Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 7 mars 2008 | ECM

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 7 mars 2008 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 19 mars 2010 | ECM

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Malgré un remarquable parcours (sa collaboration à l’emblématique album So de Peter Gabriel, et les rencontres successives avec Joni Mitchell, Youssou N’Dour, ou Tracey Chapman, qui relèvent davantage d’un simple gotha de la musique internationale, que de sessions enfilées les unes derrière les autres), on aurait pu craindre qu’Emmanuel Katché ne se relève pas, dans le cœur des amateurs de jazz – sans doute aussi puristes, voire plus, que les laudateurs du lyrique – de sa participation au jury de la Nouvelle Star. Mais le batteur a su faire preuve de la plus extrême des duplicités en enregistrant durant la même période un disque étonnant (Neighbourood-2005) élaboré en compagnie de l’emblématique saxophoniste Jan Garbarek. Mieux encore, Katché anime, depuis 2007, sans nul doute l’une des plus séduisantes émissions musicales de la télévision…un cadre où il peut, entre autres, rappeler à satiété à quel point il reste l’un des meilleurs batteurs de jazz au monde. Á l’occasion de son troisième album pour le prestigieux label ECM, le musicien d’origine ivoirienne a choisi de s’entourer du saxophoniste norvégien Tore Brunborg (l’un des piliers du label), du Gallois Pino Palladino à la basse (entré dans l’histoire pour avoir, à l’occasion de deux tournées, remplacé un John Entwistle décédé au sein des Who), et du pianiste, tant électrique qu’acoustique, anglais Jason Rebello (qui fut un fidèle compagnon musical de Sting…au côté de son patron actuel). Apparaissent également en invités, sur plusieurs pièces, le guitariste Jacob Young (remarquable chorus dans le particulièrement délicat « Springtime Dancing », et au jeu tout en retenue dans « Keep On Trippin’ »), et la chanteuse et trompettiste Kami Lyle (murmurante et bluesy dans « Stay With You », plus évanescente encore avec « Flower Skin »). Les sept autres partitions du programme (entièrement composé par le batteur) célèbrent hautement la grande complicité unissant Katché et Palladino, section rythmique toute de complicité, d’empathie, et d’écoute. Enregistré dans le Vaucluse, Third Round (puisque aussi bien il s’agit de son troisième disque en tant que leader) capte parfaitement le caractère solaire d’une musique de climats et non d’esbroufe, d’impressionnisme et non de surlignage. La somme étant supérieure aux parties, les sessions permettent à ces virtuoses de dépasser leur efficience technique, pour un résultat tout en tendresse, sensualité, ou mélancolie. Á suivre naturellement dans nos étranges lucarnes, et sur toutes les scènes de France, où le groupe, sans doute l’un des plus efficients du jazz actuel, et largement ouvert, grâce à son leader, sur toutes les influences extra européennes, se présentera dans la même configuration que celle du disque. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 16 avril 2010 | ECM

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 17 septembre 2010 | ECM

Hi-Res Livret
Llyria, troisième album sur le label ECM de Ronin, fait suite à Stoa et à Holon. Les compositions « modulaires » du leader Nik Bärtsch assurent encore les fondements du groupe mais l'implication personnelle de chaque musicien conduit aujourd'hui à une autre dimension, effaçant les distinctions entre composition, improvisation et interprétation. C'est dorénavant une musique plus ouverte, qui outrepasse le « Zen Funk », mouvement emblématique auquel se rattache le pianiste suisse. © CM/Qobuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 17 septembre 2010 | ECM

Distinctions Hi-Res Audio
Llyria, troisième album sur le label ECM de Ronin, fait suite à Stoa et à Holon. Les compositions « modulaires » du leader Nik Bärtsch assurent encore les fondements du groupe mais l'implication personnelle de chaque musicien conduit aujourd'hui à une autre dimension, effaçant les distinctions entre composition, improvisation et interprétation. C'est dorénavant une musique plus ouverte, qui outrepasse le « Zen Funk », mouvement emblématique auquel se rattache le pianiste suisse. © CM/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 13 mai 2011 | ECM

