Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gojira - L'Enfant Sauvage (Special Edition)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

L'Enfant Sauvage (Special Edition)

Gojira

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Au cas où certains en douteraient encore, Gojira est définitivement le meilleur groupe de metal français et la plus belle des choses qui soit arrivée à la musique hexagonale, ne serait-ce qu’en termes de reconnaissance à l’étranger. Ce n’est pas ce changement de label qui nous fera dire le contraire. Le meilleur moyen de s’exporter, c’est encore de signer avec une maison de disques d’envergure internationale et de faire produire son disque par un cador du metal, en l’occurrence Josh Wilbur, architecte sonore des deux derniers Lamb of God.

Côté son et promo, c’est réglé ! Reste à savoir si le plus important, c’est à dire l’artistique, suivra. Les premières notes de l’énorme « Explode » d’ouverture confirment d’emblée que les Landais maîtrisent leur sujet et sont prêts à offrir ce qu’ils savent faire de mieux. La fin de ce même titre, tout en guitare sortie d’un film de Sergio Leone prouve que le groupe avance encore en s’égarant moins que sur son The Way of All Flesh parfois un tantinet hésitant. Le reste de l’album ressemble à un condensé du meilleur de Gojira sans sonner comme du réchauffé. La puissance de feu de « The Link », le côté à la fois massif et aérien de « From Mars to Sirius », les envies d’innovation de The Way...une véritable marque de fabrique unique que nous envient les groupes d'outre-Atlantique.



Car Gojira a su conserver son identité, effets de guitare (glissandos et autres harmoniques) et plans de batterie furieux en tête. Une marque de fabrique que l’on reconnaît entre mille à l’écoute de « Planned Obsolesence » et « Pain Is a Master », des morceaux qui en mettent plein la vue sans verser dans le gratuit. À l’instar de son avant-dernier album, le groupe aménage à nouveau des ambiances vocales filtrées et enregistrées à l’aide de vocoders (« Liquid Fire » pour ne citer qu’un exemple sur ce disque), conserve cet amour de la nature qui le caractérise tant, fait rêver autant qu’il assène de baffes en pleine poire. Aussi puissant qu’intense.

Gojira n’a pas encore fait le tour de tout ce qu’il avait à dire et fait déjà preuve d’une maturité évidente sans se répéter ni perdre son identité malgré une production aussi énorme qu’ « américaine ». Du grand art.
© ©Copyright Music Story Captain Kick 2016

Plus d'informations

L'Enfant Sauvage (Special Edition)

Gojira

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Explosia
00:06:39

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

2
L'enfant sauvage
00:04:16

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

3
The Axe
00:04:33

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

4
Liquid Fire
00:04:17

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

5
The Wild Healer
00:01:47

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

6
Planned Obsolescence
00:04:38

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

7
Mouth of Kala
00:05:51

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

8
The Gift of Guilt
00:05:55

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

9
Pain Is a Master
00:05:06

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

10
Born in Winter
00:03:50

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

11
The Fall
00:05:24

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

12
This Emptiness
00:03:58

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

13
My Last Creation
00:04:08

Josh Wilbur, Producer, Mixer - Gojira, MainArtist - Joseph Duplantier, Composer, Lyricist, Producer - Mario Duplantier, Composer

2012 The All Blacks U.S.A., Inc. 2012 The All Blacks U.S.A., Inc.

Descriptif de l'album

Au cas où certains en douteraient encore, Gojira est définitivement le meilleur groupe de metal français et la plus belle des choses qui soit arrivée à la musique hexagonale, ne serait-ce qu’en termes de reconnaissance à l’étranger. Ce n’est pas ce changement de label qui nous fera dire le contraire. Le meilleur moyen de s’exporter, c’est encore de signer avec une maison de disques d’envergure internationale et de faire produire son disque par un cador du metal, en l’occurrence Josh Wilbur, architecte sonore des deux derniers Lamb of God.

Côté son et promo, c’est réglé ! Reste à savoir si le plus important, c’est à dire l’artistique, suivra. Les premières notes de l’énorme « Explode » d’ouverture confirment d’emblée que les Landais maîtrisent leur sujet et sont prêts à offrir ce qu’ils savent faire de mieux. La fin de ce même titre, tout en guitare sortie d’un film de Sergio Leone prouve que le groupe avance encore en s’égarant moins que sur son The Way of All Flesh parfois un tantinet hésitant. Le reste de l’album ressemble à un condensé du meilleur de Gojira sans sonner comme du réchauffé. La puissance de feu de « The Link », le côté à la fois massif et aérien de « From Mars to Sirius », les envies d’innovation de The Way...une véritable marque de fabrique unique que nous envient les groupes d'outre-Atlantique.



Car Gojira a su conserver son identité, effets de guitare (glissandos et autres harmoniques) et plans de batterie furieux en tête. Une marque de fabrique que l’on reconnaît entre mille à l’écoute de « Planned Obsolesence » et « Pain Is a Master », des morceaux qui en mettent plein la vue sans verser dans le gratuit. À l’instar de son avant-dernier album, le groupe aménage à nouveau des ambiances vocales filtrées et enregistrées à l’aide de vocoders (« Liquid Fire » pour ne citer qu’un exemple sur ce disque), conserve cet amour de la nature qui le caractérise tant, fait rêver autant qu’il assène de baffes en pleine poire. Aussi puissant qu’intense.

Gojira n’a pas encore fait le tour de tout ce qu’il avait à dire et fait déjà preuve d’une maturité évidente sans se répéter ni perdre son identité malgré une production aussi énorme qu’ « américaine ». Du grand art.
© ©Copyright Music Story Captain Kick 2016

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Gojira

Fortitude

Gojira

Fortitude Gojira

Magma

Gojira

Magma Gojira

The way of all flesh

Gojira

From Mars to Sirius

Gojira

Terra Incognita

Gojira

Playlists

Dans la même thématique...

Eternal Blue

Spiritbox

Eternal Blue Spiritbox

Back In Black

AC/DC

Highway To Hell

AC/DC

Metallica

Metallica

Metallica Metallica

The Metallica Blacklist

Metallica

Les Grands Angles...
Metallica, le sentier de la gloire

Avec 125 millions d’albums vendus à travers le monde, dont une trentaine de millions pour le “Black Album”, Metallica est l’un des phénomènes pop les plus inattendus des 50 dernières années. Comment un groupe de metal aux chansons structurées de manière aussi alambiquée est-il parvenu à se jucher au niveau des produits de Madonna ou Michael Jackson ? Avec de l’intuition et beaucoup de détermination. Retour aux sources du groupe de metal le plus important de l’histoire.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Alice Cooper n’évite pas le danger

Le parcours d’Alice Cooper est avant tout un cas exceptionnel de dédoublement de personnalité. Comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde”, le chanteur Vincent Furnier s’est abandonné à la domination du showman Alice Cooper. Mais de son propre aveu, celui qui parle toujours d’Alice à la troisième personne dans les interviews reste un homme tout à fait simple et normal en privé, loin de cette scène où il a multiplié excès et provocations. Tout au long de ses plus de 50 ans de carrière, on pourra déceler une certaine schizophrénie dans ses nombreux changements de style. Si on lui attribue l’invention du shock rock, il a touché à tout, ou presque, avec plus ou moins de réussite, de la pop aux prémices du hard rock en passant par le heavy metal, la new wave ou l’indus…

Dans l'actualité...