Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Carole Cerasi - Couperin: Complete Works for Harpsichord, X. 25e-27e Ordres

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Couperin: Complete Works for Harpsichord, X. 25e-27e Ordres

Carole Cerasi

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

François Couperin fut le membre le plus illustre d’une dynastie de musiciens comparable à celle de la famille Bach. Tout porte à croire que l’épithète « Le grand », que l’on trouve par écrit pour la première fois en 1780, lui avait déjà été conféré de son vivant afin de le distinguer des autres musiciens de sa famille. En plus de ses fonctions d’organiste du roi à Versailles, Couperin enseigna le clavecin à de nombreux élèves issus de la famille royale et des rangs de la noblesse et, au tournant du siècle, il était aussi actif comme compositeur que comme interprète. L’œuvre pour clavecin représente le point le plus haut dans sa production musicale, avec son ouvrage pédagogique L’Art de toucher le clavecin, publié en 1716 (dans lequel il traite de l’ornementation, du doigté, de la position du corps en général et des poignets en particulier, du toucher, du caractère de l’instrument, etc.) et surtout ses vingt-sept « ordres » – terme qu’il emploie pour désigner un groupe de pièces dans des tonalités proches, à mi-chemin entre la suite et l’anthologie – répartis en quatre volumes, parus entre 1713 et 1730. Il y développe un monde de fantaisie poétique qui prend tantôt la forme de simples mouvements de danse, tantôt de portraits, de « pièces de caractère », de tableaux pastoraux ou encore de miniatures théâtrales. La claveciniste suédoise Carole Cerasi nous offre ici une superbe intégrale en dix albums comprenant L’Art de toucher le clavecin et les quatre Livres, qu’elle répartit sur six clavecins différents.

Le Quatrième Livre voit le jour en 1730. Le compositeur a alors soixante-deux ans et sa santé décline. Pour cette raison, il précise dans sa préface que « comme ma santé diminue de jour en jour, mes amis m'ont conseillé de cesser de travailler et je n'ai pas fait de grands ouvrages depuis ». Huit ordres le composent, mais il est à noter que ces suites sont de plus en plus courtes, avec quatre ou cinq mouvements pour certains – si on les compare, par exemple, au Premier Ordre du Premier Livre qui en comptait une vingtaine ! Pour cet adieu à la vie et à la musique du grand Couperin, Carole Cerasi a sélectionné un instrument français d’Antoine Vater de 1738, donc quasiment contemporain de la publication de ce dernier Livre – réparti sur les huitième, neuvième et dixième (et dernier) volumes de l’intégrale. © SM/Qobuz


«Des Idées heureuses aux Ombres errantes, c'est un roman du Grand siècle qui s'ouvre sous les mains de Carole Cerasi. L'aventure de l'interprète devient celle de l'auditeur happé par le feuilleton des 27 Ordres.» (Diapason, janvier 2019)

Plus d'informations

Couperin: Complete Works for Harpsichord, X. 25e-27e Ordres

Carole Cerasi

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Pièces de clavecin, Book 4, 25th Ordre in E-Flat Major / C Major-Minor (François Couperin)

1
La visionaire
00:03:11

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

2
La misterieuse
00:05:23

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

3
La Monflambert
00:02:06

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

4
La muse victorieuse
00:02:32

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

5
Les ombres errantes
00:04:18

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

Pièces de clavecin, Book 4, 26th Ordre in F-Sharp Minor (François Couperin)

6
La convalescente
00:06:01

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

7
Gavotte
00:02:00

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

8
La Sophie
00:03:11

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

9
L'epineuse
00:05:58

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

10
La pantomime
00:04:01

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

Pièces de clavecin, Book 4, 27th Ordre in B Minor (François Couperin)

11
L'exquise
00:04:27

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

12
Les pavots
00:06:14

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

13
Les chinois
00:03:25

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

14
Saillie
00:02:51

François Couperin, Composer - Carole Cerasi, Artist, MainArtist

(C) 2018 Metronome (P) 2018 Metronome

Descriptif de l'album

François Couperin fut le membre le plus illustre d’une dynastie de musiciens comparable à celle de la famille Bach. Tout porte à croire que l’épithète « Le grand », que l’on trouve par écrit pour la première fois en 1780, lui avait déjà été conféré de son vivant afin de le distinguer des autres musiciens de sa famille. En plus de ses fonctions d’organiste du roi à Versailles, Couperin enseigna le clavecin à de nombreux élèves issus de la famille royale et des rangs de la noblesse et, au tournant du siècle, il était aussi actif comme compositeur que comme interprète. L’œuvre pour clavecin représente le point le plus haut dans sa production musicale, avec son ouvrage pédagogique L’Art de toucher le clavecin, publié en 1716 (dans lequel il traite de l’ornementation, du doigté, de la position du corps en général et des poignets en particulier, du toucher, du caractère de l’instrument, etc.) et surtout ses vingt-sept « ordres » – terme qu’il emploie pour désigner un groupe de pièces dans des tonalités proches, à mi-chemin entre la suite et l’anthologie – répartis en quatre volumes, parus entre 1713 et 1730. Il y développe un monde de fantaisie poétique qui prend tantôt la forme de simples mouvements de danse, tantôt de portraits, de « pièces de caractère », de tableaux pastoraux ou encore de miniatures théâtrales. La claveciniste suédoise Carole Cerasi nous offre ici une superbe intégrale en dix albums comprenant L’Art de toucher le clavecin et les quatre Livres, qu’elle répartit sur six clavecins différents.

Le Quatrième Livre voit le jour en 1730. Le compositeur a alors soixante-deux ans et sa santé décline. Pour cette raison, il précise dans sa préface que « comme ma santé diminue de jour en jour, mes amis m'ont conseillé de cesser de travailler et je n'ai pas fait de grands ouvrages depuis ». Huit ordres le composent, mais il est à noter que ces suites sont de plus en plus courtes, avec quatre ou cinq mouvements pour certains – si on les compare, par exemple, au Premier Ordre du Premier Livre qui en comptait une vingtaine ! Pour cet adieu à la vie et à la musique du grand Couperin, Carole Cerasi a sélectionné un instrument français d’Antoine Vater de 1738, donc quasiment contemporain de la publication de ce dernier Livre – réparti sur les huitième, neuvième et dixième (et dernier) volumes de l’intégrale. © SM/Qobuz


«Des Idées heureuses aux Ombres errantes, c'est un roman du Grand siècle qui s'ouvre sous les mains de Carole Cerasi. L'aventure de l'interprète devient celle de l'auditeur happé par le feuilleton des 27 Ordres.» (Diapason, janvier 2019)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?