Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 28 juin 2019 | Cypres

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 17 mai 2019 | IBS Classical

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 mars 2019 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Comme toutes les rencontres, celle entre Leonard Bernstein et Maurice Ravel a son potentiel. Le mélange des rythmiques et de l’engagement chez l’un ou du raffinement mélancolique des palettes sonores chez l’autre est riche de promesses. Mais la question n’est-elle pas tant d’apprécier la rencontre que de comprendre ce qu’elle fait émerger ? C’est ce « quelque chose » de l'ordre de l’entre-deux que proposent d’explorer les musiciens du trio Zadig et l’oeuvre Asfar du compositeur Benjamin Attahir, nous offrant ainsi l’occasion d’éprouver ce qui, dans la démarche créatrice moderne, cherche à se jouer de la frontière et des limites stylistiques, en nous dévoilant de fertiles pays qui s’y cachent. © Outhere Music
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 novembre 2016 | Avie Records

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 13 novembre 2015 | Chandos

Hi-Res Livret
Tous ces ouvrages états-uniens consacrés au violoncelle furent écrits entre 1932 et 1971. Certains sont des adaptations, mais des adaptations signées de leurs compositeurs eux-mêmes : les Trois méditations d’après Mass de Bernstein le furent pour Rostropovitch, Billy the Kid par Copland pour Piatigorsky. Les autres œuvres sont toutes des compositions originalement conçues pour violoncelle. On y découvrira un pan fort négligé du répertoire nord-américain : le jeune Barber avec sa Sonate écrite quand il avait vingt-deux ans, le jeune Crumb qui à vingt-six ans honorait ainsi sa mère, Carter dont la Sonate de 1955 n’a pas encore abordé l’avant-gardisme – il s’y montre encore très empreint de tonalité. Le violoncelliste Paul Watkins, une grande star outre-Manche qui a déjà enregistré un large pan du répertoire du XXe siècle : Elgar, Delius, Lutosławski, Britten, Bax, Martinů, dont une bonne partie avec son frère le pianiste Huw Watkins qui partage une nouvelle fois l'affiche de cet envoûtant enregistrement. © SM/Qobuz