Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 28 août 2009 | ECM New Series

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
L'une des versions les plus fabuleuses des dernières années. Brut, sauvage, moderniste, la vision du violoniste allemand Thomas Zehetmair marquera la discographie, au même titre que les anciennes versions de Rabin ou Perlman.
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2011 | Naxos

Hi-Res Livret
Niccolo Paganini a composé plus de 100 pièces pour guitare, dont ces Miniatures dédiées à "une jeune fille de Naples", truffées de thèmes empruntés à Rossini, Paisiello, Süssmeyer, Mozart, Giuliani et bien sûr Paganini lui-même.
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Concocté par Nemanja Radulovic, ce programme a pour ambition de présenter, comme le dit l'interprète, "le compositeur de la virtuosité, qui a permis aux violonistes de se sentir un peu plus proches de la voix humaine". Outre quelques Caprices, Nemanja Radulovic a choisi le Concerto pour violon n° 1 dans lequel il a tout particulièrement ressenti cette extraordinaire proximité entre le violon et la voix humaine. À chacun d'apprécier ou non la volubilité démonstrative et l'approche théâtrale de ce brillant et sympathique violoniste au panache incontestable.
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 11 mars 2014 | Avie Records

Hi-Res
HI-RES10,49 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 24 avril 2014 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1952 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1956 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1952 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 septembre 2015 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES15,49 €21,49 €(28%)
CD10,99 €14,99 €(27%)

Classique - Paru le 11 décembre 2015 | ECM New Series

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Violon solo - Paru le 12 janvier 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
À un moment ou un autre de sa carrière, tout violoniste qui se respecte (et même les autres), rêve de jouer et, pourquoi pas, d’enregistrer les 24 Caprices de Paganini. C’est ce que vient de faire le violoniste allemand Augustin Hadelich (né en 1984), un habitué des grands concertos de la littérature pour violon, mais aussi d’un répertoire plus rare et contemporain duquel il se fait volontiers le champion. Hadelich aborde ces 24 Caprices, que Paganini a écrit tout au long d’une quinzaine d’années, de 1802 à 1817, sans envisager d’en faire un véritable cycle – et encore moins d’un programme à jouer au cours d’un seul concert ; il semble d’ailleurs que lui-même ne les ait jamais donnés en public – mais plutôt de les rendre comme autant de petits opéras italiens (mais aussi français, dans le genre du « grand opéra ») concentrés en quelques minutes chacun, allant du tragique grandiose meyerbeerien ou spontinien au plus léger rossinien, avec une véritable vision lyrique, vocale, le plus éloignée possible de la virtuosité pure et démonstrative. À trente-trois ans, Hadelich fait ici preuve d’une maturité de tous les instants, mais aussi d’une humilité et d’un sens de l’expérience que l’on attendrait plutôt d’un musicien bien plus âgé. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 janvier 2018 | Dynamic

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Violon solo - Paru le 25 mai 2018 | LSO Live

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Une fois n'est pas coutume, le violon solo d'un grand orchestre symphonique signe une intégrale des Caprices. Si certains virtuoses privilégient le spectacle pyrotechnique, d'autres préfèrent souligner les beautés mélodiques. Roman Simovic, leader très apprécié du LSO, trouve un équilibre original entre les deux tendances. Sa vision repose sur une intonation immaculée et une formidable autorité du bras droit. Il prend son temps en faisant pleinement chanter chaque thème. [...] Crépitement du staccato, justesse absolue des octaves comme des dixièmes, pureté des harmoniques, puissance des doubles cordes, tout démontre ici une maîtrise de très haut vol. [...] Simovic signe [...] la version sans doute la plus lyrique de l'histoire de ces Caprices. [...] » (Diapason, septembre 2018 / Jean-Michel Molkhou)
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 juin 2018 | COBRA RECORDS

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 22 juin 2018 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Si, d’habitude, on associe Paganini avec ses vingt-quatre Caprices et la diabolique virtuosité qu’ils exigent du violoniste, le voici sous un tout autre jour : celui des œuvres pour violon et guitare, autrement plus proches de Haydn et de Mozart que de la main du diable qui le guida pour les Caprices. Écrites soit au tout début du XIXe siècle pour les unes, et les années 1830 pour celles des recueils connus sous le nom de Centone di sonate, ces œuvres font la part belle autant au violon qu’à la guitare - on rappellera ici que Paganini était aussi un phénoménal guitariste. Quant au terme « Centone », il évoque une collection d’œuvres constituée d’éléments éventuellement repris à une ou plusieurs autres ; une sorte de patchwork, en quelque sorte, et en effet le compositeur y a intégré un peu tout ce qui pouvait être à la mode à l’époque, de la valse à la polonaise, de la pastorale à la marche – on ne sait pas forcément de qui ou quoi il l’a repris, ou s’il a seulement utilisé le terme pour caractériser l’aspect medley de la chose. Fabio Biondi au violon et Giangiacomo Pinardi à la guitare romantique (un instrument de 1825) s’en donnent à cœur joie, et nous prouvent que Paganini pouvait être tout autre chose qu’un simple dérouleur de virtuosité. © SM/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 5 novembre 2018 | Universal Music Ltd.

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 24 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res