Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Marie Stockmarr Becker - J.S. Bach Sonatas for Viola (da Gamba) and Harpsichord BWV 1027-1029

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

J.S. Bach Sonatas for Viola (da Gamba) and Harpsichord BWV 1027-1029

Marie Stockmarr Becker

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Patiemment, le label Channel Classics poursuit son exploration de l’œuvre de Johann Sebastian Bach, dont l’une des premières étapes fut la célèbre version des Suites pour violoncelle de Pieter Wispelwey au début des années 1990. Au fil des collaborations avec ses artistes, le producteur du label, Jared Sacks, proposa les grands cycles de musique de chambre du Cantor, tels que les Sonates et Partitas pour violon seul avec Rachel Podger, ou les Sonates pour clavecin et violon avec Podger encore et Trevor Pinnock au clavier.

Entre temps, Rachel Podger a proposé aussi, au violon, sa propre vision des Suites pour violoncelle seul. Pour l’heure, c’est au tour d’un autre corpus important de Bach, les Sonates pour clavecin et viole de gambe, de trouver dans la proposition originale de l’altiste Marie Stockmarr Becker et de la claveciniste Ilaria Macedonio une vision inspirée et rayonnante … originale car la viole de gambe devient ici un alto (« viola da braccio »), autre tessiture proche de la voix humaine.

Une vision particulièrement convaincante, où les deux musiciennes se distinguent dans leur dialogue par leur entente mutuelle, leur geste ample et leur respiration fluide, rappelant par moments l’antique version de Wieland Kuijken et Gustav Leonhardt, aux phrasés princiers (deutsche harmonia mundi). Magnifique en tous cas, l’écoute de cette nouvelle parution Channel reste fortement recommandée. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

Plus d'informations

J.S. Bach Sonatas for Viola (da Gamba) and Harpsichord BWV 1027-1029

Marie Stockmarr Becker

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonata in G major, BWV 1027 (Johann Sebastian Bach)

1
I. Adagio
00:04:10

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

2
II. Allegro ma non tanto
00:03:53

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

3
III. Andante
00:02:26

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

4
IV. Allegro moderato
00:03:21

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

Sonata in D major, BWV 1028 (Johann Sebastian Bach)

5
I. Adagio
00:02:01

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

6
II. Allegro
00:03:43

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

7
III. Andante
00:04:55

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

8
IV. Allegro
00:04:20

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

Sonata in G minor, BWV 1029 (Johann Sebastian Bach)

9
I. Vivace
00:05:21

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

10
II. Adagio
00:06:36

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

11
III. Allegro
00:03:50

Johann Sebastian Bach, Composer - Jared Sacks, Producer - Marie Stockmarr Becker, Artist - Ilaria Macedonio, Artist

(2021) Channel Classics Records (2021) Channel Classics Records

Descriptif de l'album

Patiemment, le label Channel Classics poursuit son exploration de l’œuvre de Johann Sebastian Bach, dont l’une des premières étapes fut la célèbre version des Suites pour violoncelle de Pieter Wispelwey au début des années 1990. Au fil des collaborations avec ses artistes, le producteur du label, Jared Sacks, proposa les grands cycles de musique de chambre du Cantor, tels que les Sonates et Partitas pour violon seul avec Rachel Podger, ou les Sonates pour clavecin et violon avec Podger encore et Trevor Pinnock au clavier.

Entre temps, Rachel Podger a proposé aussi, au violon, sa propre vision des Suites pour violoncelle seul. Pour l’heure, c’est au tour d’un autre corpus important de Bach, les Sonates pour clavecin et viole de gambe, de trouver dans la proposition originale de l’altiste Marie Stockmarr Becker et de la claveciniste Ilaria Macedonio une vision inspirée et rayonnante … originale car la viole de gambe devient ici un alto (« viola da braccio »), autre tessiture proche de la voix humaine.

Une vision particulièrement convaincante, où les deux musiciennes se distinguent dans leur dialogue par leur entente mutuelle, leur geste ample et leur respiration fluide, rappelant par moments l’antique version de Wieland Kuijken et Gustav Leonhardt, aux phrasés princiers (deutsche harmonia mundi). Magnifique en tous cas, l’écoute de cette nouvelle parution Channel reste fortement recommandée. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Fragile

Yes

Fragile Yes

Greatest Hits

Tracy Chapman

Greatest Hits Tracy Chapman

Dreamland

Glass Animals

Dreamland Glass Animals

The Cars (2016 Remaster)

The Cars

À découvrir également
Par Marie Stockmarr Becker

J.S. Bach Sonata in D Major, BWV 1028: II. Allegro

Marie Stockmarr Becker

J.S. Bach Sonata in G Minor, BWV 1029: I. Vivace

Marie Stockmarr Becker

J.S. Bach Sonata in G Major, BWV 1027: I. Adagio

Marie Stockmarr Becker

J.S. Bach Sonata in D Major, BWV 1028: IV. Allegro

Marie Stockmarr Becker

Playlists

Dans la même thématique...

Händel: Suites pour clavecin

Pierre Hantaï

Debussy, Szymanowski, Hahn, Ravel

Fanny Robilliard

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine

The Royal Scottish National Orchestra

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra

Chopin - Brahms - Schumann

Eric Lu

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...