Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Roberto Alagna - Caruso 1873

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Caruso 1873

Roberto Alagna

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Le ténor franco-italien Roberto Alagna associe dans sa mémoire d’enfant la figure d’Enrico Caruso, le premier ténor moderne, qu’il superpose à la fois au souvenir de ses arrières grands-parents, qui avaient connu l’illustre ténor à New York au début du siècle dernier, avec The Great Caruso, le film de Richard Thorpe avec Mario Lanza qu’Alagna avait vu lorsqu’il était petit garçon.
Cette double révélation artistique ne l’a jamais quitté. Avec son professeur Rafael Ruiz, le jeune Roberto écoutait avec passion les enregistrements de Caruso en essayant de comprendre et de décortiquer son art du chant. Arrivé dans sa pleine maturité, il était normal qu’Alagna consacre enfin un album à son idole, un projet qu’il mijotait depuis longtemps.
Respecter le style et l’émission vocale de Caruso tout en conservant sa propre identité vocale, voilà le pari de Robert Alagna pour cet album généreux qui s’efforce de restituer la carrière discographique de son glorieux collègue de 1902 à 1920. Au total, ce sont une vingtaine de plages reprenant les titres enregistrés par Caruso : airs d’opéras ou chansons populaires auxquelles Alagna a glissé en guise de clin d’œil le Caruso de Lucio Dalla, une rengaine écrite en 1986 qui relate les derniers jours du ténor à l’Hôtel Vittoria de Sorrente, dans un arrangement d’Yvan Cassar ne déparant pas le reste de l’album. Un vintage de 2019 en quelque sorte. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Caruso 1873

Roberto Alagna

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Caruso (Lucio Dalla)

1
Caruso
00:05:15

Roberto Alagna, Tenor - Julien Martineau, Mandolin - Nicolas Montazaud, Percussion - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Lucio Dalla, Composer, Librettist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Stéphane Reichart, Recording Engineer Stéphane Briand, Mixing Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Domine Deus (From "Petite Messe solennelle", IGR 51) (Gioachino Rossini)

2
Domine Deus (From "Petite Messe solennelle", IGR 51)
00:05:15

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer - Gioacchino Rossini, Composer - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Maximilien Ciup, Recording Engineer, Mixing Engineer, Editing

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Frondi tenere e belle... Ombra mai fu (From "Serse HWV 40") (Georg Friedrich Händel)

3
Frondi tenere e belle... Ombra mai fu (From "Serse HWV 40")
00:03:54

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Georg Friedrich Händel, Composer - Nicolò Minato, Librettist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Mia piccirella (From "Salvator Rosa") (Antonio Carlos Gomes)

4
Mia piccirella (From "Salvator Rosa")
00:03:43

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Antonio Ghislanzoni, Composer - Antonio Carlos Gomes, Composer - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Tre giorni son che Nina (Giovanni Battista Pergolesi)

5
Tre giorni son che Nina
00:02:54

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer - Giovanni Battista Pergolesi, Composer - Anonymous, Librettist - David Alagna, Arranger, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Pietà, Signore (Louis Niedermeyer)

6
Pietà, Signore
00:04:53

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger, Orchestrator - Louis Niedermeyer, Composer - Anonymous, Lyricist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Ô lumière du jour (From "Néron") (Anton Rubinstein)

7
Ô lumière du jour (From "Néron")
00:04:01

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Orchestrator - Anton Rubinstein, Composer - Jules Barbier, Lyricist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Santa Lucia (Teodoro Cottrau)

8
Santa Lucia
00:04:15

Roberto Alagna, Tenor - Julien Martineau, Mandolin - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Teodoro Cottrau, Composer, Lyricist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor - Stéphane Reichart, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Vecchia zimarra (From "La bohème") (Giacomo Puccini)

9
Vecchia zimarra (From "La bohème")
00:02:25

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Giacomo Puccini, Composer - Luigi Illica, Librettist - Giuseppe Giacosa, Librettist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Sento una forza indomita (From "Il Guarany ") (Antonio Carlos Gomes)

10
Sento una forza indomita (From "Il Guarany ")
00:04:44

Roberto Alagna, Tenor - Aleksandra Kurzak, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Antonio Carlos Gomes, Composer - Antonio Scalvini, Librettist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Sérénade de Don Juan, Op. 38/1 (Peter Ilych Tchaikovsky)

11
Sérénade de Don Juan, Op. 38/1
00:03:17

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Orchestrator - Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Composer - Aleksey Tolstoy, Lyricist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Élégie (Jules Massenet)

12
Élégie
00:03:49

Roberto Alagna, Tenor - Stéphanie-Marie Degand, Violin - Yvan Cassar, Producer, Piano - Jules Massenet, Composer - Louis Gallet, Librettist - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Parce que (Because) (Helen Rhodes)

13
Parce que (Because)
00:02:33

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Nicolas Montazaud, Percussion - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Helen Rhodes, Composer, Librettist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Stéphane Reichart, Mixing Engineer, Recording Engineer - Maximilien Ciup & Cécile Coutelier, Editing

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Qual voluttà trascorrere (From "I Lombardi alla prima crociata") (Giuseppe Verdi)

14
Qual voluttà trascorrere (From "I Lombardi alla prima crociata")
00:04:12

Roberto Alagna, Tenor - Aleksandra Kurzak, Soprano - Rafal Siwek, Bass - Orchestre National d'Ile de France - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Orchestrator - Giuseppe Verdi, Composer - Temistocle Solera, Composer - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Mamma Mia, che vo' sapè ? (Emanuele Nutile)

