Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mirga Gražinytė-Tyla - Works by Raminta Šerkšnytė

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Works by Raminta Šerkšnytė

Mirga Gražinytė-Tyla

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

La Lituanie des femmes d’aujourd’hui est à l’honneur dans ce très beau disque qui paraît chez Deutsche Grammophon. La compositrice Raminta Šerkšnytė a retenu la leçon d’orchestration de La Nuit transfigurée de Schönberg et des Métamorphoses de Strauss. Mais son écriture est moins contrapuntique et semble devoir aux pensées harmoniques de musiciens comme Janacek ou même Pärt. 
Midsummer Song se présente comme une pièce concertante où la prégnance du violon solo irradie l’orchestre. La compositrice exploite le pouvoir expressif des aigus des cordes qui miroitent au gré des modes de jeu (en particulier les glissandos). Le discours progresse par grandes plages harmoniques diaphanes dont les tensions, adoucie par un traitement de l’orchestre tout en fusion de timbres et un étirement du temps, se résolvent dans des consonances douces, coiffées dans l’aigu par le violon solo. Ce lyrisme est d’autant plus poignant que la Kremerata Baltica est un orchestre de chambre : aussi puissant qu’un orchestre symphonique, il a aussi le charme équilibré des plus petites formations. 
Le De Profundis accueille ensuite un discours plus dramatique qui reflue pour ménager l’arrivée des voix, un chœur et un très beau quatuor vocal (Night). Le texte du raga indien de Rabindranath Tagore émerge de l’orchestre dans un entremêlement ductile de voix, souvent à la manière de mélismes grégoriens ou dans une écriture plus homophonique. Tout en contrastes, la partition juxtapose les épisodes et présente une trame orchestrale très texturée qui met en valeur une gestion cyclique du temps musical. 
Que ce soit dans les partitions oubliées de Weinberg, qu’elle a enregistrées avec Gidon Kremer, ou celles encore peu connues de sa compatriote Raminta Šerkšnytė, la jeune cheffe Mirga Gražinytė-Tyla défend la musique avec passion et nous fait découvrir ici, avec la merveilleuse Kremerata Baltica, la poésie puissante du répertoire lituanien. © Elsa Siffert/Qobuz

Plus d'informations

Works by Raminta Šerkšnytė

Mirga Gražinytė-Tyla

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Šerkšnytė: Midsummer Song
00:13:13

Kremerata Baltica, Chamber Orchestra, MainArtist, AssociatedPerformer - Raminta Serksnyte, Composer - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Mirga Gražinytė-Tyla, Conductor, MainArtist - Aleksandra Kerienė, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

2
Šerkšnytė: De profundis
00:13:22

Kremerata Baltica, Chamber Orchestra, MainArtist, AssociatedPerformer - Raminta Serksnyte, Composer - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, Recording Producer, StudioPersonnel - Mirga Gražinytė-Tyla, Conductor, MainArtist - Aleksandra Kerienė, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Songs of Sunset and Dawn. Cantata-Oratorio (Raminta Serksnyte)

3
1. Day. Evening
00:10:56

Rabindranath Tagore, Author - Raminta Serksnyte, Composer - Lithuanian National Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Jauna Muzika Choir, Choir, MainArtist - Justina Gringyte, Mezzo-Soprano, MainArtist, AssociatedPerformer - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Aleksandra Kerienė, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tomas Pavilionis, Tenor, MainArtist, AssociatedPerformer - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel - Lina Dambrauskaitė, Soprano, MainArtist, AssociatedPerformer - Nerijus Masevičius, Bass-Baritone, MainArtist, AssociatedPerformer - Giedrė Šlekytė, Conductor, MainArtist - Vytautas Nistelis, Translator - Alfonsas Tyruolis, Translator

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

4
2. Night
00:08:11

Rabindranath Tagore, Author - Raminta Serksnyte, Composer - Lithuanian National Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Jauna Muzika Choir, Choir, MainArtist - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Aleksandra Kerienė, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tomas Pavilionis, Tenor, MainArtist, AssociatedPerformer - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel - Lina Dambrauskaitė, Soprano, MainArtist, AssociatedPerformer - Giedrė Šlekytė, Conductor, MainArtist - Vytautas Nistelis, Translator - Alfonsas Tyruolis, Translator

