Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Otis Redding|Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary of Soul

Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary of Soul

Otis Redding

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Complete & Unbelievable... reste le dernier album sorti en nom propre de son vivant par Otis Redding (seul le King & Queen en duo avec Carla Thomas lui succèdera).



Après s’être arrêté un bref instant sur un recto de pochette qui le laisse ironiquement figurer en lauréat d’université (lui qui a dû interrompre précocement sa scolarité, afin de subvenir aux besoins de sa famille), on établit un constat évident. Comme à l’habitude, le chanteur plane haut en matière d’interprétation, habitant ses compositions, s’appropriant celles des autres, avec une égale ferveur. Mais la nouveauté reste la qualité absolue à laquelle il est parvenu dans son rôle de compositeur. « Fa-Fa-Fa-Fa-Fa (Sad Song) » et son onomatopée en imitation de riffs d’une section de cuivres, l’âpre « Hawg For You », ou un « My Lover’s Prayer » en archétype de la ballade de soul sudiste, cohabitent merveilleusement avec le « Day Tripper » emprunté aux Beatles (après le « Satisfaction » des Rolling Stones, Redding s’amuse donc de nouveau avec le répertoire des petits anglais), ou quelques apports signés Isaac Hayes (« Love Have Mercy », « Sweet Lorene ».



Le moment culminant du disque reste toutefois ce « Try A Little Tenderness » en droite ligne du patrimoine américain (la chanson date des années trente). Les arrangements, d’une extrême subtilité (avec l’entrée des différents pupitres, la part prépondérante des tambours, et de l’orgue de Booker T. Jones, ou de la guitare de Steve Cropper), participent d’une progression dramatique tout à fait novatrice pour l’époque. Et le déchaînement final, illuminé d’improvisations ad lib de Redding (parfaite explicitation d‘une évidente influence de l’Américain sur des chanteurs comme Joe Cocker), démontrent si besoin était, quel immense chanteur il représente.



En outre, la sophistication de l’ensemble, la ligne mélodique d’une richesse inhabituelle, pour une chanson supposée de consommation courante, jettent un pont évident entre une soul music, directe héritière de la tension sensuelle du blues, et des ornementations dont la pop music s’est faite une spécialité.



Complete… atteindra la cinquième place des hit parades de musique noire. Quant à « Fa-Fa-Fa-Fa-Fa (Sad Song) » et « Try A Little Tenderness », les deux 45-tours connaîtront une carrière exemplaire, tant dans les classements de musique noire, que dans ceux de pop music.






© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2021

Plus d'informations

Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary of Soul

Otis Redding

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Fa-Fa-Fa-Fa-Fa (Sad Song)
00:02:43

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar, Writer - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

2
I'm Sick Y'All
00:02:54

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar, Writer - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - David Porter, Writer - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

3
Tennessee Waltz
00:02:51

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Pee Wee King, Writer - Redd Stewart, Writer - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

4
Sweet Lorene
00:02:26

Alvertis Isbell, Writer - Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano, Writer - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

5
Try a Little Tenderness
00:03:45

Al Jackson, Drums - Jimmy Campbell, Writer - Reg Connelly, Writer - Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Vocals, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Organ, Piano - Donald 'Duck' Dunn, Bass Guitar - Steve Cropper, Guitar - Booker T Jones, Organ, Piano, Bass, Vibes - FLOYD NEWMAN, Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Guitar, Bass - Gilbert Caple, Saxophone - Harry Woods, Writer - James Campbell, Writer - Reginald Connelly, Writer - Joe Arnold, Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

6
Day Tripper
00:02:42

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - John Lennon, Writer - Paul Mccartney, Writer - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

7
My Lover's Prayer
00:03:11

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

8
She Put the Hurt on Me
00:02:35

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

9
Ton of Joy
00:02:50

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

10
You're Still My Baby
00:03:48

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Chuck Willis, Writer - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

11
Hawg for You
00:03:26

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, Writer, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

12
Love Have Mercy
00:02:29

Wayne Jackson, Trumpet - Booker T. Jones, Bass Guitar, Keyboards, Vibraphone - al jackson jr., Drums - Otis Redding, Lead Vocals, MainArtist - Isaac Hayes, Keyboards, Piano, Writer - Steve Cropper, Guitar - FLOYD NEWMAN, Baritone Saxophone - Donald "Duck" Dunn, Bass Guitar - Joe Arnold, Tenor Saxophone - David Porter, Writer - Andrew "Love" Jackson, Tenor Saxophone

© 1966 Atlantic Records ℗ 1966 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.

