Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

L'Escadron Volant de la Reine - Notturno

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Notturno

L'Escadron Volant de la Reine

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Selon la « légende noire » de Catherine de Médicis, l’Escadron volant de la reine était un groupe de dames de la cour qui accompagnaient la reine lors de ses voyages diplomatiques et s’attelaient à établir des liens un peu moins belliqueux avec les interlocuteurs (on est à une épouvantable époque de Guerres de religion en ce XVIe siècle), avant que n’interviennent les négociations à proprement parler. Dans un souci d’égalité entre les sexes, l’ensemble L’Escadron volant de la reine, fondé en 2012 pour explorer les répertoires méconnus des XVIIe et XVIIIe siècles, comporte une moitié de gentes dames, une moitié de gentilshommes. Leur premier album propose un florilège d’œuvres composées à cette époque dans la ville de Naples, qui fut pendant des siècles un centre d’intense rayonnement musical, favorisé par la domination espagnole puis la domination autrichienne – générant une intense circulation de musique et de musiciens, au point de consolider la réputation de la ville en tant que capitale musicale. La musique était omniprésente : dans les théâtres, dans les églises et les conservatoires mais aussi dans les palais de la noblesse, autant que dans la rue grouillante d’une des plus nombreuses populations urbaines du vieux continent. Les Lamentations de la Semaine sainte ont inspiré bien des musiciens, en particulier – si l’on se limite à Naples – Alessandro Scarlatti (le père de fiston Domenico aux 555 sonates…) dont l’ensemble présente un imposant choix d’œuvres autour des offices des ténèbres, mais aussi des compositeurs moins connus de nos jours tels que Cristofaro Caresana et Gaetano Veneziano. Des œuvres vocales pour les unes, purement instrumentales pour les autres. Enregistrement réalisé en juillet 2015 en l’église de Saint Rémi de Prouais (Eure-et-Loir). © SM/Qobuz

Plus d'informations

Notturno

L'Escadron Volant de la Reine

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Lectio Prima del Venerdi Santo a voce sola con violoni (Cristofaro Caresana)

1
Lectio Prima del Venerdi Santo a voce sola con violoni
00:09:57

L'Escadron Volant de la Reine - Cristofaro Caresana, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

Agar et Ismaele Esiliati, Sinfonia avanti l'Oratorio (Alessandro Scarlatti)

2
Agar et Ismaele Esiliati, Sinfonia avanti l'Oratorio: Grave
00:01:40

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

3
Agar et Ismaele Esiliati, Sinfonia avanti l'Oratorio: Allegro
00:01:07

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

4
Agar et Ismaele Esiliati, Sinfonia avanti l'Oratorio: Largo
00:00:44

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

5
Agar et Ismaele Esiliati, Sinfonia avanti l'Oratorio: Allegro - Presto
00:01:12

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

Lectio Terza del Primo Notturno del Venerdi Santo a voce sola con violini (Gaetano Veneziano)

6
Lectio Terza del Primo Notturno del Venerdi Santo a voce sola con violini
00:10:26

L'Escadron Volant de la Reine - Gaetano Veneziano, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

Sinfonia a quattro senza cembalo (Alessandro Scarlatti)

7
Sinfonia a quattro senza cembalo: Fuga
00:02:49

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

8
Sinfonia a quattro senza cembalo: Largo - Allegro
00:03:31

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

9
Sinfonia a quattro senza cembalo: Menuet
00:01:01

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

San Filippo de Neri, Sinfonia avanti l'Oratorio (Alessandro Scarlatti)

10
San Filippo de Neri, Sinfonia avanti l'Oratorio: Allegro - Adagio
00:02:15

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

Lectio Prima Feria V in Coena Domini (Alessandro Scarlatti)

11
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Incipit Lamentatio
00:01:52

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

12
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Aleph "Quomodo sedet sola civitas"
00:02:17

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

13
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Beth "Plorans ploravit"
00:05:01

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

14
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Ghimel "Migravit Iudas"
00:02:43

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

15
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Daleth "Viae Sion"
00:03:32

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

16
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: He "Facti sunt"
00:03:41

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

17
Lectio Prima Feria V in Coena Domini: Jerusalem convertere
00:01:34

L'Escadron Volant de la Reine - Alessandro Scarlatti, Composer

2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics 2015 L'Escadron Volant de la Reine / Evidence Classics

Descriptif de l'album

Selon la « légende noire » de Catherine de Médicis, l’Escadron volant de la reine était un groupe de dames de la cour qui accompagnaient la reine lors de ses voyages diplomatiques et s’attelaient à établir des liens un peu moins belliqueux avec les interlocuteurs (on est à une épouvantable époque de Guerres de religion en ce XVIe siècle), avant que n’interviennent les négociations à proprement parler. Dans un souci d’égalité entre les sexes, l’ensemble L’Escadron volant de la reine, fondé en 2012 pour explorer les répertoires méconnus des XVIIe et XVIIIe siècles, comporte une moitié de gentes dames, une moitié de gentilshommes. Leur premier album propose un florilège d’œuvres composées à cette époque dans la ville de Naples, qui fut pendant des siècles un centre d’intense rayonnement musical, favorisé par la domination espagnole puis la domination autrichienne – générant une intense circulation de musique et de musiciens, au point de consolider la réputation de la ville en tant que capitale musicale. La musique était omniprésente : dans les théâtres, dans les églises et les conservatoires mais aussi dans les palais de la noblesse, autant que dans la rue grouillante d’une des plus nombreuses populations urbaines du vieux continent. Les Lamentations de la Semaine sainte ont inspiré bien des musiciens, en particulier – si l’on se limite à Naples – Alessandro Scarlatti (le père de fiston Domenico aux 555 sonates…) dont l’ensemble présente un imposant choix d’œuvres autour des offices des ténèbres, mais aussi des compositeurs moins connus de nos jours tels que Cristofaro Caresana et Gaetano Veneziano. Des œuvres vocales pour les unes, purement instrumentales pour les autres. Enregistrement réalisé en juillet 2015 en l’église de Saint Rémi de Prouais (Eure-et-Loir). © SM/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recording : July 2015, Church of Saint Rémi de Prouais (Eure-et-Loir in France)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par L'Escadron Volant de la Reine

Playlists

Dans la même thématique...
some kind of peace Ólafur Arnalds
Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra
Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Guido Cantelli, l’aristocrate de la baguette

La réédition massive et parfaitement restaurée des enregistrements de studio de Guido Cantelli, au début des années 1950 pour EMI et RCA, viennent raviver le souvenir d’un chef d’orchestre dont le lumineux témoignage commençait singulièrement à s’émousser. « Chef d’orchestre des temps nouveaux », Guido Cantelli était un aristocrate de la baguette, toujours à la recherche du beau son à travers un strict respect des partitions qu’il dirigeait avec ferveur.

Le tour du monde choral de Marcus Creed

Marcus Creed incarne, auprès des auditeurs de chant choral, et davantage encore a cappella, un idéal de constance, d'exigence et d'exploration. Cette série chez Hänssler avec l'Ensemble vocal de la Radio de Stuttgart propose un tour du monde de la musique chorale, des Amériques au Japon en passant par les grandes nations vocales d'Europe.

Dans l'actualité...