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

5
3a. Introduction
00:00:59

Rabindranath Tagore, Author - Raminta Serksnyte, Composer - Lithuanian National Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Aleksandra Kerienė, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel - Giedrė Šlekytė, Conductor, MainArtist - Vytautas Nistelis, Translator - Alfonsas Tyruolis, Translator

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

6
3b. Morning. Eternal Morning
00:09:19

Rabindranath Tagore, Author - Raminta Serksnyte, Composer - Lithuanian National Symphony Orchestra, Orchestra, MainArtist - Jauna Muzika Choir, Choir, MainArtist - Justina Gringyte, Mezzo-Soprano, MainArtist, AssociatedPerformer - Vilius Keras, Producer, Editor, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Aleksandra Kerienė, Mastering Engineer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Tomas Pavilionis, Tenor, MainArtist, AssociatedPerformer - Evelina Staniulytė, Editor, StudioPersonnel - Simona Zajančauskaitė-Giedraitė, Editor, StudioPersonnel - Lina Dambrauskaitė, Soprano, MainArtist, AssociatedPerformer - Nerijus Masevičius, Bass-Baritone, MainArtist, AssociatedPerformer - Giedrė Šlekytė, Conductor, MainArtist - Vytautas Nistelis, Translator - Alfonsas Tyruolis, Translator

℗ 2019 Music Information Centre Lithuania, under exclusive license to Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Descriptif de l'album

La Lituanie des femmes d’aujourd’hui est à l’honneur dans ce très beau disque qui paraît chez Deutsche Grammophon. La compositrice Raminta Šerkšnytė a retenu la leçon d’orchestration de La Nuit transfigurée de Schönberg et des Métamorphoses de Strauss. Mais son écriture est moins contrapuntique et semble devoir aux pensées harmoniques de musiciens comme Janacek ou même Pärt. 
Midsummer Song se présente comme une pièce concertante où la prégnance du violon solo irradie l’orchestre. La compositrice exploite le pouvoir expressif des aigus des cordes qui miroitent au gré des modes de jeu (en particulier les glissandos). Le discours progresse par grandes plages harmoniques diaphanes dont les tensions, adoucie par un traitement de l’orchestre tout en fusion de timbres et un étirement du temps, se résolvent dans des consonances douces, coiffées dans l’aigu par le violon solo. Ce lyrisme est d’autant plus poignant que la Kremerata Baltica est un orchestre de chambre : aussi puissant qu’un orchestre symphonique, il a aussi le charme équilibré des plus petites formations. 
Le De Profundis accueille ensuite un discours plus dramatique qui reflue pour ménager l’arrivée des voix, un chœur et un très beau quatuor vocal (Night). Le texte du raga indien de Rabindranath Tagore émerge de l’orchestre dans un entremêlement ductile de voix, souvent à la manière de mélismes grégoriens ou dans une écriture plus homophonique. Tout en contrastes, la partition juxtapose les épisodes et présente une trame orchestrale très texturée qui met en valeur une gestion cyclique du temps musical. 
Que ce soit dans les partitions oubliées de Weinberg, qu’elle a enregistrées avec Gidon Kremer, ou celles encore peu connues de sa compatriote Raminta Šerkšnytė, la jeune cheffe Mirga Gražinytė-Tyla défend la musique avec passion et nous fait découvrir ici, avec la merveilleuse Kremerata Baltica, la poésie puissante du répertoire lituanien. © Elsa Siffert/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Mirga Gražinytė-Tyla

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Erased Tapes, un label pas si classique

Dès sa création en 2007, Erased Tapes s’est imposé comme un des labels les plus innovants des quinze dernières années, tout en rencontrant le succès auprès du public. Parfois trop vite réduit à sa vitrine néoclassique (Nils Frahm, Ólafur Arnalds), le label basé à Londres mène des explorations aux confins de l’ambient, l’electronica et l’expérimental à travers un catalogue mené de manière harmonieuse par l’Allemand Robert Raths, que Qobuz vous propose d’explorer.

Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

Dans l'actualité...