Descriptif de l'album

Complete & Unbelievable... reste le dernier album sorti en nom propre de son vivant par Otis Redding (seul le King & Queen en duo avec Carla Thomas lui succèdera).



Après s’être arrêté un bref instant sur un recto de pochette qui le laisse ironiquement figurer en lauréat d’université (lui qui a dû interrompre précocement sa scolarité, afin de subvenir aux besoins de sa famille), on établit un constat évident. Comme à l’habitude, le chanteur plane haut en matière d’interprétation, habitant ses compositions, s’appropriant celles des autres, avec une égale ferveur. Mais la nouveauté reste la qualité absolue à laquelle il est parvenu dans son rôle de compositeur. « Fa-Fa-Fa-Fa-Fa (Sad Song) » et son onomatopée en imitation de riffs d’une section de cuivres, l’âpre « Hawg For You », ou un « My Lover’s Prayer » en archétype de la ballade de soul sudiste, cohabitent merveilleusement avec le « Day Tripper » emprunté aux Beatles (après le « Satisfaction » des Rolling Stones, Redding s’amuse donc de nouveau avec le répertoire des petits anglais), ou quelques apports signés Isaac Hayes (« Love Have Mercy », « Sweet Lorene ».



Le moment culminant du disque reste toutefois ce « Try A Little Tenderness » en droite ligne du patrimoine américain (la chanson date des années trente). Les arrangements, d’une extrême subtilité (avec l’entrée des différents pupitres, la part prépondérante des tambours, et de l’orgue de Booker T. Jones, ou de la guitare de Steve Cropper), participent d’une progression dramatique tout à fait novatrice pour l’époque. Et le déchaînement final, illuminé d’improvisations ad lib de Redding (parfaite explicitation d‘une évidente influence de l’Américain sur des chanteurs comme Joe Cocker), démontrent si besoin était, quel immense chanteur il représente.



En outre, la sophistication de l’ensemble, la ligne mélodique d’une richesse inhabituelle, pour une chanson supposée de consommation courante, jettent un pont évident entre une soul music, directe héritière de la tension sensuelle du blues, et des ornementations dont la pop music s’est faite une spécialité.



Complete… atteindra la cinquième place des hit parades de musique noire. Quant à « Fa-Fa-Fa-Fa-Fa (Sad Song) » et « Try A Little Tenderness », les deux 45-tours connaîtront une carrière exemplaire, tant dans les classements de musique noire, que dans ceux de pop music.






© ©Copyright Music Story Christian Larrède 2021

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

À découvrir également
Par Otis Redding

(Sittin' on) The Dock of the Bay

Otis Redding

The Complete Studio Albums Collection (10 CD)

Otis Redding

The Best Of Otis Redding

Otis Redding

The Soul Album

Otis Redding

The Soul Album Otis Redding

Otis Blue

Otis Redding

Otis Blue Otis Redding

Playlists

Dans la même thématique...

If Words Were Flowers

Curtis Harding

If Words Were Flowers Curtis Harding

50 Years of Funk & Soul: Live at the Fox Theater – Oakland, CA – June 2018

Tower Of Power

Innervisions

Stevie Wonder

Innervisions Stevie Wonder

Sensational

Erika de Casier

Sensational Erika de Casier

What's Going On

Marvin Gaye

What's Going On Marvin Gaye
Les Grands Angles...
Otis Redding, soul dans la nuit

Il y a 52 ans, l’étoile filante de la soul est tombée du ciel. À 26 ans seulement, Otis Redding n’avait eu le temps de ne publier que six albums de son vivant. Assez tout de même pour être considéré comme l’une des plus grandes voix du XXe siècle.

Comment Kanye West a renversé le hip-hop

En vingt ans, Kanye West a plusieurs fois changé le cours du rap et influencé comme très peu de ses contemporains la pop de son époque. Il a collaboré avec Paul McCartney, Rick Rubin, Daft Punk ou Rihanna, relancé les carrières de Jay-Z et Common, révélé Kid Cudi ou John Legend et est une influence majeure pour des artistes tels que Childish Gambino, Drake ou The Weeknd. Retour sur la carrière d’un artiste qui reste une énigme.

Les 10 titres qui ont fait la French Touch

Il y a vingt ans, la French Touch envahissait les clubs et les ondes radio du monde entier, installant l’Hexagone en bonne place sur la carte des musiques électroniques. Qobuz vous raconte l’histoire des 10 titres qui ont marqué cette période dorée pour les producteurs français.

Dans l'actualité...