Tale Of Us North Star / Silent Space

North Star / Silent Space

Tale Of Us

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Paru le 6 novembre 2015 chez R&S Records

Artiste principal : Tale Of Us

Genre : Electro

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

À propos

Ce duo qui enflamme les dancefloors et les festivals distille avec parcimonie sa production. Aussi, ce deux titres qui parait sur le mythique label belge R&S est une sorte de liqueur rare. Un breuvage qui encapsule à la perfection l’art du Canadien Carmine Conte et de l’Américain Matteo Milleri. Les deux bidouilleurs ayant grandi en Italie ont jeté l’ancre à Berlin depuis belle lurette. C’est là qu’ils ont fait pousser leur plante synthétique magique. Pour ces deux titres, ils ont surtout conservé à l’esprit l’histoire de R&S qui hébergea des pontes de la techno comme Model 500, µ-Ziq, Derrick May, DJ Hell, Fingers Inc., Juan Atkins ou bien encore Kenny Larkin. Des maîtres dont Tale Of Us s’est grandement inspiré pour créer une musique aussi bien minimaliste et épurée que furieusement organique. Deux titres surpuissants. © MZ/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le sous genre

Electro dans le magazine

  • Moby : imprévisible Moby : imprévisible

    Moby n’est pas un artiste qui apprécie les tournées. Mais avec Moby, on a toujours un peu l’impression de ne jamais le connaître vraiment tant le garçon est imprévisible.

    Lire l'article
  • DJ Khalab : Beatmaker italien afro-cosmique !

    DJ Khalab est une anomalie en Italie. Alors que les nouveaux dirigeants du pays rejettent les esquifs venus d’Afrique et que nombre de ses collègues producteurs s’acharnent à sentimentaliser la tec...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

  • Une nuit avec Marillion Une nuit avec Marillion

    Marillion fait partie des groupes anglais formés dans les années 80 les plus éclectiques qui soient. Naviguant entre rock néoprogressif, new wave et pop, ils ont souvent été qualifiés de clones de ...

    Lire l'article
  • Joe Tex : l'ombre de James Brown

    Il y a 36 ans, une des plus grandes lumières de la southern soul s’éteignait. Joe Tex ou Joseph Arrington Jnr ou encore Joseph Hazziez, faisait partie de ces artistes sous-estimés des 60’s et plus ...

    Lire l'article
Plus d'articles