Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 31 mai 2017 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Après un album de mélodies (Néère, Alpha 215) qui s’est vu décerner un "Gramophone Award" en 2016, Véronique Gens présente son nouveau récital, cette fois avec orchestre, qui lui donne l’occasion de mettre en valeur la maturité de son soprano « falcon », tessiture centrale typique de l’opéra romantique français, et qui tire son nom de Cornélie Falcon, créatrice des ouvrages de Meyerbeer et Halévy dans les années 1830. Elle rend hommage à des compositeurs dont elle a été la première à révéler des pages inconnues à l’occasion de projets élaborés par le Palazzetto Bru Zane : David, Godard, Saint-Saëns, Halévy… Le programme proposé alterne tous les genres en vogue à l’époque romantique : l’opéra (Saint-Saëns, Halévy, Godard, Février), l’opéra-comique (David), l’oratorio (Franck, Massenet) et la cantate du Prix de Rome (Bizet, Bruneau). Un clin d’oeil à Wagner et à son Tannhäuser – dans sa traduction française des années 1860 – complète ce programme dirigé par un vieux complice de la soprano et un des meilleurs spécialistes de la musique française, Hervé Niquet. © Alpha Classics« [...] la grande Véronique Gens continue de prêter son élégance et sa sensibilité à une redécouverte du répertoire lyrique du XIXe siècle français. Dans ce récital consacré aux scènes de «visions», élément essentiel de l’arsenal dramatique, on appréciera la finesse et la justesse du travail de l’Orchestre de la Radio de Munich, sous la direction d’Hervé Niquet, tant dans le registre de l’emphase que dans celui du recueillement. La voix de la cantatrice est idéale pour ce répertoire. Le timbre est splendide sur toute l’étendue, la longueur de souffle, impressionnante. [...] » (Classica, novembre 2017)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 5 mai 2017 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Ce récital confirme l'immense talent d'Alexandre Kantorow, décelé dans son précédent disque et ses récitals. À seulement vingt ans, il fait montre d'une maîtrise instrumentale supérieure, mais surtout, d'une maturité musicale impressionnante. Son Rachmaninov ne perd jamais le cap et son Tchaikovski est d'une folle inventivité. [...] La lecture de L’Oiseau de feu, avec ses effets percussifs et son caractère primitif, est également sans équivalent dans la discographie. [...] Quel disque ! » (Classica, juin 2016)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2016 | Ligia

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Choc Classica de l'année
En 1991, Olivier Vernet remporte le 1er grand prix international d’orgue de Bordeaux qui lui permet d’enregistrer son 1er CD, pour le label REM sur le nouvel orgue Aubertin de l’église St-Louis de Vichy. Son choix se porte sur la trilogie de stylus fantasticus : Bruhns, Hanff et Kneller. Faisant déjà preuve de la curiosité, de la virtuosité, mais aussi du respect musicologique et de l’instrumentarium qui seront sa marque de fabrique depuis, il livre alors un CD unanimement saluée par la critique ! 25 ans après, enrichi de son expérience acquise avec ses intégrales Bach et Buxtehude, Olivier Vernet revient à ses premières amours. Pour cette occasion, il a choisi l’orgue historique Johann Patroclus Möller (1736-1738) de la Pfarrkirche de Marienmünster magnifiquement restauré par la Manufacture Mühleisen en 2012. Un événement !« Olivier Vernet nous entraîne dans le tourbillon de cette musique d’Allemagne du Nord de la fin du XVIIe siècle marquée par le stylus fantasticus. L’imagination est au pouvoir et les doigts à la fête. On ne peut s’empêcher d’éprouver une réelle empathie pour ce stylus fantasticus [...] : un style fait de lignes brisées dans lequel l’accessoire tend vers l’essentiel, la folie semble l’emporter sur la raison. Après un disque déjà magistral réalisé il y a vingt-cinq ans pour REM, Olivier Vernet renouvelle son interprétation des intégrales de Hanff, Kneller et Bruhns (le plus grand des trois). La prise de son s’est rapprochée de l’instrument et l’orgue Aubertin de Vichy a été abandonné pour celui, historique, de Marienmünster, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie : il en résulte une version plus abrupte, plus crue, plus déroutante encore que la précédente.» (Classica, juin 2016 / David Loison)
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 12 septembre 2014 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Jouant délibérément de la carte nostalgie par sa présentation et son programme rétro, très "Unterhaltungmusik" (musique de divertissement), voilà un album dans le style des années cinquante qui va ravir les mélomanes d'outre-Rhin et, probablement, "für der ganzen Welt" (du monde entier !). On y trouve un hommage à Berlin concocté par Jonas Kaufmann qui retrouve le style et la voix des chanteurs de charme d'autrefois. Une plongée amusée et tendre dans un passé révolu, quand les chansons et l'opérette faisaient pleinement partie du répertoire musical. Suranné et complètement délicieux. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 9 septembre 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diamant d'Opéra - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio