Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Diana Ross - Diana Ross

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Diana Ross

Diana Ross

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

En 1970, les Supremes qu’elle n’a quittées que depuis quelques mois semblent un souvenir lointain lorsque Diana Ross s’envole en solo. Un œil rapide jeté à la superbe photo sépia d’Harry Langdon pour la pochette montre bien que la reine de Motown entre dans une nouvelle ère : adieu les robes cintrées de couturier, place au combo short/t-shirt, une pomme à la main ! Côté production, Diana a jeté son dévolu sur le tandem Nickolas Ashford et Valerie Simpson, qui lui a cousu une BO moins pop et plus luxuriante. Entre funk très light, hédonisme prédisco et soul sensuelle, l’éponyme Diana Ross réhabilite avec goût d’anciens titres parmi lesquels Keep an Eye des Supremes, Ain’t No Mountain High Enough et You’re All I Need to Get du tandem Marvin Gaye/Tammi Terrell, These Things Will Keep Me Loving You des Velvelettes, Something on My Mind de Syreeta Wright, I Wouldn't Change the Man He Is de Blinky, Dark Side of the World de Marvin Gaye et trois chansons de Simpson en solo, Now That There’s You, Can’t It Wait Until Tomorrow et Where There Was Darkness. Toute l’esthétique du Motown des débuts est pulvérisée et on entre ici de plain-pied dans les 70's. Alternant entre le grandiose et l’intimiste, Diana Ross chante à la perfection et sa palette vocale conforte son statut royal. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Diana Ross

Diana Ross

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Reach Out And Touch (Somebody's Hand)
00:03:05

Paul Riser, Recording Arranger, AssociatedPerformer - NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

2
Now That There's You
00:03:28

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

3
You're All I Need To Get By
00:03:26

NICKOLAS ASHFORD, Producer, Co-Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, Co-Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

4
These Things Will Keep Me Loving You
00:03:08

Sylvia Rose Moy, ComposerLyricist - Johnny Bristol, ComposerLyricist - NICKOLAS ASHFORD, Producer, Co-Producer - Valerie Simpson, Producer, Co-Producer - Diana Ross, MainArtist - HARVEY FUQUA, ComposerLyricist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

5
Ain't No Mountain High Enough (Long Promo Version)
00:06:18

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 UMG Recordings, Inc.

6
Something On My Mind
00:02:24

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, Vocals, MainArtist, AssociatedPerformer

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

7
I Wouldn't Change The Man He Is
00:03:18

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

8
Keep An Eye
00:03:15

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

9
Where There Was Darkness
00:03:16

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

10
Can't It Wait Until Tomorrow
00:03:16

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

11
Dark Side Of The World
00:03:07

NICKOLAS ASHFORD, Producer, ComposerLyricist - Valerie Simpson, Producer, ComposerLyricist - Diana Ross, MainArtist

℗ 1970 Motown Records, a Division of UMG Recordings, Inc.

Descriptif de l'album

En 1970, les Supremes qu’elle n’a quittées que depuis quelques mois semblent un souvenir lointain lorsque Diana Ross s’envole en solo. Un œil rapide jeté à la superbe photo sépia d’Harry Langdon pour la pochette montre bien que la reine de Motown entre dans une nouvelle ère : adieu les robes cintrées de couturier, place au combo short/t-shirt, une pomme à la main ! Côté production, Diana a jeté son dévolu sur le tandem Nickolas Ashford et Valerie Simpson, qui lui a cousu une BO moins pop et plus luxuriante. Entre funk très light, hédonisme prédisco et soul sensuelle, l’éponyme Diana Ross réhabilite avec goût d’anciens titres parmi lesquels Keep an Eye des Supremes, Ain’t No Mountain High Enough et You’re All I Need to Get du tandem Marvin Gaye/Tammi Terrell, These Things Will Keep Me Loving You des Velvelettes, Something on My Mind de Syreeta Wright, I Wouldn't Change the Man He Is de Blinky, Dark Side of the World de Marvin Gaye et trois chansons de Simpson en solo, Now That There’s You, Can’t It Wait Until Tomorrow et Where There Was Darkness. Toute l’esthétique du Motown des débuts est pulvérisée et on entre ici de plain-pied dans les 70's. Alternant entre le grandiose et l’intimiste, Diana Ross chante à la perfection et sa palette vocale conforte son statut royal. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Blues And The Abstract Truth

Oliver Nelson

À découvrir également
Par Diana Ross

Thank You

Diana Ross

Thank You Diana Ross

Diana

Diana Ross

Diana Diana Ross

Supertonic: Mixes

Diana Ross

Supertonic: Mixes Diana Ross

Diana Ross (Expanded Edition)

Diana Ross

The Boss Remixes

Diana Ross

The Boss Remixes Diana Ross

Playlists

Dans la même thématique...

Sensational

Erika de Casier

Sensational Erika de Casier

Innervisions

Stevie Wonder

Innervisions Stevie Wonder

Thriller

Michael Jackson

Thriller Michael Jackson

Keep on Keeping On. Studio Albums 1970-74 (2019 Remaster)

Curtis Mayfield

What's Going On

Marvin Gaye

What's Going On Marvin Gaye
Les Grands Angles...
Motown, le son de la jeune Amérique

A bientôt 60 ans, le label fondé par Berry Gordy reste la référence ultime en matière de pop soul. Une usine à tubes où les ouvriers avaient pour noms Diana Ross, Marvin Gaye, Smokey Robinson, Stevie Wonder, Michael Jackson, Rick James ou bien encore les Temptations…

La nu soul en 10 albums

Au milieu des 90’s, alors que le hip-hop vit son âge d’or, la soul entame aussi sa révolution. Avec Erykah Badu, D’Angelo, Jill Scott et quelques autres, le genre retrouve la classe, la sobriété et le raffinement qui animaient les albums de Marvin Gaye, Curtis Mayfield ou Roberta Flack. Après les années de règne du R&B sirupeux ultra-commercial, la nu soul, nettement plus underground, ravive la flame de la soul originelle, dans ses arrangements comme dans ses textes. Un mouvement bref mais hautement influent.

Daft Punk, plus rien à ajouter ?

Huit ans après “Random Access Memories”, qui transcendait le concept artistique lancé avec “Homework” en 1995, les Daft Punk ont dit stop. Comme s’il n’y avait plus de réinvention possible après ce dernier album, point d’orgue d’une carrière en forme de tribute à la pop culture des années 1970 et 1980.

Dans l'actualité...