Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Rokia Traoré

Rokia Traore dresse un pont entre tradition et modernité dans la création musicale africaine malienne. La chanteuse naît au Mali et voyage au gré des affectations de son père diplomate. Son enfance, elle la passe à écouter blues, jazz et musique occidentale des années 1970. Elle travaille sa voix et la musique avec un ami de son père, le maître Massamou Welle qui lui apprend à affirmer sa puissance vocale. En même temps elle signe ses propres musiques qui mêlent influences occidentales et traditionnelles. Ses compositions séduisent les étudiants de sa génération et à 20 ans, elle est repérée par le musicien Ali Farka Touré. En même temps qu’il ciselle son apprentissage de la guitare, le chanteur et guitariste encourage la jeune femme à composer.


Son titre Finini est un succès et l’artiste donne plusieurs concerts tout en poursuivant sa formation musicale à Bamako aux côtés de Souleymane Kolly. En 1997 elle concoure pour le prix Découverte Afrique de Radio France Internationale et séduit le jury avec sa voix et sa personnalité exceptionnelle. Elle s’envole alors pour la France et y enregistre un album chanté en bambara. Mouneïssa sort en 1998 sur un blues tendre et délicat.


La présence de Rokia Traore au festival Musiques Métisses d'Angoulême ou aux Francofolies de La Rochelle lance la chanteuse sur la scène européenne. Elle interprète ses textes et s’accompagne à la guitare entourée d’instruments traditionnels. Peu après, elle participe au Bouillon de culture spécial Mali de Bernard Pivot à Bamako, puis est nominée aux Koras 98 en Afrique du Sud. Cette reconnaissance du public la pousse à sortir en 2000 un deuxième album, Wanita, puis Bowmboï nommé Disque d’Or, qui oscille entre sonorités africaines et ambiance folk. En 2008 elle publie Tchamantché qui remporte une Victoire de la musique dans la catégorie Musiques du monde. Désormais, l’artiste se produit dans les grandes salles européennes. Forte de son succès, elle sort Beautiful Africa en 2013. La guitare électrique s’impose de plus en plus dans ses compositions pour un résultat rock dans cette ode à l’Afrique et à ses racines.


Pour la réalisation de son sixième album, Né So, qui parait début 2016, la Malienne a coopéré à nouveau avec John Parish qui fût en charge de la production de Beautiful Afric, et s'est entourée d'une équipe de musiciens africains associés à Mamah Diabaté et Stefano Pilia. John Paul Jones et Devendra Banhart font également partie des invités... © TDB/Qobuz

Lire plus

Discographie

11 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums