Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Les Muffatti - Bach : Concertos for Organ and Strings

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bach : Concertos for Organ and Strings

Les Muffatti - Bart Jacobs

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Nous connaissons au moins cinq concertos pour orgue solo de Johann Sebastian Bach, mais nous n’avons conservé aucun concerto pour orgue avec accompagnement orchestral qu’il ait réellement composé lui-même. Parmi les plus de 200 cantates qu’il a écrites, 18 présentent un orgue obligé, qui est utilisé en soliste dans certains airs, mouvements de chœur et sinfonias. Les plus remarquables datent de 1726 : entre mai et novembre de cette année, Bach composa six cantates où l’orgue tient une partie soliste importante. Il s’agit pour la plupart d’arrangements de mouvements de concertos perdus pour hautbois ou pour violon, composés à Weimar ou à Köthen. Nous ne savons pas précisément pourquoi Bach composa tant de cantates avec orgue obligé sur une si courte période. Il est possible que leur origine doive être cherchée à Dresde, où Bach donna un concert d’orgue en 1725, sur le nouvel instrument Silbermann de l’église Sainte-Sophie. Certains musicologues pensent qu’il joua notamment des concertos pour orgue ou au moins quelques versions antérieures des sinfonias avec orgue obligé des cantates de 1726, pour faire la démonstration des possibilités de l’instrument. Sur la base des cantates et des concertos pour violon et pour clavecin précités, il est tout à fait possible de reconstruire des concertos en trois mouvements pour orgue et cordes. Nous espérons ainsi faire revivre la musique que Bach interpréta peut-être à Dresde en 1725 ! © Ramée/Outhere Music


« [...] L'exubérance du tableau repose ici sur un travail extrêmement cadré des timbres, des accents, du profil de chaque mouvement. Alors tout tombe dans les plis, malgré l'alliance notoirement délicate d'un orgue et d'un orchestre. Une telle qualité d'échange serait impossible avec un instrument de tribune : celui de la manufacture Thomas pour l'église de Bornem, en Belgique, est placé au sol mais d'une richesse de timbres et d'une ampleur bien en situation. Le toucher de Bart Jacobs y fait des merveilles, le seize pieds donne au tutti une assise épatante. [...] Prodiges de toucher et modèle de retouches, on en redemande. » (Diapason, avril 2019 / Gaëtan Naulleau)

Plus d'informations

Bach : Concertos for Organ and Strings

Les Muffatti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Concerto in D Major (Reconstructed after BWV 169 & BWV 49 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

1
I. [Allegro] (Sinfonia from cantata BWV 169/1, without oboes)
00:07:52

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

2
II. Siciliano (Sinfonia from cantata BWV 169/5, without the alto solo)
00:05:03

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

3
III. Allegro (Sinfonia from cantata BWV 49/1, transposed down a tone, without oboes)
00:06:30

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Concerto in D Minor (Reconstructed after BWV 146, BWV 188 & BWV 1052 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

4
I. [Allegro] (Sinfonia from cantata BWV 146/1, without oboes, and with modifications in the violin parts)
00:07:49

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

5
II. Adagio (Sinfonia from cantata BWV 146/2, without the chorale)
00:06:13

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

6
III. Allegro (Reconstruction based on BWV 1052a/3rd movement, BWV 1052 & the sinfonia from BWV 188)
00:08:06

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Sinfonia in G Major (Reconstructed after Cantata BWV 156 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

7
Sinfonia in G Major after Cantata BWV 156
00:02:39

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Sinfonia in G Major (Reconstructed after Cantata BWV 75 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

8
Sinfonia in G Major after Cantata BWV 75
00:02:25

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Sinfonia in D Major (Reconstructed after BWV 120a & BWV 29 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

9
Sinfonia in D Major after BWV 120a & BWV 29
00:03:41

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Concerto in D Minor (Reconstructed after BWV 35 & BWV 1055 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

10
I. Allegro (Sinfonia from cantata BWV 35/1, without oboes)
00:05:51

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

11
II. Larghetto (from harpsichord concerto BWV 1055/2, transposed up a semitone)
00:05:42

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

12
III. Presto (Sinfonia from cantata BWV 35/5, without oboes)
00:03:44

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Concerto in G Minor (Reconstructed after BWV 1041 & BWV 1058 by Bart Jacobs) (Johann Sebastian Bach)

13
I. Allegro
00:03:55

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

14
II. Andante
00:06:33

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

15
III. Allegro assai
00:03:45

Les Muffatti - Bart Jacobs, Thomas Organ (2013) in Bornem (Belgium) - Johann Sebastian Bach, Composer

2018 Outhere 2019 Outhere

Descriptif de l'album

Nous connaissons au moins cinq concertos pour orgue solo de Johann Sebastian Bach, mais nous n’avons conservé aucun concerto pour orgue avec accompagnement orchestral qu’il ait réellement composé lui-même. Parmi les plus de 200 cantates qu’il a écrites, 18 présentent un orgue obligé, qui est utilisé en soliste dans certains airs, mouvements de chœur et sinfonias. Les plus remarquables datent de 1726 : entre mai et novembre de cette année, Bach composa six cantates où l’orgue tient une partie soliste importante. Il s’agit pour la plupart d’arrangements de mouvements de concertos perdus pour hautbois ou pour violon, composés à Weimar ou à Köthen. Nous ne savons pas précisément pourquoi Bach composa tant de cantates avec orgue obligé sur une si courte période. Il est possible que leur origine doive être cherchée à Dresde, où Bach donna un concert d’orgue en 1725, sur le nouvel instrument Silbermann de l’église Sainte-Sophie. Certains musicologues pensent qu’il joua notamment des concertos pour orgue ou au moins quelques versions antérieures des sinfonias avec orgue obligé des cantates de 1726, pour faire la démonstration des possibilités de l’instrument. Sur la base des cantates et des concertos pour violon et pour clavecin précités, il est tout à fait possible de reconstruire des concertos en trois mouvements pour orgue et cordes. Nous espérons ainsi faire revivre la musique que Bach interpréta peut-être à Dresde en 1725 ! © Ramée/Outhere Music


« [...] L'exubérance du tableau repose ici sur un travail extrêmement cadré des timbres, des accents, du profil de chaque mouvement. Alors tout tombe dans les plis, malgré l'alliance notoirement délicate d'un orgue et d'un orchestre. Une telle qualité d'échange serait impossible avec un instrument de tribune : celui de la manufacture Thomas pour l'église de Bornem, en Belgique, est placé au sol mais d'une richesse de timbres et d'une ampleur bien en situation. Le toucher de Bart Jacobs y fait des merveilles, le seize pieds donne au tutti une assise épatante. [...] Prodiges de toucher et modèle de retouches, on en redemande. » (Diapason, avril 2019 / Gaëtan Naulleau)

Détails de l'enregistrement original : Recorded in May, 2018 at the Church of Our Lady and St Leodegar, Bornem, Belgium

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Les Muffatti

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Dans l'actualité...