Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Black Angels|Passover

Passover

The Black Angels

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour leur premier album, The Black Angels se montre immédiatement brillant, perpétuant un rock psychédélique primitif, et laissant présager pour le futur les plus folles attentes.Encore faut-il savoir ce qu’est le futur dès lors que l’on plonge dans ce vibrant album clair obscur.

Toute leur identité musicale est exposée ici et savamment menée dans des labyrinthes psychédéliquement hypnotiques. Plus rien ne semble indubitable au milieu de ces vibrations hallucinatoires.

Sorti en avril 2006, cet album produit l’effet d’une bombe colorée au milieu des bacs des disquaires. En réalité personne n’était vraiment préparé à recevoir de plein fouet un si puissant hommage, et une innovation aussi développée au rock psychédélique sixties. Même habitué à l’écoute du Velvet Underground, Pink Floyd, The Moving Sidewalks (des références palpables tout au long du disque), ou des plus récents Warlocks, difficile de rester indifférent.

Dés l’ouverture avec « Young Men Dead » le ton est lancé, du mystère s’échappe de cette ligne musicale venue de nul part, et puis tout de suite s’impose cette voix de gourou qui mène la danse. Un derviche tourneur ne tarderait pas à rentrer en transe en écoutant des titres comme « Black Grease », « Manipulation ».

Les thèmes de cet album, quant à eux, sont sombres et belliqueux, faits de guerre et d’appels aux armes : «The First Vietnamese War » et son introduction évoquant le son d’un hélicoptère américain Huey, comme à l’image d’ouverture du film Apocalypse Now, «The Sniper at the Gates of Heaven » et sa guitare incisive, « Call to Arms » et son inspiration très The Velvet Underground.Tout est là, les boucles de guitares et de basse infinies, une batterie omniprésente et prophétique du sabbat en cours, des nappes d’orgues vaporeuses.

On s’y reprend à deux fois : on tourne et retourne la pochette pour voir s’il ne s’agit pas d’une réédition d’un vieil album psychédélique digne de l’année 1967, mais non c’est bien un disque contemporain. Pour s’en convaincre le disque est joué jusqu’à l’épuisement, guerre d’usure entre l’auditeur et son matériel : lequel des deux craquera en premier ? Ce ne sera en tout cas pas The Black Angels.
©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Passover

The Black Angels

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Young Men Dead
00:05:32

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

2
The First Vietnamese War
00:03:30

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

3
The Sniper At The Gates Of Heaven
00:04:16

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

4
The Prodigal Sun
00:04:22

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

5
Black Grease
00:04:32

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

6
Manipulation
00:05:49

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

7
Empire
00:05:35

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

8
Better Off Alone
00:03:03

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

9
Bloodhounds On My Trail
00:03:58

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

10
Call To Arms
00:18:06

The Black Angels, MainArtist

(C) 2006 Light In The Attic Records & Productions (P) 2006 Light In The Attic Records & Productions

Descriptif de l'album

Pour leur premier album, The Black Angels se montre immédiatement brillant, perpétuant un rock psychédélique primitif, et laissant présager pour le futur les plus folles attentes.Encore faut-il savoir ce qu’est le futur dès lors que l’on plonge dans ce vibrant album clair obscur.

Toute leur identité musicale est exposée ici et savamment menée dans des labyrinthes psychédéliquement hypnotiques. Plus rien ne semble indubitable au milieu de ces vibrations hallucinatoires.

Sorti en avril 2006, cet album produit l’effet d’une bombe colorée au milieu des bacs des disquaires. En réalité personne n’était vraiment préparé à recevoir de plein fouet un si puissant hommage, et une innovation aussi développée au rock psychédélique sixties. Même habitué à l’écoute du Velvet Underground, Pink Floyd, The Moving Sidewalks (des références palpables tout au long du disque), ou des plus récents Warlocks, difficile de rester indifférent.

Dés l’ouverture avec « Young Men Dead » le ton est lancé, du mystère s’échappe de cette ligne musicale venue de nul part, et puis tout de suite s’impose cette voix de gourou qui mène la danse. Un derviche tourneur ne tarderait pas à rentrer en transe en écoutant des titres comme « Black Grease », « Manipulation ».

Les thèmes de cet album, quant à eux, sont sombres et belliqueux, faits de guerre et d’appels aux armes : «The First Vietnamese War » et son introduction évoquant le son d’un hélicoptère américain Huey, comme à l’image d’ouverture du film Apocalypse Now, «The Sniper at the Gates of Heaven » et sa guitare incisive, « Call to Arms » et son inspiration très The Velvet Underground.Tout est là, les boucles de guitares et de basse infinies, une batterie omniprésente et prophétique du sabbat en cours, des nappes d’orgues vaporeuses.

On s’y reprend à deux fois : on tourne et retourne la pochette pour voir s’il ne s’agit pas d’une réédition d’un vieil album psychédélique digne de l’année 1967, mais non c’est bien un disque contemporain. Pour s’en convaincre le disque est joué jusqu’à l’épuisement, guerre d’usure entre l’auditeur et son matériel : lequel des deux craquera en premier ? Ce ne sera en tout cas pas The Black Angels.
©Copyright Music Story 2015

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par The Black Angels

Wilderness of Mirrors

The Black Angels

Wilderness of Mirrors The Black Angels

Phosphene Dream

The Black Angels

Phosphene Dream The Black Angels

Death Song

The Black Angels

Death Song The Black Angels

Directions To See A Ghost

The Black Angels

Directions To See A Ghost The Black Angels

Empires Falling

The Black Angels

Empires Falling The Black Angels

Playlists

Dans la même thématique...

Only the Strong Survive

Bruce Springsteen

Only the Strong Survive Bruce Springsteen

Revolver

The Beatles

Revolver The Beatles

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Rumours

Fleetwood Mac

Rumours Fleetwood Mac

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd
Les Grands Angles...
Rammstein, metal über alles

Si Rammstein a rendu le metal industriel accessible comme jamais au grand public, sa manière de s’amuser avec les clichés et de flirter avec les limites du politiquement correct a parfois choqué, tout en contribuant à la popularité d’un groupe qui a marqué l’histoire de la musique grâce à ses textes, ses pochettes, ses clips et surtout son imparable sens du spectacle.

Creedence Clearwater Revival, le rock hors du temps

A la fin des années 60, Creedence Clearwater Revival est entré dans l’histoire du rock en marche arrière, puisant son inspiration dans le blues, le rock’n’roll et la soul de la décennie précédente. Sans prétention, à l’écart des modes, ces pionniers du roots rock ont composé un nombre impressionnant de chansons devenues des classiques.

Leonard Cohen en 10 chansons

Alors que Blue Note publie Here It Is: A Tribute To Leonard Cohen, Qobuz revient sur les dix meilleures chansons de Leonard Cohen. En cinquante ans de carrière, le plus célèbre des songwriters canadiens, décédé en 2016, a enregistré beaucoup plus que dix titres mémorables. Pour donner un aperçu de l’évolution artistique du chanteur, Qobuz a sélectionné une chanson par album, de “Suzanne” en 1967 à “You Want It Darker” en 2016.

Dans l'actualité...