Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

320 albums triés par Prix : du plus cher au moins cher et filtrés par Classique, Johann Sebastian Bach et Depuis 1 an
HI-RES48,99 €
CD41,99 €

Classique - Paru le 24 août 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Rééditée pour la première fois intégralement et magnifiquement restaurée par Christophe Hénault au son studio Art et Son à Annecy d’après les bandes originales, cette première intégrale Bach signée par Marie-Claire Alain est d’une stupéfiante beauté. Enregistrée entre 1959 et 1967 sur divers instruments historiques au Danemark, en Suède et en Allemagne, cette somme, décrite par l’interprète elle-même comme « la plus instinctive » parmi les trois qu’elle a enregistrées, bénéficie de prises de son remarquables qui mettent parfaitement en valeur les instruments choisis par la grande organiste française. Luttant dès sa jeunesse contre la rigidité mathématique avec laquelle on traitait trop souvent la musique de Bach, elle s’est évertuée au contraire à en dégager l’énergie vitale, laissant de côté une dialectique trop appuyée et en contrant le trop plein d’émotion. Cette grande artiste savait bien que la musique d’orgue, et en particulier celle de Bach, devait se modeler sur chaque instrument utilisé en y adaptant à chaque fois son jeu, sa sonorité et sa technique. « Pour chaque concert que je donne », disait-elle, « je suis obligée de retravailler chaque œuvre selon l’instrument que j’ai à ma disposition. » Disparue le 27 février 2013 à l’âge de quatre-vingt-six ans, Marie-Claire Alain avait mis un point final à sa carrière en 2010 après avoir donné plus de deux mille cinq cents concerts et enregistré deux cent cinquante disques qui gardent toujours leur très grande valeur historique. © François Hudry/Qobuz
HI-RES59,99 €
CD39,99 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | First Hand Records

Hi-Res Livret
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 8 juin 2018 | Navona

Hi-Res Livret
HI-RES30,49 €
CD25,99 €

Classique - Paru le 24 août 2018 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES25,99 €
CD22,49 €

Classique - Paru le 24 octobre 2018 | WM Japan

Hi-Res
HI-RES32,99 €
CD23,49 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | ECM New Series

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Considérant que Bach lui-même a transcrit au luth au moins une de ses suites pour violoncelle, et qu’au moins l’une d’entre elles est conçue pour le violoncello da spalla ou même la viola pomposa à cinq cordes, on n’a pas lieu de s’offusquer que l’altiste-star Kim Kashkashian nous les donne ici à l’alto, et même à la viola pomposa pour la suite en question. D’ailleurs, d’illustres prédécesseurs l’ont déjà enregistré ainsi : Gérard Caussé et Antoine Tamestit, pour n’en citer que deux. Et la chose est d’autant moins délicate qu’entre le violoncelle et l’alto, l’accord est exactement le même – ut-sol-ré-la –, une octave plus haut pour l’alto, donc aucune transposition, aucun changement de cordes à vide. Seule la clarté du son change, radicalement il est vrai, offrant sur ces invraisemblables chefs-d’œuvre un nouvel éclairage. Kashkashian a choisi un ordre différent de l’agencement habituel, préférant commencer avec ré mineur et terminer avec ré majeur, enchaînant les tonalités avec le maximum de logique – logique acoustique et harmonique, s’entend, en respectant autant que possible les parentés de tonalités d’une suite à l’autre. Résultat magique : on croit assister à la naissance d’un tout nouvel ouvrage du Cantor. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 mai 2018 | Cedille

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 5 avril 2019 | Rondeau

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Evangéliste majeur depuis ses années auprès de Karl Richter, Peter Schreier prit le parti dès 1988 de chanter et diriger tout à la fois la Passion selon saint Jean. L’enregistrement réalisé alors pour Philips est un sommet de la discographie, distingué par un Diapason d’or glorieux. [...] Que reste-t-il trente ans plus tard de cette fièvre ? [...] La tension du discours, la projection visionnaire, voire horrifique, et la ferveur poignante qui soude la nouvelle équipe suivent le chemin périlleux tracé en 1988, mais parcouru avec un peu moins de charisme cette fois. D’abord parce que Schreier ne chante pas. [...] Tableau mitigé mais toujours saisissant et cohérent pour ce live de février 2018 à Saint-Thomas. [...] » (Diapason, juillet-août 2019 / Jean-Luc Macia)
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 août 2018 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 9 novembre 2018 | dream window

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 8 juin 2018 | Ondine

Hi-Res Livret
On a peine à imaginer que les éditions réalisées par Frans Brüggen (1934-2014) des œuvres pour violon solo et violoncelle solo de Bach, transcrites pour flûte à bec solo, affichent déjà quelque quarante ans d’âge. C’est pourtant bien au cours des années 1970 qu’il réalisa ce remarquable travail, et l’enregistra d’ailleurs dans des éditions phonographiques. La flûtiste Bolette Roed s’est plongée dans ce monde de transcriptions – on ne le répétera jamais trop, l’art de la transcription, de la réécriture, de l’arrangement, du recyclage, de la transposition, de la redistribution, est partie intégrante du répertoire baroque, tout particulièrement à l’époque baroque elle-même ! – et nous donne l’intégrale de ce que Brüggen a transcrit pour flûte à bec : onze mouvements des Sonates et Partitas pour violon seul (car tout n’est pas raisonnablement redistribuable à la flûte à bec), et les trois première suites initialement conçues pour violoncelle. Pour les œuvres de violon, Roed a exploité tout une panoplie de flûtes différentes, afin de toujours rester dans les tonalités originales de Bach ; de la sorte, elle alterne entre diverses flûtes à bec alto, flûte « quarte » (c’est-à-dire flûte en si bémol, la quarte en question étant calculée d’après la flûte à bec de base standard de l’époque baroque, en fa), et flûte « quinte » – remarque identique. Des sonorités radicalement différentes de l’une à l’autre, bien entendu, ce qui se perçoit parfaitement dans l’enregistrement. Quant aux Suites pour violoncelle, elles sont données sur une flûte de voix, autrement dit un instrument entre le ténor et l’alto, dotée de quelques notes fort graves. Cela dit, son ambitus correspond à celui de la voix de soprano… Il va sans dire que le passage du violon (ou du violoncelle) vers la flûte à bec donne l’impression d’écouter des œuvres quasiment inédites, mais bel et bien du Cantor, note pour note. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Priory Records

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 21 septembre 2018 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2018 | Rondeau

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 18 janvier 2019 | Solo Musica

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 6 juillet 2018 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 26 octobre 2018 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | Regulus

Hi-Res