Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Tété - Fauthentique

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Fauthentique

Tété

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La pochette de cet opus de Tété évoque celle d’un 33 tours altéré par la patine du temps. Cette fausse authenticité fait écho bien entendu au titre de l’album, mais aussi à son contenu. Dans ce qui peut donc s’apparenter à un album-concept, ce sont les infox qui fleurissent sur la toile qui ont donné à Tété l’envie d’aborder ce thème, et c’est précisément Internet qui est au cœur de Week-end sans wifi, sorte de blues hip-hop qui nous met en garde contre la présence prédominante des réseaux sociaux dans nos vies. Outre Internet, l’interprète d’A la faveur de l’automne s’attaque avec ironie à d’autres aspects de notre monde contemporain, tels que la surconsommation et les publicités mensongères (Tout doit disparaître), l’individualisme qui conduit à de grands et tristes moments de solitude (Disco solitaire), et la pratique politicienne (Votez pour moi).

Mais on ne trouvera rien de cruel dans le style de Tété, c’est toujours l’optimisme et une indéfectible bienveillance qui le caractérisent. Cette absence de jugement trouve son point d’orgue dans Le Spleen du faussaire, une chanson qui prouve qu’il est loin d’avoir une vision manichéenne des choses, puisqu’on y apprend que même les menteurs ont un cœur. Cet album coproduit par Johan Dalgaard (Alain Chamfort, Camille…) confirme surtout le talent de Tété pour raconter des histoires, ce qu’il fait avec un humour permanent, à la fois dans les paroles et dans les musiques. On trouvera donc des pastiches en tous genres (King Simili et ses accents « borsalinesques »), et, plus généralement, des timbres et des rythmes d’une légèreté souriante. A noter que l’album comprend quelques interludes instrumentaux très courts et basés sur des samples de morceaux semblant surgir d’une autre époque. D’une autre époque, vraiment ?  © Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Fauthentique

Tété

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Rien de ce qui va suivre n'est vrai
00:00:50

Johan Dalgaard, Keyboards, Backing Vocals - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

2
King Simili
00:03:27

Johan Dalgaard, Keyboards, Backing Vocals - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

3
Tout doit disparaître
00:03:09

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

4
Les blédards célestes
00:03:03

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

5
Les marchands d'attention
00:00:57

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

6
Week-end sans wifi
00:03:10

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

7
Summertime Blues (Esprit critique)
00:03:20

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

8
Plus forts ensemble
00:00:27

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

9
Disco Solitaire
00:03:54

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

10
Jo
00:03:13

Johan Dalgaard, Arranger, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

11
L'Eau qui dort
00:03:16

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

12
Les galleries lafaillite
00:01:06

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

13
Votez pour moi
00:02:55

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, Writer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

14
Le spleen du faussaire
00:03:27

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Arranger, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

15
Normal
00:04:34

Johan Dalgaard, Keyboards - Christelle Lassort, Strings - Philippe Entressangle, Drums - Jeff Delort, Engineer, Mixing Engineer - Tété, Composer, Programmer, MainArtist - Hugo cechosz, Engineer, Recording Engineer - Khoi Huynh, Engineer, Recording Engineer - Randy Merrill, Engineer, Mastering Engineer

© 2018 FFW under exclusive License to BMG Rights Management (France) ℗2020 FFW under exclusive licence to BMG Rights Management (France)

Descriptif de l'album

La pochette de cet opus de Tété évoque celle d’un 33 tours altéré par la patine du temps. Cette fausse authenticité fait écho bien entendu au titre de l’album, mais aussi à son contenu. Dans ce qui peut donc s’apparenter à un album-concept, ce sont les infox qui fleurissent sur la toile qui ont donné à Tété l’envie d’aborder ce thème, et c’est précisément Internet qui est au cœur de Week-end sans wifi, sorte de blues hip-hop qui nous met en garde contre la présence prédominante des réseaux sociaux dans nos vies. Outre Internet, l’interprète d’A la faveur de l’automne s’attaque avec ironie à d’autres aspects de notre monde contemporain, tels que la surconsommation et les publicités mensongères (Tout doit disparaître), l’individualisme qui conduit à de grands et tristes moments de solitude (Disco solitaire), et la pratique politicienne (Votez pour moi).

Mais on ne trouvera rien de cruel dans le style de Tété, c’est toujours l’optimisme et une indéfectible bienveillance qui le caractérisent. Cette absence de jugement trouve son point d’orgue dans Le Spleen du faussaire, une chanson qui prouve qu’il est loin d’avoir une vision manichéenne des choses, puisqu’on y apprend que même les menteurs ont un cœur. Cet album coproduit par Johan Dalgaard (Alain Chamfort, Camille…) confirme surtout le talent de Tété pour raconter des histoires, ce qu’il fait avec un humour permanent, à la fois dans les paroles et dans les musiques. On trouvera donc des pastiches en tous genres (King Simili et ses accents « borsalinesques »), et, plus généralement, des timbres et des rythmes d’une légèreté souriante. A noter que l’album comprend quelques interludes instrumentaux très courts et basés sur des samples de morceaux semblant surgir d’une autre époque. D’une autre époque, vraiment ?  © Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Tété
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Boris Vian, la zizique avant tout

Boris Vian n’a pas seulement donné son nom à des établissements scolaires et des médiathèques. Il fut un artiste et créateur quasi complet, et la musique, qu’il composait, produisait, écrivait et parfois chantait, a rythmé sa vie fulgurante, conclue à l’âge de 39 ans dans une salle de cinéma en 1959. Pour fêter en fanfare les 100 ans de sa naissance, Qobuz vous propose une partition biographique.

Dans l'actualité...