Hi-Res Livret
L’intitulé se suffit à lui-même : on n’était pas dans la Grosse Pomme durant cet hiver 2009, et on pourrait raisonnablement s’asséner quelques retentissantes calottes. Car l’on devrait toujours se trouver là où soufflent l’inventivité et la liberté. C’est donc l’histoire de trois papys (le plus qu’octogénaire saxophoniste alto Lee Konitz, la contrebasse de Charlie Haden et ses soixante-dix ans, et le batteur Paul Motian, qui en affiche tout autant au compteur), qui s’offrent deux soirées entre amis, en compagnie d’un jeune homme, ou quasi (le pianiste Brad Mehldau n’est âgé que de quarante ans). Et il est une chose entendue que la liste des jazzmen avec lesquels ces derniers ont croisé le fer conserve toute l’apparence d’un gotha : Charles Lloyd, Keith Jarrett, Pat Metheny, Paul et Carla Bley ou Enrico Rava ont forcément un jour ou l’autre croisé nos oreilles. Pour cette fête au cœur de New York et dans cet historique Birdland désormais installé à Manhattan, les musiciens portent donc leur dévolu sur quelques standards qui ont fait l’histoire du jazz : on peut frissonner au souvenir de Billie Holiday déchirée par son « Lover Man » et mourir, avoir été porté sur les fonds baptismaux par la version qu’offrit John Coltrane de l’ « Oleo » de Sonny Rollins, ou se remémorer avec attendrissement de Frank Sinatra grâce à «I Fall In Love Too Easily ». Ici, et commodément appuyé sur ces incunables, le quartet laisse donc grandes ouvertes les portes de l’imagination. Sur un « Solar » emprunté au répertoire de Miles Davis, Konitz, qui a toujours revendiqué le souci d’interpréter un thème comme s’il le découvrait sur l’instant, étouffe la sonorité de son instrument en glissant un tissu dans le pavillon, pour une interprétation totalement fantomatique. « Lullaby of Birdland », composé par George Shearing, bénéficie de l’extraordinaire complémentarité de la section rythmique. Et l’entièreté du programme permet de musarder des confins du be-bop aux audaces du free, en six longues pièces, où jamais n’est occultée la dimension mélodique des compositions. Pas préparé ni planifié, cet album redonne force et vigueur à la pertinence de l’émotion instantanée : ce n’est pas une leçon administrée par quelques musiciens totalement essentiels à l’histoire du jazz, et à sa liberté induite, dont il s’agit ici. C’est un mode de vie. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Le nouveau groupe de Louis Sclavis, Atlas Trio, fait appel à un champ de références très large: grooves poly-rythmiques, leitmotivs de pulsations minimalistes, ambiances enveloppantes, improvisation de musique de chambre, piano rhapsodique et Fender Rhodes funky, guitare avec distorsions , soliloques de clarinette, thèmes contrapuntiques, jeux de groupe free, en somme un peu de tout. Une musique aux multi-facettes, à la fois exploratrice et racoleuse, qui ne peut s’épanouir que dans un environnement esthétique ouvert. La grande majorité des thèmes sont des compositions de Louis Sclavis.
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 27 janvier 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 27 janvier 2012 | ECM

