Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Foo Fighters - Concrete And Gold

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Concrete And Gold

Foo Fighters

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, subscribe to Sublime+

A 48 ans, Dave Grohl semble avoir atteint un moment crucial de sa carrière. Crucial pour la suite. Après avoir récupéré une Légion d’Honneur mérité en enclumant derrière les futs de Nirvana, il enregistre le premier album des Foo Fighters en octobre 1994, six mois après le suicide de Kurt Cobain. Plus pop mais pas plus assagie que la musique du groupe qui l’a rendu célèbre, ces débuts impressionnent. Mais progressivement, album après album, les angles de ce rock’n’roll d’essence punk vont s’arrondir pour frôler des sonorités FM souvent très commerciales. Au point que la bande de Grohl remplisse stade sur stade avec une B.O. assez complaisante... Avec Concrete And Gold, il est évident que les Foo Fighters ont pris le temps de la réflexion. Dans les médias, leur leader a même sorti la tirade marketing qui met l’eau à la bouche : « ce disque, c’est la version Motörhead de Sgt Pepper ! ». Et force est de constater que dans les oreilles, il se passe quelque chose avoisinant cette description. Surtout qu’un certain Paul McCartney a fait le déplacement sur un titre ! Oui, c’est bien l’ancien Beatles à la batterie sur Sunday Rain. D’autres invités tout aussi inattendus ont aussi été conviés à cette orgie métalico-pop : Justin Timberlake sur Make It Right, Shawn Stockman des Boyz II Men sur Concrete And Gold, Inara George de The Bird And The Bee sur Dirty Water, Alison Mosshart de The Kills sur La Dee Da et sur The Sky Is a Neighborhood et le saxophoniste Dave Koz sur La Dee Da ! Comme la pochette-patchwork de Sgt Pepper, ce neuvième album des Foo Fighters tire dans toutes les directions. Un éclectisme assez jouissif porté par l’habituel déluge de guitares mais un sens de la mélodie pop plus raffiné qu’à l’accoutumée. Certaines chansons sont même vierges de testostérone pour oser des enluminures psychédéliques plutôt délicieuses… Mission accomplie donc pour Dave Grohl quant à la remise en question et la volonté de se renouveler. © MD/Qobuz

Plus d'informations

Concrete And Gold

Foo Fighters

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
T-Shirt
00:01:22

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Run
00:05:23

Foo Fighters, Associated Performer, Main Artist - N/A, Composer

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

3
Make It Right
00:04:39

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

4
The Sky Is A Neighborhood
00:04:04

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

5
La Dee Da
00:04:02

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

6
Dirty Water
00:05:20

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

7
Arrows
00:04:26

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

8
Happy Ever After (Zero Hour)
00:03:40

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

9
Sunday Rain
00:06:11

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

10
The Line
00:03:38

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

11
Concrete and Gold
00:05:31

Foo Fighters, Associated Performer, Composer, Lyricist, Main Artist

(P) 2017 Roswell Records, Inc. under license to RCA Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

A 48 ans, Dave Grohl semble avoir atteint un moment crucial de sa carrière. Crucial pour la suite. Après avoir récupéré une Légion d’Honneur mérité en enclumant derrière les futs de Nirvana, il enregistre le premier album des Foo Fighters en octobre 1994, six mois après le suicide de Kurt Cobain. Plus pop mais pas plus assagie que la musique du groupe qui l’a rendu célèbre, ces débuts impressionnent. Mais progressivement, album après album, les angles de ce rock’n’roll d’essence punk vont s’arrondir pour frôler des sonorités FM souvent très commerciales. Au point que la bande de Grohl remplisse stade sur stade avec une B.O. assez complaisante... Avec Concrete And Gold, il est évident que les Foo Fighters ont pris le temps de la réflexion. Dans les médias, leur leader a même sorti la tirade marketing qui met l’eau à la bouche : « ce disque, c’est la version Motörhead de Sgt Pepper ! ». Et force est de constater que dans les oreilles, il se passe quelque chose avoisinant cette description. Surtout qu’un certain Paul McCartney a fait le déplacement sur un titre ! Oui, c’est bien l’ancien Beatles à la batterie sur Sunday Rain. D’autres invités tout aussi inattendus ont aussi été conviés à cette orgie métalico-pop : Justin Timberlake sur Make It Right, Shawn Stockman des Boyz II Men sur Concrete And Gold, Inara George de The Bird And The Bee sur Dirty Water, Alison Mosshart de The Kills sur La Dee Da et sur The Sky Is a Neighborhood et le saxophoniste Dave Koz sur La Dee Da ! Comme la pochette-patchwork de Sgt Pepper, ce neuvième album des Foo Fighters tire dans toutes les directions. Un éclectisme assez jouissif porté par l’habituel déluge de guitares mais un sens de la mélodie pop plus raffiné qu’à l’accoutumée. Certaines chansons sont même vierges de testostérone pour oser des enluminures psychédéliques plutôt délicieuses… Mission accomplie donc pour Dave Grohl quant à la remise en question et la volonté de se renouveler. © MD/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Blue Train John Coltrane
Chopin : Piano Concertos Benjamin Grosvenor
À découvrir également
Par Foo Fighters
Easy Targets Foo Fighters
Wasting Light Foo Fighters
Greatest Hits Foo Fighters
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Led Zeppelin : 50 ans de rock

Led Zeppelin a fêté en 2018 les 50 ans de sa formation. Après avoir marqué l’histoire du rock en douze ans, Jimmy Page, Robert Plant et John Paul Jones se sont retrouvés plusieurs fois sur scène et en studio depuis la mort du batteur John Bonham en 1980, avec plus ou moins de bonheur. Retour sur les différents come-back de Led Zep.

La révolution des Talking Heads

Quarante ans après, la folie funky du “Remain in Light” de la bande de David Byrne a conservé toute sa force. Ce post-punk cérébral propulsé sur un dancefloor cosmopolite a même nourri l’ADN de milliers de groupes comme LCD Soundsystem, Vampire Weekend ou Arcade Fire. Avec ce 4e album produit par Brian Eno, les Talking Heads ont fait leur révolution. Et celle du rock.

La naissance du death metal suédois

Berceau d’une quantité incalculable de groupes de metal, la Suède s’est illustrée au niveau international au début des années 90 avec l’apparition soudaine d’une scène death metal féconde et dynamique. Petit retour en arrière pour comprendre comment s’est développée cette chapelle musicale et ce qui fait son originalité.

Dans l'actualité...