Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin|R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Marek Janowski

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Si la Symphonie domestique de Strauss fait partie du répertoire de tous les grands orchestres – des très grands orchestres, plutôt, car elle fait appel à une armée instrumentale comprenant, en plus des bois par quatre, quatre saxophones, huit cors et un impressionnant arsenal de percussions –, il n’en est pas de même de Die Tageszeiten (« Les Heures du jour », en l’occurrence Matin, Repos méridien, Soir et enfin Nuit) de 1928, une sorte de symphonie chorale qui n’est pratiquement jamais donnée. On se demande d’ailleurs pourquoi car c’est là le Strauss de la grande maturité, raffiné et ample, dans une écriture des plus rares et chères. On notera qu’outre l’orchestre, l’ouvrage fait appel à un chœur d’hommes ; et que la forme en quatre mouvements le fait tendre vers une forme quasi-symphonique. Les oreilles fines y entendront parfois des accents qui ne sont pas sans rappeler l’ampleur majestueuse des Quatre derniers Lieder. Marek Janowski dirige ici l’orchestre et le Chœur de la Radio berlinoise. © SM/Qobuz


« On attendait avec confiance cette Sinfonia domestica par Marek Janowski, straussien émérite. De fait, ce SACD lumineux dispense un charme aussi certain que constant. Raffinement du détail orchestral, enchaînement naturel des phrasés et des climats, élan (la péroraison), sentiment amusé, mais tendre aussi, des soupirs des bois et cuivres. [...] le ton et le style impeccables signent la meilleure Domestica parue depuis des années. [...] Die Tageszeiten enrichit cette réussite d'une vraie rareté. [...] La discipline  technique et expressive (intonation et unité des pupitres, couleurs et nuances, précision et élégance des mots) est ici vertu cardinale. » (Diapason, octobre 2015 / Rémy Louis)

Plus d'informations

R. Strauss: Symphonia Domestica & Die Tageszeiten

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Symphonia domestica, Op. 53, TrV 209 (Richard Strauss)

1
Bewegt -
Rundfunk Sinfonieorchester Berlin
00:05:03

Richard Strauss, Composer - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra, MainArtist

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

2
Scherzo -
Rundfunk Sinfonieorchester Berlin
00:12:46

Richard Strauss, Composer - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra, MainArtist

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

3
Adagio -
Rundfunk Sinfonieorchester Berlin
00:11:22

Richard Strauss, Composer - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra, MainArtist

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

4
Mäßig langsam. Bewegter
Rundfunk Sinfonieorchester Berlin
00:15:52

Richard Strauss, Composer - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra, MainArtist

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

Die Tageszeiten, Op. 76, TrV 256 (Richard Strauss)

5
No. 1, Der Morgen
Rundfunkchor Berlin
00:03:43

Richard Strauss, Composer - Rundfunkchor Berlin, Choir, MainArtist - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

6
No. 2, Mittagsruhe
Rundfunkchor Berlin
00:06:40

Richard Strauss, Composer - Rundfunkchor Berlin, Choir, MainArtist - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

7
No. 3, Der Abend
Rundfunkchor Berlin
00:03:02

Richard Strauss, Composer - Rundfunkchor Berlin, Choir, MainArtist - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

8
No. 4, Die Nacht
Rundfunkchor Berlin
00:09:15

Richard Strauss, Composer - Rundfunkchor Berlin, Choir, MainArtist - Marek Janowski, Conductor - Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Orchestra

(C) 2015 PENTATONE (P) 2015 PENTATONE

Descriptif de l'album

Si la Symphonie domestique de Strauss fait partie du répertoire de tous les grands orchestres – des très grands orchestres, plutôt, car elle fait appel à une armée instrumentale comprenant, en plus des bois par quatre, quatre saxophones, huit cors et un impressionnant arsenal de percussions –, il n’en est pas de même de Die Tageszeiten (« Les Heures du jour », en l’occurrence Matin, Repos méridien, Soir et enfin Nuit) de 1928, une sorte de symphonie chorale qui n’est pratiquement jamais donnée. On se demande d’ailleurs pourquoi car c’est là le Strauss de la grande maturité, raffiné et ample, dans une écriture des plus rares et chères. On notera qu’outre l’orchestre, l’ouvrage fait appel à un chœur d’hommes ; et que la forme en quatre mouvements le fait tendre vers une forme quasi-symphonique. Les oreilles fines y entendront parfois des accents qui ne sont pas sans rappeler l’ampleur majestueuse des Quatre derniers Lieder. Marek Janowski dirige ici l’orchestre et le Chœur de la Radio berlinoise. © SM/Qobuz


« On attendait avec confiance cette Sinfonia domestica par Marek Janowski, straussien émérite. De fait, ce SACD lumineux dispense un charme aussi certain que constant. Raffinement du détail orchestral, enchaînement naturel des phrasés et des climats, élan (la péroraison), sentiment amusé, mais tendre aussi, des soupirs des bois et cuivres. [...] le ton et le style impeccables signent la meilleure Domestica parue depuis des années. [...] Die Tageszeiten enrichit cette réussite d'une vraie rareté. [...] La discipline  technique et expressive (intonation et unité des pupitres, couleurs et nuances, précision et élégance des mots) est ici vertu cardinale. » (Diapason, octobre 2015 / Rémy Louis)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Winterberg: Orchestral Works

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Winterberg: Orchestral Works Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Wagner : Overtures, Preludes & Orchestral (Excerpts)

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Wagner : Overtures, Preludes & Orchestral (Excerpts) Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Strauss: Eine Alpensinfonie, Op. 64, TrV 233 (Live)

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Strauss: Eine Alpensinfonie, Op. 64, TrV 233 (Live) Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Humperdinck: Hänsel und Gretel, EHWV 93.3 (Live)

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Humperdinck: Hänsel und Gretel, EHWV 93.3 (Live) Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Schnittke: Film Music, Vol. 5

Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Schnittke: Film Music, Vol. 5 Rundfunk Sinfonieorchester Berlin

Playlists

Dans la même thématique...

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Herbert Blomstedt

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Clara Schumann, entre artiste et épouse

Pianiste la plus renommée de son siècle, enfant prodige, compositrice, pédagogue… Elle reste surtout connue comme « la femme de Robert Schumann ». Avec sa musicalité et sa virtuosité sans précédents, Clara Schumann a ouvert une nouvelle ère et compte aujourd’hui parmi les plus grandes représentantes du romantisme. Et pourtant, ses œuvres sont toujours nettement moins mises en lumière que celles de ses contemporains, et en particulier de son époux. Jetons un œil sur la vie et l’œuvre de Clara Wieck/Schumann, artiste et compositrice qui était aussi une femme en avance sur son temps.

L’Oratorio de Noël de Bach

Encore lui ! Chaque fin d’année, c’est simple : l’Oratorio de Noël (BWV 248) de J. S. Bach est indétrônable. Au vu du nombre de concerts, mais aussi d’enregistrements, aucune autre œuvre sacrée n’a atteint un tel niveau de popularité et de diffusion. Trois cents ans après, Qobuz revient sur la genèse d’une des œuvres les plus connues du compositeur allemand.

Dans l'actualité...