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 16 mars 2012 | ECM

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 16 mars 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Cet enregistrement est à la fois le premier disque ECM de Masabumi Kikuchi et la dernière session pour le label du grand Paul Motian. Motian et Kikuchi étaient amis de longue date et Paul avait une compréhension étonnamment fine des particularismes et du charme capricieux du pianiste japonais. Ce trio, complété par le contrebassiste zen Thomas Morgan, invente ici une nouvelle façon de décliner les codes de la «ballade free» en fondant l’essentiel de son art sur l’interaction. Un album plein de beauté et d’étrangeté mêlées.
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 16 mars 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS
Voici le premier disque ECM de ce quartet fondé en 2003. Imaginé au départ par Ethan Iverson et Mark Turner, il est rapidement devenu le Billy Hart Quartet, et c’est sous ce nom qu’il se produit désormais à New York chaque année à guichet fermé. Depuis leur premier enregistrement, la musique de la formation a gagné en liberté et a développé des formes plus ouvertes, se rapprochant ainsi des orientations esthétiques d'ECM. Si on a déjà pu entendre sur le label munichois le jeu de batterie plein de finesse et de swing de Hart dans les groupes de Charles Lloyd et Bennie Maupin, ainsi que le saxophoniste ténor Mark Turner au sein du trio Fly et du groupe d’Enrico Rava, All Our Reasons est le premier disque pour le label du pianiste de Bad Plus Ethan Iverson ainsi que du contrebassiste Ben Street. Hart, Iverson et Turner ont fourni l’essentiel des compositions parmi lesquelles un blues moderniste, un hommage à Coltrane et une magnifique ballade dédiée à Paul Bley signée par Iverson et intitulée “Nostalgia for the Impossible”. © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 16 mars 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Voici le premier disque ECM de ce quartet fondé en 2003. Imaginé au départ par Ethan Iverson et Mark Turner, il est rapidement devenu le Billy Hart Quartet, et c’est sous ce nom qu’il se produit désormais à New York chaque année à guichet fermé. Depuis leur premier enregistrement, la musique de la formation a gagné en liberté et a développé des formes plus ouvertes, se rapprochant ainsi des orientations esthétiques d'ECM. Si on a déjà pu entendre sur le label munichois le jeu de batterie plein de finesse et de swing de Hart dans les groupes de Charles Lloyd et Bennie Maupin, ainsi que le saxophoniste ténor Mark Turner au sein du trio Fly et du groupe d’Enrico Rava, All Our Reasons est le premier disque pour le label du pianiste de Bad Plus Ethan Iverson ainsi que du contrebassiste Ben Street. Hart, Iverson et Turner ont fourni l’essentiel des compositions parmi lesquelles un blues moderniste, un hommage à Coltrane et une magnifique ballade dédiée à Paul Bley signée par Iverson et intitulée “Nostalgia for the Impossible”. © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 20 avril 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Sélection JAZZ NEWS
L’album Wisteria du pianiste Steve Kuhn fait référence à un thème d'Art Farmer. Au début des années 60, Kuhn et Steve Swallow ont tous deux joué dans le groupe du grand trompettiste/bugletiste. Depuis, ces deux musiciens ont partagé beaucoup d’expériences et d’enregistrements : Swallow a joué sur le Trance de Kuhn; Kuhn sur les disques Home et So There de Swallow. De son côté, Joey Barron a participé aux albums de Kuhn Remembering Tomorrow et au plus récent et magnifique Mostly Coltrane. Sagesse et nostalgie imprègnent donc Wisteria qui revisite quelques thèmes entendus sur l’album orchestral Promises Kept de Kuhn. Aux côtés des ballades poignantes, figurent également du hard bop, A Likely Story, deux thèmes de Swallow, Dark Glasses et Good Looking, un thème de Carla Bley, Permanent Wave aux résonances gospel et le thème brésilien Romance de Dory Caymmi… © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 20 avril 2012 | ECM

Hi-Res Livret
Within a Song est un album qui rend hommage à l'esprit de découverte qui animait le jazz des années 60. Le guitariste John Abercrombie a été influencé par Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans, Ornette Coleman, Sonny Rollins, et Jim Hall. « C'était la musique qui me parlait et qui m'a tout de suite semblé familière comme si je trouvais un deuxième chez-moi ». Le groupe a été constitué spécifiquement pour cet enregistrement au Studio Avatar de New York. Joe Lovano est un partenaire idéal pour Abercrombie, tous les deux arrivent à exprimer magnifiquement l'âme de ces classiques du jazz moderne. Parmi les thèmes abordés : trois compositions d'Abercrombie, Blues Connotation d'Ornette Coleman, Wise One de John Coltrane, Interplay de Bill Evans... © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 25 mai 2012 | ECM

Hi-Res Livret
Le nouveau groupe de Louis Sclavis, Atlas Trio, fait appel à un champ de références très large: grooves poly-rythmiques, leitmotivs de pulsations minimalistes, ambiances enveloppantes, improvisation de musique de chambre, piano rhapsodique et Fender Rhodes funky, guitare avec distorsions , soliloques de clarinette, thèmes contrapuntiques, jeux de groupe free, en somme un peu de tout. Une musique aux multi-facettes, à la fois exploratrice et racoleuse, qui ne peut s’épanouir que dans un environnement esthétique ouvert. La grande majorité des thèmes sont des compositions de Louis Sclavis.
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 3 septembre 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions The Absolute Sound: Best New Releases Of The Year
Within a Song est un album qui rend hommage à l'esprit de découverte qui animait le jazz des années 60. Le guitariste John Abercrombie a été influencé par Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans, Ornette Coleman, Sonny Rollins, et Jim Hall. « C'était la musique qui me parlait et qui m'a tout de suite semblé familière comme si je trouvais un deuxième chez-moi ». Le groupe a été constitué spécifiquement pour cet enregistrement au Studio Avatar de New York. Joe Lovano est un partenaire idéal pour Abercrombie, tous les deux arrivent à exprimer magnifiquement l'âme de ces classiques du jazz moderne. Parmi les thèmes abordés : trois compositions d'Abercrombie, Blues Connotation d'Ornette Coleman, Wise One de John Coltrane, Interplay de Bill Evans... © JMP/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 7 septembre 2012 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 7 septembre 2012 | ECM

Hi-Res Livret