Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ophélie Gaillard - Exiles (Bloch & Korngold)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Exiles (Bloch & Korngold)

Ophélie Gaillard

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Ophélie Gaillard a choisi de nous offrir une poignée de très grandes pages de compositeurs juifs en exil : quelques-uns des plus célèbres étant Bloch et Korngold, sans nul doute. Schelomo est l’un des tout premiers ouvrages de Bloch écrits aux États-Unis, même si la notion d’ « exil » est quelque peu tirée par les cheveux ; le compositeur avait certes pris pied dans le Nouveau monde dès 1916, mais c’était alors dans le cadre d’une tournée avec une compagnie de danse – qui tourna mal, de sorte qu’il se retrouva en quelque sorte bloqué sur place ! Heureusement, il trouva rapidement quelques soutiens notables qui lui permirent bientôt de s’installer comme professeur puis comme compositeur à part entière. Il retourna d’ailleurs en Europe en 1930, une fois sa renommée de compositeur bien installée, pour ne retourner aux États-Unis qu’en 1939 pour les raisons que l’on imagine. From Jewish Life, de 1925, est initialement conçu pour violoncelle et piano, mais Ophélie Gaillard donne l’ouvrage dans une délicieuse adaptation pour ensemble de Klezmer, en l’occurrence le Sirba Octet – un groupe de musiciens issus de l’Orchestre de Paris pour la plupart. De Korngold, elle joue le Concerto pour violoncelle de 1946, l’ultime maturité du compositeur ; comme pour le Concerto pour violon, il s’agit d’un « recyclage » de partitions hollywoodiennes, mais totalement réécrites dans un idiome concertant pur – même si l’impression très visuelle reste omniprésente. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Exiles (Bloch & Korngold)

Ophélie Gaillard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Schelomo, Hebraic Rhapsody for Cello and Orchestra (Ernest Bloch)

1
Schelomo, Hebraic Rhapsody for Cello and Orchestra 00:21:36

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Ernest Bloch, Composer

Little Tribeca 2015

Concerto in One Movement for Cello and Orchestra in C, Op. 37 (Erich Wolfgang Korngold)

2
Concerto in One Movement for Cello and Orchestra in C, Op. 37 00:12:29

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Ernest Bloch, Composer

Little Tribeca 2015

Die tote Stadt, Op. 12 (Erich Wolfgang Korngold)

3
Act II: Tanzlied des Pierrot 00:04:14

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Erich Wolfgang Korngold, Composer

Little Tribeca 2015

Overture on Hebrew Themes, Op. 34 (Sergei Prokofiev)

4
Overture on Hebrew Themes, Op. 34 00:08:33

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Sergey Prokofiev, Composer

Little Tribeca 2015

From Jewish life (Ernest Bloch)

5
I. Prayer 00:03:51

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

Little Tribeca 2015

6
II. Supplication 00:02:45

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

Little Tribeca 2015

7
III. Jewish Song 00:02:14

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

Little Tribeca 2015

Wedding dance (Anonymous)

8
Wedding Dance 00:02:18

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Anonymous, Composer

Little Tribeca 2015

Sarah Sings a lullaby to little Isaac (Jean Albertsein)

9
Sarah Sings a Lullaby to Little Isaac 00:03:40

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Jean Albertsein, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

Little Tribeca 2015

Freilechs, Sim Shalom, Azoy Tantzmen in Odessa (Paikov Yeshayahu)

10
Freilechs, Sim Shalom, Azoy Tantzmen in Odessa 00:06:47

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Paikov Yeshayahu, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

Little Tribeca 2015

Descriptif de l'album

Ophélie Gaillard a choisi de nous offrir une poignée de très grandes pages de compositeurs juifs en exil : quelques-uns des plus célèbres étant Bloch et Korngold, sans nul doute. Schelomo est l’un des tout premiers ouvrages de Bloch écrits aux États-Unis, même si la notion d’ « exil » est quelque peu tirée par les cheveux ; le compositeur avait certes pris pied dans le Nouveau monde dès 1916, mais c’était alors dans le cadre d’une tournée avec une compagnie de danse – qui tourna mal, de sorte qu’il se retrouva en quelque sorte bloqué sur place ! Heureusement, il trouva rapidement quelques soutiens notables qui lui permirent bientôt de s’installer comme professeur puis comme compositeur à part entière. Il retourna d’ailleurs en Europe en 1930, une fois sa renommée de compositeur bien installée, pour ne retourner aux États-Unis qu’en 1939 pour les raisons que l’on imagine. From Jewish Life, de 1925, est initialement conçu pour violoncelle et piano, mais Ophélie Gaillard donne l’ouvrage dans une délicieuse adaptation pour ensemble de Klezmer, en l’occurrence le Sirba Octet – un groupe de musiciens issus de l’Orchestre de Paris pour la plupart. De Korngold, elle joue le Concerto pour violoncelle de 1946, l’ultime maturité du compositeur ; comme pour le Concerto pour violon, il s’agit d’un « recyclage » de partitions hollywoodiennes, mais totalement réécrites dans un idiome concertant pur – même si l’impression très visuelle reste omniprésente. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Ophélie Gaillard

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Ed Banger, 15 ans de liberté

Label emblématique de la scène électronique française, Ed Banger, mené d’une main de velours par Pedro Winter, a célébré ses 15 ans en 2018 en faisant jouer ses classiques par un orchestre classique. L’occasion de revenir sur la discographie d’un label qui, s’il a longtemps été à la mode, est aussi passé maître dans l’art du contre-pied.

Dans l'actualité...