Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Trio Empreinte - Bonis, Boulanger, Finzi & Gotkovsky: Crossing the Line

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bonis, Boulanger, Finzi & Gotkovsky: Crossing the Line

Trio Empreinte

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Quatre compositrices françaises, deux de notre temps – tout à fait vivantes, merci pour elles ! Ida Gotkovsky et Graciane Finzi –, deux du début du XXe siècle – Mel Bonis (apocope de Mélanie) et Lili Boulanger – se partagent l’affiche de cet album du Trio Empreinte, un ensemble assez rare puisqu’il rassemble une saxophoniste, une violoniste et une pianiste pour un répertoire assez restreint sans doute, mais tout à fait intéressant. L’on ne trouvera ni chez Gotkovsky ni chez Finzi trace des ravages (que certains considèrent comme des apports…) de l’avant-garde boulézienne, et si l’une comme l’autre jouent d’atonalité ou de micro-tonalité, cela reste dans la lignée d’un langage hérité de l’immédiat après-guerre, de Messiaen, de Dutilleux etc. Mel Bonis occupe une place un peu spéciale, puisqu’au cours de sa longue existence, elle côtoya Debussy, Franck, Satie, Chausson et Pierné. Et malgré certaines apparentes parentés sonores, elle ne côtoyait pas Poulenc à l’époque où elle composa sa Suite en Trio puisque l’œuvre date de 1899, l’année de naissance dudit Poulenc… Une compositrice plutôt en avant sur son temps donc, mais qui dut souffrir du fait qu’elle n’était « qu’une » femme à une époque où la chose hérissait encore chnoques et birbes. Enfin, Clairières dans le ciel de Lili Boulanger (cycle de mélodies pour voix et piano par ailleurs)à ne peut que donner à regretter encore plus que la musicienne soit morte si jeune. Voilà bien un répertoire un peu rare que l’on aura grand plaisir à découvrir, surtout joué de la sorte © SM/Qobuz

Plus d'informations

Bonis, Boulanger, Finzi & Gotkovsky: Crossing the Line

Trio Empreinte

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Trio Lyrique pour violon, saxophone et piano: I. Molto dolce legato sostenuto
00:07:24

Trio Empreinte, Primary - Ida Gotkovsky, Composer

Klarthe 2015

2
Trio Lyrique pour violon, saxophone et piano: II. Prestissimo con fuoco
00:04:46

Trio Empreinte, Primary - Ida Gotkovsky, Composer

Klarthe 2015

3
Trio Lyrique pour violon, saxophone et piano: III. Molto agitato con fuoco tumultuoso
00:17:50

Trio Empreinte, Primary - Ida Gotkovsky, Composer

Klarthe 2015

4
Suite en trio, Op. 59: I. Sérénade
00:02:35

Trio Empreinte, Primary - Mel Bonis, Composer

Klarthe 2015

5
Suite en trio, Op. 59: II. Pastorale
00:03:08

Trio Empreinte, Primary - Mel Bonis, Composer

Klarthe 2015

6
Suite en trio, Op. 59: III. Scherzo
00:03:27

Trio Empreinte, Primary - Mel Bonis, Composer

Klarthe 2015

7
Crossing the Line
00:10:16

Trio Empreinte, Primary - Graciane Finzi, Composer

Klarthe 2015

8
Clairières dans le ciel: I. Au pied de mon lit
00:02:18

Trio Empreinte, Primary - Lili Boulanger, Composer

Klarthe 2015

Descriptif de l'album

Quatre compositrices françaises, deux de notre temps – tout à fait vivantes, merci pour elles ! Ida Gotkovsky et Graciane Finzi –, deux du début du XXe siècle – Mel Bonis (apocope de Mélanie) et Lili Boulanger – se partagent l’affiche de cet album du Trio Empreinte, un ensemble assez rare puisqu’il rassemble une saxophoniste, une violoniste et une pianiste pour un répertoire assez restreint sans doute, mais tout à fait intéressant. L’on ne trouvera ni chez Gotkovsky ni chez Finzi trace des ravages (que certains considèrent comme des apports…) de l’avant-garde boulézienne, et si l’une comme l’autre jouent d’atonalité ou de micro-tonalité, cela reste dans la lignée d’un langage hérité de l’immédiat après-guerre, de Messiaen, de Dutilleux etc. Mel Bonis occupe une place un peu spéciale, puisqu’au cours de sa longue existence, elle côtoya Debussy, Franck, Satie, Chausson et Pierné. Et malgré certaines apparentes parentés sonores, elle ne côtoyait pas Poulenc à l’époque où elle composa sa Suite en Trio puisque l’œuvre date de 1899, l’année de naissance dudit Poulenc… Une compositrice plutôt en avant sur son temps donc, mais qui dut souffrir du fait qu’elle n’était « qu’une » femme à une époque où la chose hérissait encore chnoques et birbes. Enfin, Clairières dans le ciel de Lili Boulanger (cycle de mélodies pour voix et piano par ailleurs)à ne peut que donner à regretter encore plus que la musicienne soit morte si jeune. Voilà bien un répertoire un peu rare que l’on aura grand plaisir à découvrir, surtout joué de la sorte © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Dans l'actualité...