your Smiling Face
00:03:13

J. Holt, Composer - Brown Sugar, MainArtist

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

11
Do You Really Love Me
00:04:17

Brown Sugar, MainArtist - Caron Wheeler, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

12
Proud
00:03:15

Brown Sugar, MainArtist - John Kpiaye, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

13
Confression Hurts
00:07:53

Brown Sugar, MainArtist - Carol Simms, Composer

2018 Soul Jazz records Ltd. 2018 Soul Jazz Records Ltd

Descriptif de l'album

Le meilleur archiviste d’Angleterre, Soul Jazz, ouvre une fenêtre sur une des périodes marquantes du reggae britannique, la mode du lovers rock. Basé sur des textes “romantiques”, le genre était prédominant dans les soirées soundsystems outre-Manche à la fin des 70’s, offrant un contrepoint lascif aux revendications rastas des artistes jamaïcains au même moment. Le label de réédition revient donc avec cette compilation sur l’histoire du trio vocal féminin Brown Sugar, lancé en 1976 par trois ados originaires du South London, Pauline Catlin, Caron Wheeler et Carol Simms, qui se sépareront quatre ans plus tard.

Quatre années suffiront pourtant à marquer l’histoire du genre, grâce à une flopée de 45 tours – mais jamais d’album – produits par Denis Bovell, dont les mix forts en basse donneront de l’épaisseur et une mentalité soundsystem aux hits en puissance composés par les trois jeunes femmes, comme le soulful morceau d’ouverture Black Pride, parsemé d’effet sonores. “Notre intention était de créer un style de musique auquel ma génération pourrait s’identifier”, explique Bovell dans les notes de pochette. “Un style avec un beat et sur lequel tu pouvais danser avec ton partenaire dans un soundsystem.”

Mission accomplie avec ces treize titres ultradansables qui suffiront à faire passer Brown Sugar à la postérité. Les trois femmes se sépareront en 1980 mais ne lâcheront pas la musique pour autant. Pauline Catlin s’est relancée récemment sous l’alias Shezekiel, Carol Simms, alias Kofi, a continué dans le lovers rock avec le producteur Mad Professor, et Caron Wheeler a continué de marquer la musique anglaise en devenant la chanteuse du groupe Soul II Soul. Moralité, le reggae paye moins que le R&B. © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par Brown Sugar
Get U Back Brown Sugar
Disco Power Brown Sugar
Vitor Part 1 Brown Sugar
Preacher / Sambu Brown Sugar
Dreaming Brown Sugar

Playlists

Dans la même thématique...
N'oublie pas Guy Al Mc
Exodus Bob Marley & The Wailers
Uprising Bob Marley & The Wailers
Les Grands Angles...
Trojan : 50 ans à digger le reggae

Une fois passé l’arbre Bob Marley, de nombreux amateurs de reggae ont découvert la profondeur et la diversité de la forêt musicale jamaïcaine à travers les compilations de Trojan Records, devenues pour certains de véritables madeleines de Proust. A l’occasion de ses 50 ans, Qobuz revient sur la trajectoire fluctuante d’un label qui fait partie des références de la réédition reggae, en compagnie de Laurence Cane-Honeysett, curateur de la maison de disques et auteur du livre “The Story of Trojan Records”.

La trilogie inachevée de Bob Marley

Il y a 40 ans exactement, Bob Marley sortait son dernier album, “Uprising”, point d’orgue d’une trilogie politique (avec “Survival” et “Confrontation”) qu’il n’a jamais pu achever, fauché par le cancer en 1981. Retour sur le virage militant entrepris par le prophète jamaïcain lors des trois dernières années de sa vie.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...