15
Mamma mia, che vo' sapè ?
00:03:39

Roberto Alagna, Tenor - Orchestre National d'Ile de France - Nicolas Montazaud, Percussion - Yvan Cassar, Conductor, Producer, Arranger - Emanuele Nutile, Composer - Ferdinando Russo, Lyricist - Sylvain Morizet, Orchestrator - Nicolas Charron, Orchestrator - Jean Pascal Beintus, Orchestrator - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor - Stéphane Reichart, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Mi par d'udire ancora (From "Les Pêcheurs de perles") (Georges Bizet)

16
Mi par d'udire ancora (From "Les Pêcheurs de perles")
00:03:18

Roberto Alagna, Tenor - Yvan Cassar, Producer, Piano - Georges Bizet, Composer - Michel Carré, Librettist - Eugène Cormon, Librettist - Angelo Zanardini, Librettist - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Mattinata (Ruggero Leoncavallo)

17
Mattinata
00:02:00

Roberto Alagna, Tenor - Yvan Cassar, Producer, Arranger, Piano - Ruggero Leoncavallo, Composer, Lyricist - François Gauthier, Recording Engineer - Stéphane Reichart, Mixing Engineer - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor

℗ 2019 Sony Music Entertainment

No, più nobile (From "Adriana Lecouvreur") (Francesco Cilèa)

18
No, più nobile (From "Adriana Lecouvreur")
00:02:48

Francesco Cilea, Composer - Yvan Cassar, Producer, Piano - Roberto Alagna, Tenor, MainArtist - Enrico Caruso, Arranger - Arturo Colautti, Librettist - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Chiudo gli occhi (From "Manon") (Jules Massenet)

19
Chiudo gli occhi (From "Manon")
00:02:51

Jules Massenet, Composer - Philippe Gille, Librettist - Yvan Cassar, Producer, Piano - Henri Meilhac, Librettist - Roberto Alagna, Tenor, MainArtist - Angelo Zanardini, Librettist - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor, Mixing Engineer, Recording Engineer

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Tu ca nun chiagne (Ernesto de Curtis)

20
Tu ca nun chiagne
00:02:26

Roberto Alagna, Tenor - Yvan Cassar, Producer, Arranger, Piano - Ernesto De Curtis, Composer - Libero Bovio, Librettist - Nick Wollage, Recording Engineer - Stéphane Reichart, Mixing Engineer - Cécile Coutelier, Editor - Maximilien Ciup, Editor

℗ 2019 Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Le ténor franco-italien Roberto Alagna associe dans sa mémoire d’enfant la figure d’Enrico Caruso, le premier ténor moderne, qu’il superpose à la fois au souvenir de ses arrières grands-parents, qui avaient connu l’illustre ténor à New York au début du siècle dernier, avec The Great Caruso, le film de Richard Thorpe avec Mario Lanza qu’Alagna avait vu lorsqu’il était petit garçon.
Cette double révélation artistique ne l’a jamais quitté. Avec son professeur Rafael Ruiz, le jeune Roberto écoutait avec passion les enregistrements de Caruso en essayant de comprendre et de décortiquer son art du chant. Arrivé dans sa pleine maturité, il était normal qu’Alagna consacre enfin un album à son idole, un projet qu’il mijotait depuis longtemps.
Respecter le style et l’émission vocale de Caruso tout en conservant sa propre identité vocale, voilà le pari de Robert Alagna pour cet album généreux qui s’efforce de restituer la carrière discographique de son glorieux collègue de 1902 à 1920. Au total, ce sont une vingtaine de plages reprenant les titres enregistrés par Caruso : airs d’opéras ou chansons populaires auxquelles Alagna a glissé en guise de clin d’œil le Caruso de Lucio Dalla, une rengaine écrite en 1986 qui relate les derniers jours du ténor à l’Hôtel Vittoria de Sorrente, dans un arrangement d’Yvan Cassar ne déparant pas le reste de l’album. Un vintage de 2019 en quelque sorte. © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Roberto Alagna
Puccini in Love Roberto Alagna
Malèna Roberto Alagna
La Navarraise Roberto Alagna

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Quelle histoire ! Angela. La femme, sa carrière, ses disques.

PALERME Octobre 2017. - Charmante, drôle, malicieuse, disponible, telle nous est apparue Angela Gheorghiu récemment rencontrée par Qobuz à l’occasion de la parution de son dernier album. Il faut se méfier des réputations et, en particulier de celle qui ne voit en la Gheorghiu qu’une harpie capricieuse. Bien plus, elle est une femme qui réfléchit à son image ... et qui veut donner le meilleur d’elle-même. Qui lutte contre ce que Philippe Beaussant appelait, la « Malscène » dans un essai paru en 2005 - comme on dit de la « malbouffe » dans le domaine de la cuisine. Au même diapason que l’académicien et musicologue disparu en 2016, Angela Gheorghiu livre un combat désespéré contre les metteurs en scène qui, selon elle, détruisent les chefs-d’œuvre de l’art lyrique en les dénaturant souvent, au lieu de les servir.

Les rivaux : Haendel et Porpora à Londres

Après la récente parution du formidable opéra "Germanico in Germania" de Nicola Porpora, le contre-ténor Max Emanuel Cencic poursuit son hommage à Nicola Porpora par un album-récital, enregistré en compagnie de l’ensemble Armonia Atenea sous la direction de George Petrou. Dans ce texte inédit et savoureux, il évoque la rivalité féroce qui opposa Porpora à Haendel à Londres…

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...