Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

63 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique et Warner Classics International
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 avril 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Le Quatuor Artemis, installé à Berlin, porte un regard neuf sur Mendelssohn en revisitant ici trois pièces de trois périodes bien distinctes du compositeur hambourgeois : son adolescence tardive, l’aube de sa trentaine et le dernier mois de sa courte vie de seulement 38 années. Pour Eckart Runge, Mendelssohn demeure surtout un grand incompris. «Certains le voient encore comme un artiste superficiel manquant de substance… Ses quatuors sont pourtant à la fois très sophistiqués et profondément éloquents.» Cette nouvelle parution est aussi l'occasion de découvrir le nouveau premier violon de l’ensemble, Vineta Sareika, qui a remplacé Natalia Prishepenko.
HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Encore une belle réalisation à l'actif de Renaud Capuçon qui fait adroitement cohabiter deux Concertos de Bach (mi majeur et la mineur) avec le Concerto pour violon et quatuor à cordes "Täla Gaisma" (Lumière distante) du compositeur letton Pēteris Vasks. Mis en lumière par Gidon Kremer, ce compositeur né en 1946 a délaissé l'avant-garde des années soixante-dix pour une musique limpide mais un brin monotone, dans laquelle il évoque son amour de la nature que la folie des hommes est en train de souiller et de détruire. Les rythmes francs et la chaleur expressive de Bach viennent contrebalancer avec bonheur le statisme un peu exaspérant de Vasks. FH
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 3 mars 2014 | Warner Classics International

Hi-Res
L'histoire de la rencontre entre Edgar Moreau et le violoncelle est belle. C'est à l'âge de quatre ans qu'il en fait la découverte en voyant une jeune fille en jouer dans la boutique d'un antiquaire fréquenté par son père. Tombé amoureux de l'instrument (et non de la fillette), le petit parisien gravit tous les échelons, des conservatoires de Boulogne-Billancourt et de Paris au prestigieux Concours Tchaïkovski de 2011, où il obtient le second prix.Lauréat d'une Victoire de la musique dans la catégorie révélation soliste instrumental, voici qu'il signe pour sa première sortie discographique un album en duo avec son complice, le pianiste Pierre-Yves Hodique. Joué dans un esprit de camaraderie perceptible à l'écoute des dix-huit pièces, cet album inaugural séduit par sa fraîcheur et l'enthousiasme que dégage le style du violoncelliste. Le programme constitué en majeure partie d'oeuvres du dix-neuvième siècle est large et varié. Il comprend des miniatures à caractère lyrique comme la Valse sentimentale op. 51 n°6 de Tchaïkovski et la fameuse Elégie op. 24 de Fauré, ou encore la Mélodie-élégie op. 10 n°5 de Massenet et le Salut d'amour op. 12 d'Elgar mais aussi des pièces plus animées, tel le Csárdás de Vittorio Monti, l'Humoresque de Rostropovitch, le Mouvement perpétuel de Jean Françaix et le virtuose Dance of the Elves op. 39 de David Popper. Les transitions d'un morceau à l'autre sont alors étonnants et tiennent en haleine sur une heure et vingt et une minutes d'excellence. L'unique réserve de cet enregistrement plein de vivacité réside dans la prise de son qui laisse entendre les respirations du violoncelliste comme dans la Variation on one string on a theme from Rossini « Mosè in Egitto » de Paganini ou l'Ave Maria de Schubert. Ces imperfections ne sauraient gâcher le plaisir procuré par l'Introduction & Polonaise brillante de Chopin, avec un pianiste attentif et discret, laissant le prodige s'exprimer. © Loïc Picaud / Music-Story
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 28 février 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret + Vidéo Distinctions Hi-Res Audio
De Music for a while de Henry Purcell à My Funny Valentine, il n’y a qu’un pas, que l’Arpeggiata franchit avec un naturel déconcertant, tandis que ses invités, héritiers du monde baroque et du jazz, se prêtent au jeu avec le plaisir manifeste d’une fraîche collaboration. Car après tout, l’art de l’improvisation, fer de lance de Christina Pluhar et ses musiciens, est aussi celui de tous les jazzmen. Une relecture des plus inédites, qui offrira aux auditeurs les voix de deux grands contre-ténors de notre époque, Philippe Jaroussky et Dominique Visse, sous un jour complètement nouveau.
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 3 février 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 27 janvier 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Bertrand Chamayou propose un itinéraire très personnel, un programme imaginaire dans une Vienne rêvée et disparue, comme une vision, purement fantasmée, de ce que pouvait être une Schubertiade, mais réduite au seul piano, miroir offert aux songes du pianiste toulousain. J'ai suivi de manière intuitive le cheminement de cette Schubertiade chimérique, avoue-t-il, en mêlant oeuvres majeures et pièces plus légères, où la poésie se lit en filigrane par le truchement de trois Lieder habilement transcrits pour piano solo par Franz Liszt. On se laisse volontiers prendre la main pour parcourir avec un tel guide ce beau parcours mental et affectif, construit autour de la Wanderer-Fantaisie. © François Hudry/Qobuz
HI-RES31,99 €
CD27,99 €

Musique de chambre - Paru le 24 janvier 2014 | Warner Classics International

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio