Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 9 septembre 2010 | Mirare

Hi-Res Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Le Carnaval des Animaux, Concerto pour violoncelle n°1 en la mineur opus 33, Sonate pour violoncelle et piano n°1 en ut mineur opus 32. Voici réunies ici trois des plus grandes pages de Camille Saint-Saëns, qui fut en France l'un des grands initiateurs du renouveau d'à peu près tous les genres de la musique purement instrumentale (symphonie, musique de chambre). Une initiative largement bienvenue pour un compositeur encore méprisé.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 25 janvier 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Une vision démiurgique, rapide, passionnée du plus haut chef-d'oeuvre concertant de Brahms. D'une virtuosité flamboyante, le pianiste Boris Berezovsky, dans un jour de gloire, accuse le ton post-schumannien de l'oeuvre, de même que son âpreté rythmique par des attaques franches et des lignes abruptes. Magnifique ! Les Variations Paganini, dans leur Deuxième Livre, atteignent à la transe électrique !
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 1 février 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Genre majeur du XVIIIe siècle, porté aux cimes par Mozart, le Concerto pour piano à l'ère romantique trouva de nouvelles voies d'expression. A cet égard, Liszt et Schumann, dans leurs oeuvres respectives, conçurent des modèles d'architecture exaltés par un sentiment d'une grande fébrilité. Premier Prix au Concours Martha Argerich, la pianiste japonaise Etsuko Hirosé se distingue notamment par une belle qualité de toucher, à la fois plein et aéré.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 4 février 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Dans ce nouvel album, invitation à la (re)découverte, Jean-François Heisser et l'Orchestre Poitou-Charentes ose un rapprochement à la fois provocateur et logique de deux univers musicaux en apparence éloignés, le Kammerkonzert, œuvre-phare et sublime de l’avant-garde du XXe siècle marquée par la symbolique des nombres, et les Valses de Strauss, grands succès populaires de la Vienne romantique, arrangées par Schoenberg et Webern.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 28 avril 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Shani Diluka, piano - Orchestre National Bordeaux Aquitaine - Kwamé Ryan, direction
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 10 janvier 2012 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio
Pour son troisième album chez Mirare, Andrei Korobeinikov s'illustre aux côtés de l'Orchestre de Lahti et Okko Kamu dans un programme en lien direct avec ses origines. Les trois partitions présentées ici évoquent deux époques contrastées de la vie de Chostakovitch : celle des 24 Préludes et du 1er Concerto pour piano, trompette et cordes, écrits dans un climat de totale liberté artistique, et celle du 2è, oeuvre tendre et joyeuse qui paradoxalement, voit le jour au cours d'une période marquée par les épreuves et les déceptions.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 7 février 2012 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Avec les deux Concertos pour violon, Sayaka Shoji grave deux chefs-d'oeuvre parmi les plus poignants de Chostakovitch : tous deux ont été composés lors de moments particulièrement difficiles de la vie du compositeur ; dotés d'une exceptionnelle force émotive, que restitue pleinement l'interprétation de Sayaka Shoji, soutenue par un étincelant orchestre de l'Oural, ils comptent parmi les oeuvres majeures du répertoire pour violon. Un opus à découvrir absolument !
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 28 janvier 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Saint-Saëns et Fauré, deux grands représentants de la fin du romantisme, un maître et un élève liés par le même idéal musical. L’un et l’autre, avec la fougue de la jeunesse ou pendant leur pleine maturité, ont donné des œuvres tendres et lumineuses. Face aux brumes wagnériennes, ils ont éclairci le paysage musical français. A son pupitre de Premier Violon de l’Orchestre de Chambre de Paris ou en soliste, la violoniste Deborah Nemtanu livre sa vision des derniers romantiques français.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 22 avril 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Mozart : Concerto pour clarinette & orchestre - Quintette avec clarinette / Orchestre de Chambre - Romain Guyot (clarinette & direction)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 7 octobre 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Tchaïkovsky a écrit plusieurs concertos pour piano mais c'est toujours le même qui a la cote auprès des pianistes et du public depuis longtemps. Une injustice, car le Concerto no 2, moins immédiatement brillant, est pourtant très réussi avec ses thèmes russes et ses rythmes enjoués. Il faut dire que Boris Berezovsky s'en donne à coeur joie pour nous faire partager son enthousiasme. Nul bavardage sous ses doigts, mais une virtuosité et un jubilation de chaque instant. La belle cantilène du deuxième mouvement fait la part belle au violon et violoncelle solo du Sinfonia Varsovia sous la direction de Alexander Vedernikov. En complément, le pianiste russe nous offre des pièces pour piano et deux habiles transcriptions pour violoncelle et piano réalisées et jouées par Henri Demarquette. FH
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 29 septembre 2017 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Vainqueur du concours de Tokyo à l’âge de douze ans, le clarinettiste Raphaël Sévère est nommé Révélation soliste instrumental aux Victoires de la Musique à l’âge de quinze ans, puis remporte en 2013 le Premier Prix de la Young Concerts Artists International Competition de New York. Raphaël Sévère est invité à jouer en soliste avec de nombreux orchestres dont les London Philharmonic Orchestra, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, Orchestre National Philharmonique de Russie, Sinfonia Varsovia, Orchestres de chambre de Pologne, de Budapest, de Württemberg, Orchestra of St Luke’s, Hong Kong Sinfonietta. Quant au pianiste Jean-Frédéric Neuburger, il s’est rapidement imposé comme un des plus brillants musiciens de sa génération. Finaliste remarqué au Concours International Long-Thibaud en 2004, il débute une considérable carrière de pianiste, caractérisée par la variété extrême de son répertoire, de Bach aux compositeurs du XXIe siècle. Il a alors l’occasion de se produire avec les orchestres les plus prestigieux : New York Philharmonic, San Francisco Symphony, Philadelphia Orchestra, Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, NHK Symphony Orchestra. Sur cet album, Sévère nous donne le Premier Concerto pour clarinette de Weber, puis les deux solistes joignent leurs forces pour nous offrir deux grands moments pour clarinette et piano du même compositeur : les Variations sur Silvana de 1811, que Weber a conçues sur un thème de son propre opéra Silvana – une manière de « relations publiques » pour le faire connaître –, puis l’impressionnant Grand duo concertant de 1814. Rien que de la musique brillante et virtuose ! © SM/Qobuz
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Concertos pour clavier - Paru le 10 novembre 2017 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
L'interprétation des cinq concertos de Beethoven proposée par Jean-François Heisser et son orchestre de chambre permet d'apprécier l'évolution de l'écriture de Beethoven pendant la dizaine d'années décisives de leur composition, à cheval sur le XVIIIe et le XIXe siècle : soit comment le pianiste-improvisateur-virtuose des deux premiers Concertos conçus à la fin du Siècle des Lumières, dans le sillage de Mozart et de Haydn, s'affirme comme un compositeur dès le début du XIXe siècle par le Troisième Concerto pour culminer avec les surprises des deux derniers. © Mirare
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 26 janvier 2018 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Boris Berezovsky est de ces pianistes indomptables qui ne se laissent pas enfermer dans un scénario prévu d’avance, et se laissent surtout guider par leur instinct. Il ne faut donc pas attendre à une perfection plastique, figée. Voilà ce que confirme ce nouvel enregistrement aux côtés de l’une des meilleures phalanges russes, le Svetlanov Symphony Orchestra. Le programme de ce concert, capté en direct le 8 avril 2017, des plus copieux, associe le Premier Concerto de Brahms – aux dimensions bien plus symphoniques que simplement concertantes – à une partition plus rarement jouée, le Concerto pour piano et instruments à vent de Stravinski. Berezovsky part du principe que l’enregistrement en live est beaucoup plus excitant que le studio. Les captations de concerts, malgré leurs quelques défauts inhérents – fausses notes, couacs, toussotements etc. – reflètent la vie et saisissent l’énergie circulant entre scène et public. Le pianiste ne se borne pas à jouer du piano : il dirige lui-même depuis le piano ! « Je voulais aborder des pièces pour piano et orchestre comme de la musique de chambre à grande échelle ; ces deux œuvres ont pour point commun leur aspect chambriste », explique-t-il. Une expérience assez monumentale pour un résultat sonore des plus intrigants. © SM/Qobuz