Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Titi Robin - Rebel Diwana

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Rebel Diwana

Titi Robin

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24 bits / 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Et l’homme s’est levé et a branché sa guitare sur un ampli Marshall. Maintenant, Il s’approche du micro et d’une voix rauque et traînante, délivre sa poésie intime, teintée d’Orient et gorgée de mystères. Les accords électriques de sa guitare conjuguent riffs soutenus et déflagrations paysagistes. En trente ans de carrière, on n’avait ni entendu ni attendu ça de Titi Robin. L’homme, habituellement assis, caresse des cordes acoustiques d’une guitare, d’un oud ou d’un bouzouki, à la recherche des interstices rythmiques, harmoniques et imaginaires qui séparent l’Orient de l’Occident ou le monde des gitans de celui des payos (non-gitans). Il est soutenu, sur sa façade ouest, par un trio dévoué et efficace : Natalino Neto à la basse, Arthur Alard à la batterie et Nicholas Vella aux claviers. Ces hommes de talent, reconnus dans le monde du jazz, ne contredisent en rien leur leader qui affiche une silhouette de rockeur.

On peut penser à Ry Cooder et Neil Young pour le jeu de 6 cordes et l’invocation des grands espaces et à Bashung ou à Higelin, période BBH 75, pour le placement de voix crépusculaire, voire sépulcrale. Mais Thierry « Titi » Robin n’en abandonne pas pour autant son dialogue métissé. En contrepoint de sa voix parlée s’élève le chant du vocaliste indien Shuheb Hasan, lui-même soutenu dans son lyrisme épicé par l’aérien sarangi de Murad Ali Khan, déjà présent dans le tiers indien du projet Rives en 2011. La vièle exerce son charme étourdissant en prenant par moments, de façon inattendue, des allures d’harmonica. Le blues irrigue évidemment l’inspiration générale de Rebel Diwana et l’hommage officiel au Malien Ali Farka Touré (Ali Farka danse et se souvient) en ravive la source africaine. Ce haussement de ton de l’instrumentarium de Titi Robin correspond sans doute à une réaction à l’époque qui s’endurcit. Il reste cependant parfaitement fidèle à ce que le musicien angevin nous inspire depuis trente ans. Cette nouvelle attitude de « fou rebelle » lui va comme une paire de gants en cuir. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

Plus d'info

Rebel Diwana

Titi Robin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

0€ le premier mois, puis 9,99€ / mois.

1
Primum Vivere (Prelude) 00:04:55

Titi Robin, Composer, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

2
Mera Bhatakna (Personne n'en dit rien) 00:04:43

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

3
Tabac Brun 00:06:04

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

4
Gorgé de sève 00:06:40

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

5
Ali Farka danse et se souvient 00:03:27

Titi Robin, Composer, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

6
Ce pays sombre au bord du fleuve 00:04:53

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

7
Tisse intimement le voile que tu déchireras demain 00:10:42

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

8
Balles perdues 00:06:12

Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

9
Glorieuse nudité 00:06:00

Baba Bulleh Shah, Lyricist - Titi Robin, Composer, Lyricist, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

10
Raqs Karo, Meri Khushboo 00:05:38

Titi Robin, Composer, Artist, MainArtist - Jean-Baptiste Brunhes, Producer, Mixer - Rhys Evans, Producer - Florent Bobet, Mixer - Molpé Production, MusicPublisher

2017 Molpe Music 2017 Molpé Music

Descriptif de l'album

Et l’homme s’est levé et a branché sa guitare sur un ampli Marshall. Maintenant, Il s’approche du micro et d’une voix rauque et traînante, délivre sa poésie intime, teintée d’Orient et gorgée de mystères. Les accords électriques de sa guitare conjuguent riffs soutenus et déflagrations paysagistes. En trente ans de carrière, on n’avait ni entendu ni attendu ça de Titi Robin. L’homme, habituellement assis, caresse des cordes acoustiques d’une guitare, d’un oud ou d’un bouzouki, à la recherche des interstices rythmiques, harmoniques et imaginaires qui séparent l’Orient de l’Occident ou le monde des gitans de celui des payos (non-gitans). Il est soutenu, sur sa façade ouest, par un trio dévoué et efficace : Natalino Neto à la basse, Arthur Alard à la batterie et Nicholas Vella aux claviers. Ces hommes de talent, reconnus dans le monde du jazz, ne contredisent en rien leur leader qui affiche une silhouette de rockeur.

On peut penser à Ry Cooder et Neil Young pour le jeu de 6 cordes et l’invocation des grands espaces et à Bashung ou à Higelin, période BBH 75, pour le placement de voix crépusculaire, voire sépulcrale. Mais Thierry « Titi » Robin n’en abandonne pas pour autant son dialogue métissé. En contrepoint de sa voix parlée s’élève le chant du vocaliste indien Shuheb Hasan, lui-même soutenu dans son lyrisme épicé par l’aérien sarangi de Murad Ali Khan, déjà présent dans le tiers indien du projet Rives en 2011. La vièle exerce son charme étourdissant en prenant par moments, de façon inattendue, des allures d’harmonica. Le blues irrigue évidemment l’inspiration générale de Rebel Diwana et l’hommage officiel au Malien Ali Farka Touré (Ali Farka danse et se souvient) en ravive la source africaine. Ce haussement de ton de l’instrumentarium de Titi Robin correspond sans doute à une réaction à l’époque qui s’endurcit. Il reste cependant parfaitement fidèle à ce que le musicien angevin nous inspire depuis trente ans. Cette nouvelle attitude de « fou rebelle » lui va comme une paire de gants en cuir. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Titi Robin

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Cap au Cap-Vert

Depuis que les Portugais ont annexé cet ensemble d’îles désertes au XVe siècle pour en faire un centre de regroupement d’esclaves, les populations noire et portugaise s’y sont mélangées au fil du temps pour donner naissance à une langue et des musiques inédites – chaque île développant plus ou moins son propre style –, transformant les sols arides du Cap-Vert en inépuisable réservoir à talents.

Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée quarante-cinq ans après sa sortie.

Dans l'actualité...